GRENOBLE, MARDI à 8H30 : LE DÉSERT de E.PIOLLE

MATRAQUAGE des TARIFS: LES SENIORS SE RÉVOLTENT selon "le PARISIEN"
LES GRENOBLOIS FÊTENT le 30 ème ANNIVERSAIRE du TRAM avec Alain CARIGNON

Un Grenoblois nous adresse les images prises ce mardi matin 5 septembre à 8h30 sur l’autoroute à vélos. Elles sont prises au croisement de l’avenue Agutte sembat et de la rue Lesdiguières en regardant vers Hoche et en regardant vers Victor Hugo.

Eric Piolle qui marchait déjà sur l’eau puisqu’il « fait entrer Grenoble dans le XXI eme siècle » (!) a aussi accompli un autre miracle : il a créé le désert. Il est en route vers la Canonisation. Il serait sur une liste qui circule au Vatican. Plus qu’un détail à régler pour que le dossier soir conforme : vendre ses actions à Singapour. 

COMMERCE : C’EST LE GRAND DESTOCKAGE 

Par contre c’est le grand destockage pour les commerces de l’avenue comme en témoignent les autres photos. La chute de chiffre d’affaires est considérable et les pertes d’emplois liées sont très importantes aussi. Les moyennes de baisse tournent autour de 40 % mais certaines activités sont sinistrées.

Nos généreux et fraternels élus Rouge/Verts qui ont le coeur sur la main et la main sur le portefeuille ont annoncé qu’ils ne mettraient aucun fonds d’indemnisation en place pour secourir les malheureux qui subissent les conséquences de leurs décisions.
Pour éviter d’être attaqués ils ont même refusé toute étude d’impact, une position hors normes en matière de projets de ce type pour une grande ville.

LES REPORTS DE TRAFICS POLLUENT DES RUES HYPER DENSIFIÉES 

Tout se déroule comme prévu semble t il : la ville est asphyxiée, la décroissance s’accélère, la pollution par les bouchons augmente, le bruit des sirènes des voitures de secours et de police coincées par les embouteillages est de plus en plus élevé. Les reports de trafics de la part des véhicules qui cherchent des itinéraires de secours polluent des rues qui l’étaient moins comme la rue Hoche , là ou les municipalités ont massivement densifié !

Ou encore bd Gambetta en bordure du quartier  Championnet -dont elle veut faire un nouveau « Marais »-  les usagers qui occupent massivement les terrasses des débits de boissons sont victimes de la hausse de l’émission des gaz d’échappements du fait du nouveau trafic automobile interdit de l’autre côté, avenue Agutte Sembat.

Rien n’est fait d’ailleurs pour améliorer la fluidité. Au contraire.

ou à louer

LE PIÉTON VICTIME DU BRUIT, DES VÉLOS, de la POLLUTION…

Pour les piétons, le bruit, certains cyclistes qui se prennent pour « les vertueux chevaliers du développement durable » -comme les qualifie Benoit Duteurtre- et se croient donc tout permis, les embouteillages qui polluent, les bandes avinées et leurs chiens qui pullulent,  la déambulation dans la ville est devenue un enfer.

La municipalité Piolle démontre chaque jour qu’elle est plus attachée à la com’ qu’aux citoyens.  Ainsi va la politique municipale prétendument de « réduction de l’empreinte carbone » ou « en transition » alors que sa politique produit les effets inverses de l’objectif affiché.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *