FONTAINE: CARTES à ESSENCE, RESTAURANTS, FAVORITISME…la GABEGIE JP TROVERO (PCF)

QUE FAIT LE BUS de la TAG à BORDEAUX ?
STADE des ALPES: les CHOIX de E.PIOLLE HANDICAPENT le GF38 et le FCG

Un festival de gabegie, de favoritisme, de clientélisme coûteux, de copinage politique, une gestion ubuesque de Jean-Paul Trovero le Maire (PCF) et cumulard de Fontaine tel est le bilan du rapport accablant de la Chambre Régionale des Comptes tel qu’il a été publié 

Une fois de plus on saura si le Parquet se saisit du dossier ou laisse encore couler une gestion parce que c’est la gauche et que celle-ci doit être épargnée par le système judiciaire.

Pourtant c’est le temps des copains et des coquins qui règne à Fontaine. Un mélange d’affairisme et de politique qui permet au premier de se mouvoir dans le second en toute impunité.

UN MARCHE ATTRIBUÉ A UN PROCHE AVANT L’ANALYSE des OFFRES….

Ainsi au milieu de tant d’autres abus, ce proche du Maire auquel est attribué un marché de « diagnostic de modernisation des services municipaux »: La Chambre des Comptes  note qu’il est « attribué à un cabinet de conseil comprenant un seul gérant-salarié, dont les dirigeants sont ses enfants …) d’un montant initial de 38,7 k €, dépasse le chiffre d’affaires habituel de la société (…) le candidat retenu a été favorisé. »

Selon la Chambre la comédie de l’analyse des offres de ce marché a été organisée à Fontaine et signée par le Maire … « postérieurement à l’attribution du marché ce qui est théoriquement impossible »(!).

… PAYÉ AVANT D’AVOIR ÉTÉ EXÉCUTÉ ! 

Avec JP Trovero, Fontaine est un mélange de République « populaire » et bananière. D’ailleurs le marché est ensuite prolongé. Et – pourquoi se gêner-  « 75 % du prix du marché a été payé en 2015 alors que les prestations contractuelles, définies par phase avec un prix correspondant, n’étaient pas réalisées. »

Combien d’artisans voudraient bénéficier de cette situation eux que la collectivité fait traîner des mois ?

JP TROVERO (PCF) VOULAIT LUI DONNER ENCORE 20 000 €

Cela « constitue une irrégularité conséquente, qui engage en particulier la responsabilité de l’ordonnateur « ( le Maire NDLR) note la Chambre des Comptes , »lequel a attesté du service fait alors que tel n’était pas le cas. »

Mais Jean-Paul Trovero  envisageait de conclure « un protocole d’accord transactionnel portant sur 17 jours d’interventions supplémentaires du cabinet par rapport au marché, soit une plus-value de 19 380 euros HT et une augmentation du marché de 50 %, alors même que l’exécution de celui-ci n’était toujours pas terminée ».

Les amis ça n’a pas de prix. Sauf pour le contribuable de Fontaine.

UN FEU D’ARTIFICE de GABEGIE et de’ARGENT PAR LA FENÊTRE 

Dans ce cadre le cabinet pléthorique du Maire, le service de communication digne d’un grand Ministère, les Directeurs amis  auxquels un logement est fourni en toute illégalité, les sociétés bénéficiaires de marché de gré à gré et logées à bas prix par la commune… tout est hors norme à Fontaine.

PLUS DE 3 M€ de COMMANDES HORS MARCHÉS PUBLICS

La chambre totalise a « plus de 3 M€  les commandes conclues hors marchés publics » et relève pudiquement qu’elles  concernent « des prestataires récurrents notamment en matière d’impression (390 k€ pour deux prestataires), de traiteur et achats alimentaires (336 k€ pour deux prestataires), d’achats divers de matériel technique(252 k€ pour deux prestataires), de conception de documents de communication (127 k€ pour un prestataire), de sécurité (125 k€ pour seul prestataire), de formations (124 k€ pour un prestataire), de prestations informatiques (104 k€ pour un prestataire), de conseils en politiques publiques (76 k€ pour un prestataire), de maintenance et interventions sur installations froides ( 189 k€ pour deux prestataires), de nettoyage (89 k€ pour un prestataire). »

LE PARQUET VA T IL SE PENCHER SUR LES CONNEXIONS POSSIBLES ? 

Pas besoin d’être un professionnel de la politique pour imaginer  les interconnexions pouvant exister avec les prestations à un parti politique dans tous ces secteurs. Il serait intéressant de comparer le coût d’ une prestation d’impression ou de com’ de gré à gré conclue avec la commune et le prix facturé au PCF pour la même. Encore faudrait il que le Parquet veuille bien y mettre la Police Judiciaire dessus…

POUR LES AMIS MARCHÉS DE GRÉ à GRÉ ET LOYER SOUS ÉVALUÉ

Jean-Paul Trovero se pense tellement le Roi de Fontaine que « l’une des sociétés prestataires loue un local commercial de 114 m² appartenant à la commune, pour un montant annuel de 552 € HT, soit 4,84 € le m², ce qui est très en deçà du prix du marché et des loyers encaissés par ailleurs par la commune » relève aussi la Chambre des Comptes. Marché de gré à gré et logement en sus ?  En effet que demande le peuple ?

UNE ARMÉE SOVIÉTIQUE au CABINET et à la COMMUNICATION 

Cet affairisme assumé est complété par l’armée des militants embauchés à ses côtés avec un cabinet auquel note la Chambre sont rattachés en toute illégalité nombre de services. De plus « le nombre d’agents affectés effectivement au cabinet excède le seuil légal (….)  le double du nombre autorisé par la loi ; un agent très proche fonctionnellement du cabinet pourrait aussi entrer dans ce décompte » précise la Chambre Régionale.
Pourquoi Jean-Paul Trovero ne se gaverait il pas avec l’argent des contribuables ?
D’autant qu’il faut ajouter à cette armée Mexicaine (soviétique?)  « un service communication très étoffé. Il compte de huit à neuf agents permanents ». 
Si le taux de chômage est important à Fontaine et en augmentation (12 % en 2007 ; 13,9 % en 2012), une catégorie est épargnée : les proches du Maire et du PCF.

FONTAINE PAIE 35 000 € à TÉLÉ GRENOBLE 

Tout ce monde dédié à la gloire du Maire n’a pas produit beaucoup d’effets dans sa dernière campagne législative ou il a plafonné a 3,47 % : ça fait cher le suffrage pour les Fontainois… Pourtant Fontaine paie 35 000 € /an 10 mn à 12 mn de temps d’antenne par semaine sur TéléGrenoble. On ne recule devant rien avec l’argent du contribuable. On imagine que la télé locale ne s’est pas attardée sur le rapport de la Chambre des Comptes…

LE GRADE du MILITANT N’EST PAS COMPATIBLE AVEC SES COMPÉTENCES

D’ailleurs parmi les militants recrutés au cabinet auxquels il est immédiatement accordé un 13 eme mois, la Chambre relève que pour l’un d’eux « le grade retenu et la mission définie n’apparaissent pas compatibles avec les qualifications de l’intéressé, titulaire récent d’un bac professionnel de bureautique…Il est officiellement « chargé de mission intercommunalité et aménagement urbain ».

DES COLLABORATEURS AFFECTÉS à la CAMPAGNE MUNICIPALE

Pour préparer les municipales la majorité a affecté des collaborateurs à la campagne sur fonds publics ce qui est interdit et démontre que les comptes de campagne sont faux et devraient être attaqués. La Chambre retrace ainsi l’itinéraire du « chargé de mission intercommunalité et aménagement urbain » : officiellement recruté en juin 2014 au cabinet mais qui exerçait ces mêmes fonctions politiques comme « attaché territorial » dans l’administration depuis 2 ans.

L’AGENT PARTICIPE AUX ACTIVITES DU PCF SUR FONDS PUBLICS 

D’ailleurs une note du Maire spécifie que « M. [R] sera recruté sur un emploi de collaborateur de cabinet jusqu’aux prochaines élections municipales, en 2014 « . On ne peut être plus clair. Pudiquement, une fois de plus la Chambre des Comptes  » relève, en outre, que cet agent s’est absenté de son poste de travail afin d’être présent à plusieurs réunions nationales d’un parti politique, sans poser pour autant de jours de congés. »

FORMÉ SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES POUR LA CAMPAGNE

Le contrat de l’intéressé s’est terminé  3 mois avant les municipales de Mars 2014 mais note la Chambre « Préalablement à son départ, il a suivi une formation sur deux jours sur la « communication : l’écrit pour l’oral», pour un coût de 814 €. Le thème de cette formation montre que les fonctions de l’agent n’étaient pas celles d’un chargé d’une mission « technique » (…)Suite à l’élection de M. Trovero, l’intéressé a repris son poste ». Si ce n’est pas de la campagne électorale sur fonds publics de quoi s’agit il?

LES MAGOUILLES FONT MÊME L’OBJET DE NOTES !

Ces magouilles sont tellement monnaie courante dans le fonctionnement de la municipalité de Fontaine que la Chambre a même trouvé une note dans laquelle elles sont décrites:  « Note du 21 septembre 2010 :

« Nous allons donc agir comme si [Madame P] avait été recrutée six au moins sur la base de l’article 3, alinéa 5,alors que ce n’est pas le cas. C’est ce qui sera également visé dans le contrat à durée indéterminée qui sera établi, signé par M. le Maire, et envoyé en préfecture »
Ces faux en écriture publique n’ont jusque là pas fait sourciller notre vigilante autorité judiciaire.HÔTELLERIE, RESTAURATION, TRAITEURS: LES ÉLUS DE FONTAINE FONT BOMBANCE

Mais c’est aussi sur les budgets hôtels, restauration, voitures, cartes à essence qu’on s’en donne à coeur joie à Fontaine. No limit. La catégorie service d’hôtellerie et restauration  « représente près de 30 k€ par an, la catégorie produits textiles, cuirs, habillement » entre 20 et 40 k€. Il a été relevé des achats cumulés de 101 k€ HT en 2010 (74 k€ de traiteurs et 27 k€ d’alimentation générale) et 117 k€ en 2011 (88 k€ de traiteurs et 29 k€ d’alimentation générale) ». C’est bombance à Fontaine .VOITURES, CARTE à ESSENCE :LES ÉLUS EN VACANCES AUX FRAIS  de la COMMUNE

Avec 112 véhicules dont les affectations n’ont pas pu être clairement trouvées par la Chambre des Comptes puisque 57 sont « polyvalents » la commune de Fontaine bat des records. «  Ces véhicules sont tous équipés d’une carte de carburant.Le contrôle de l’utilisation de la flotte de véhicules est particulièrement lacunaire. aucun carnet de bord n’est tenu. Un contrôle sur place et sur pièces a montré que plusieurs véhicules étaient utilisés à titre privatif et, pour certains, de manière permanente. Le contrôle des cartes carburant a notamment montré que celles-ci étaient régulièrement utilisées des jours fériés et le weekend, en dehors de Fontaine ou dans des stations essence plus lointaines. Certains véhicules étaient absents durant les vacances scolaires (…) Cet usage privatif et régulier de véhicules de la commune concerne des élus » dénonce la Chambre des Comptes.

64 000 € de « FORMATIONS » NON EXÉCUTÉES 

Quand ils ne sont pas en week end aux frais du contribuable les élus PCF renflouent les caisses du parti également avec l’argent du contribuable. La Chambre a relevé les vases communicants entre les budgets formation de la ville et les officines du parti. «  la majorité des dépenses de formation a été réglée au même organisme » et le « document ne détaille pas les actions de formation suivies, ce qui ne répond pas aux exigences légales. L’écart entre le montant du forfait et le coût effectif des formations suivies, qui ne correspond donc pas à des prestations exécutées s’élève à près de 64 000 euros sur les quatre derniers exercices. »

7 700 € POUR 3 HEURES d’INTERVENTION 

Elle relève aussi qu’une autre fois  31 élus ont été inscrits à des formations mais pour 22 d’entre eux, au titre d’une unique « formation » bateau organisée au sein de la commune (« orientations politiques – rôle et mission des élus »).  L’organisme de formation a perçu …. 7 700 € pour un seul  intervenant pendant 3 heures.

EN FORMATION … AU FESTIVAL d’AVIGNON 

Mais la Chambre s’amuse aussi à propos d’un  module de formation  dont « six sessions sur les sept suivies correspondent aux « journées d’étude d’Avignon » auxquelles deux élus ont participé pendant trois jours. Au regard de la teneur du programme, qui consiste en majorité à assister à des spectacles, leur utilité est sujette à caution. » C’est le moins qu’on puisse dire pour ces deux élus qui se moquent des Fontainois et dont on espère que l’opposition donnera les noms.

LA GESTION CUMULÉE des COMMUNISTES à FONTAINE: UNE CATASTROPHE

Ce rapport est évidemment une mine. Il démontre que la gestion de Fontaine monopolisée  par des Maires communistes ( Louis Maisonnat , Yannick Boulard, Jean-Paul Trovero) est une catastrophe pour la population.Afin de masquer ces abus et cette gabegie la municipalité pratique un clientélisme éhonté qui produit d’ailleurs nombre d’injustices en matière de subventions qui sont  » par habitant,bien supérieures à la moyenne de la strate (respectivement 176 €/hab. et 119 €/hab. en 2014, hors subventions exceptionnelles, soit + 48 %). »

COÛT DES ABSENCES: 6 M€  de MASSE SALARIALE CUMULÉE

A l’égard du personnel c’est la même chose. Temps de travail, vacances , » absences qui sur la période 2009-2015,  représentent environ 6 M€ de masse salariale cumulée. A ces coûts pour absences directes, doivent être ajoutés les remplacements ou la réalisation d’heures supplémentaires, qu’il n’a pas été possible d’apprécier » note encore la Chambre des Comptes.

JP TROVERO AUGMENTE LES IMPÔTS de + 6% ….

D’ailleurs Jean-Paul Trovero se trouve contraint de faire supporter aux  Fontainois  les conséquences de cette gabegie: il a décidé une augmentation des impôts de + 6 %.  « Depuis le 1 er janvier 2009, la dette de la commune a plus que doublé » s’inquiète la Chambre des Comptes.

… MAIS NE S’EST IMPOSÉ AUCUNE AUSTÉRITÉ à LUI MÊME 

Pour lui-même Jean-Paul Trovero ne s’est imposé aucune austérité. Maire de Fontaine  (4 400 €) membre du bureau de la Métro ( 800 €)  Président de la Semitag (1500 €) . Entre les notes d’hôtels, de restaurants, les voitures, les cartes à essence, les sociétés amies favorisées, les militants embauchés… la mairie de Fontaine est devenue une chasse privée scandaleuse au service de quelques hommes et d’un seul parti. ça ne saurait durer.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *