VILLENEUVE: LA FRICHE du PARKING SILO QUI SOUILLE L’ENVIRONNEMENT

Les SQUATS des LOCAUX MUNICIPAUX SE MULTIPLIENT
MASSACRE du PATRIMOINE: PAS de CONSULTATION

Depuis des mois le nouveau parking est construit et en fonctionnement. Mais la municipalité n’a pas trouvé le temps ou les crédits pour démolir l’ancien parking-silo  qui « orne » la galerie de l’Arlequin en bordure de la salle du 150.

Cette énorme friche grillagée, noire , bordée de dépôts d’ordures est une plaie du quartier : les habitants ont une vue quotidienne sur un espace visuellement pollué , attendant d’être dégagé.

R.BRIOT (La France Insoumise) : « L’ÉCOLOGIE EN ACTES » (!)

Cette dégradation de l’environnement quotidien supporté pendant des mois par des centaines d’habitants contribuant à créer un climat de dégradation du quartier n’est pas quantifiable mais réelle et doit être mise au débit de la municipalité.

Pendant la campagne législative Raphaël Briot le candidat de la France Insoumise soutenu par une partie de la municipalité Piolle (E.Martin, A.Back, A.Confesson…)  a eu la très bonne idée d’y apposer ses affiches : «l’écologie en actes » (!).

AUCUN des CLANS MUNICIPAUX N’A EU L’IDÉE de TRAITER LE PROBLÈME

Car en concurrence avec l’autre clan que représentait Soukaïna Larabi (Verts/Ades) il s’agissait de faire – en parole- de la surenchère à l’efficacité écologiste.

Pourtant ni l’un ni l’autre des deux clans n’a eu l’idée de traiter ce modeste dossier de leur compétence.

Eux qui ont trouvé 500 000 € pour la journée des tuiles, 300 000 € pour l’imposture de la « ville en transition » (!) peuvent laisser à Villeneuve ou à Alliés-Alpins des habitants vivre devant des gravats et des déchets. En pleine ville.

Mais avec ses affiches « l’écologie en actes » apposées sur cette friche, Raphaël Briot et ses amis de la municipalité sont bien dans la ligne de ceux qui osent tout. C’est aussi à ça qu’on les reconnaît.  S’ils pouvaient -justement- passer à l’acte plutôt que de donner des leçons au monde Villeneuve et Grenoble se porteraient mieux.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *