Jean MACÉ : LES HABITANTS REFUSENT L’OUVERTURE du JARDIN la NUIT

TRANSPORTS COLLECTIFS : 278 % D'AUGMENTATION POUR LES PLUS DE 75 ANS
PRESQU'ILE: E.PIOLLE RÉPOND sur le STATIONNEMENT

Après avoir rasé les arbres en bordure de la rue Durant-Savoyat, être en train de construire une nouvelle école dont les classes maternelles ne verront pas le jour, menacer de fermeture la crèche la Goëlette, annoncer la fermeture de l’école Claude Bernard faute de réparer la toiture (!) la municipalité Piolle (Verts/PG) a trouvé une nouvelle idée pour perturber la vie des habitants du quartier Jean Macé : ouvrir le parc du Clos des Fleurs la nuit !

UNE CONTINUITÉ PIÉTONNE LA NUIT  AVEC L’ÉCOLE !

Ce parc encadré par les 520 logements est ouvert jusqu’à 18 h ou 20 h suivant les saisons. Dans le but d’assurer une continuité piétonne entre la rue Josserand, la place Paul Huillier d’un côté et la rue Durand -Savoyat et la future école Simone Lagange de l’autre.

Comme l’écrivent les habitants:  « une continuité dont on voit bien l’intérêt pendant la journée mais qu’on cherche encore la nuit venue ! »

UN PARC OUVERT LA NUIT C’EST L’ASSURANCE du BRUIT et des DÉCHETS

Ajoutant que « personne n’a demandé » cette ouverture la nuit. Et les habitants bien informés de la situation de Grenoble précisent :  « Parce qu’un parc ouvert toute la nuit, c’est l’assurance d’avoir des déchets, des tessons de bouteilles, et des crottes de chien le lendemain matin là où jouent nos enfants, et des nuisances sonores jusqu’à 3 heures – 4 heures du matin ! »

UNE NOUVELLE ILLUSTRATION des LUBIES URBANISTIQUES

Plus largement les habitants du Clos des Fleurs pointent l’urbanisme fou, déconnecté des réalités. Ils sont contre cette ouverture la nuit  « parce que personne ne se promène la nuit dans le quartier (et que ceux qui le font empruntent la rue Henry Duffourd située… seulement 20 mètres plus loin !). Nouvelle illustration des lubies dont raffolent « ceux qui font la ville » (Ville de Grenoble et son aménageur InnoVia aidés de l’architecte en chef de la Presqu’île l’agence de Portzamparc) au détriment de « ceux qui la vivent » « 

LE MAINTIEN D’UN PARC OUVERT LE JOUR…

Ils concluent : « Pour toutes ces raisons, nous demandons le maintien d’un parc ouvert le jour, et qui reste fermé la nuit pour la tranquillité et la sécurité des riverains! »

Ils ont lancé une pétition que les grenoblois sensibles à ces questions de sécurité et de bien vivre à Grenoble doivent signer et faire circuler :

https://www.change.org/p/maud-tavel-grenoble-fr-non-%C3%A0-l-ouverture-24h-24h-du-parc-du-clos-des-fleurs

LES DEALERS ONT UTILISÉ LES GARAGES SOUTERRAINS

Rappelons que dés sa création le « Clos des Fleurs » avait été victime de ces dealers qui occupent la ville comme l’a déclaré le Procureur de la République puisqu’ils avaient utilisé les garages souterrains pour leurs trafics s’organisant comme à Mistral : paiement d’un côté, marchandise de l’autre.

UNE GÉNÉRATION D’ÉLÈVES FAIT SA SCOLARITÉ DANS DES PRÉFABRIQUÉS

C’est aussi à Jean Macé qu’une génération d’élèves aura fait sa scolarité du primaire dans des préfabriqués du fait des superbes anticipations des Adjoints au scolaire qui se sont succédés ces deux derniers mandats: Jean-Marc Cantèle (Verts/Ades) jusqu’en 2008 et Paul Bron ( app PS) jusqu’en 2014 .

La municipalité Piolle s’attaque aux équipements publics et à la sécurité des habitants, histoire d’améliorer leur vie !

SIGNEZ LA PETITION DES HABITANTS ET FAITES CIRCULER :

https://www.change.org/p/maud-tavel-grenoble-fr-non-%C3%A0-l-ouverture-24h-24h-du-parc-du-clos-des-fleurs

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *