BEAUVERT: la FRICHE MUNICIPALE QUI DÉGRADE le QUARTIER

2 EME TOUR: LA MUNICIPALITÉ PIOLLE PERD, AFFAIBLIE ET DIVISÉE
LÉGISLATIVES: LA MUNICIPALITÉ PIOLLE SE DÉCHIRE au SECOND TOUR

La municipalité Piolle peut s’offrir une « journée des Tuiles  » à 500 000 €  (non compris les 100 à 150 municipaux de la propreté Urbaine payés en heures supplémentaires de 9 h à minuit), peut s’offrir une opération de com’ avec Nicolas Hulot (non chiffrée) pour la « ville en Transition », mais ne peut pas achever de nettoyer la friche Esmonin qui est sa propriété.

Ni la vendre à un privé qui nettoierait et ferait entrer des recettes dans les caisses de la ville : ce serait contraire à ses dogmes et à la décroissance.

UN HABITANT: « LES GRENOBLOIS NE SONT PAS DUPES »

Un habitant de Beauvert a adressé un mail à Eric Piolle avec copie à un certain nombre d’élus particulièrement inefficaces (Elisa Martin, René de Céglié chargé du secteur!) dans lequel il estime « Rassurant de voir que les Grenoblois ne sont pas dupes de la destruction programmée par la municipalité actuelle de la ville par les politiques dogmatiques, incohérentes, privilégiant l’insécurité  et économiquement destructrices que vous conduisez et rejettent en masse les candidats que vous défendez ou présentez (même ceux que vous achetez électoralement en détruisant la verdure pour y faire du logement social en ne tenant compte d’aucun équilibre sociologique pour un meilleur vivre ensemble). »

 » TANT QUE CE NE SERA PAS NETTOYÉ et NOTRE CONTRE ALLÉE RE-GOUDRONNÉE… »

Ajoutant:  « Pour info tant que allibert ne sera pas nettoyé  et notre contre allée regoudronnée (il y a du budget pour les pistes cyclables et villeneuve exclusivement!!) je militerai  contre votre politique….. »
En effet Eric Piolle multiplie les dépenses pour les autoroutes à vélo pompant les crédits de la Métro et du SMTC ce qui fait que les contribuables d’Echirolles, de St Martin d’Hères, de Meylan ou de Pont de Claix paient massivement les lubies Piollesques sous le couvert des élus PS qui dépendent de lui ( C.Ferrari , L.Bustos…)

INCAPABLE DE FAIRE FACE AUX SERVICES de BASE

Mais Grenoble étant ruinée la municipalité est dans l’incapacité financière de faire face aux besoins vitaux de la population et d’assurer le service minimum justifié par le niveau d’impôts des Grenoblois (l’impôt sur les ménages le plus élevé des villes de + de 100 000 habitants). Le quartier Alliés Alpins aura tout supporté : de la fermeture de la Halte-Garderie à celle de la bibliothèque Alliance créée par la municipalité Carignon, jusqu’au bidonville qui a duré un an. La municipalité a lancé la construction de 1000 logements sociaux à côté rue Flaubert pour améliorer la mixité….

LES CRÉDITS D’AGGLOMÉRATION SERAIENT BIENVENUS DANS LES QUARTIERS

Au lieu d’orienter les crédits d’agglomération sur l’amélioration de la vie quotidienne, la propreté, l’embellissement des quartiers, la municipalité Piolle abat les arbres, supprime du stationnement, créé des embouteillages, augmente la pollution, vide la ville au nom de son dogme.

ENTRE L’AUTOROUTE à VÉLO ET BEAUVERT… UN MONDE

Le contraste criant entre l’autoroute à vélos de la rue Lanoyerie (qui a supprimé au passage le stationnement en épi sous l’estacade) et le quartier Beauvert qui bénéficie du spectacle quotidien d’une zone abandonnée démontre l’incohérence et l’absurdité d’une politique.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *