LÉGISLATIVES: LA MUNICIPALITÉ PIOLLE SE DÉCHIRE au SECOND TOUR

BEAUVERT: la FRICHE MUNICIPALE QUI DÉGRADE le QUARTIER
JF COMMANDEUR : "LES RUES ONT PERDU 50 % de LEUR AFFLUENCE"

Eric Piolle a décidé d’aller au bout de la cassure de sa majorité municipale. Il a refusé de participer à la conférence de presse de soutien du candidat de la France Insoumise, Raphaël Briot seul présent de la gauche au second tour face à la candidate d’En Marche (3 ème circonscription de Grenoble /Sassenage) .

Dans cette circonscription  très ancrée à gauche ou Raphaël Briot espérait faire son retard grâce à l’union, le clan Verts/Ades a décidé de lui tirer dans le dos. Soukaïna Larabi la candidate Verts du premier tour a refusé elle aussi de figurer sur la photo de famille réduite au malheureux communiste Jean-Paul Trovero dont la gestion calamiteuse à Fontaine est étrillée par la Chambre des Comptes.  Çà ne va pas apporter beaucoup de voix.  

S.LARABI (Verts) AVAIT ANNONCÉ LA COULEUR : ILS NE JOUENT PAS LE JEU

Soukaïna Larabi ( ex PS) avait laissé présager que les Verts ne joueraient pas le jeu et avait même allumé Raphaël Briot dès dimanche soir :  Pour le second tour, il faut que la gauche se rassemble. Il ne faut pas que les insoumis parlent aux seuls insoumis. »

Pour le candidat de Jean-Luc Mélenchon c’est la douche froide. Même si, officiellement, le Maire et ses candidats du premier tour le soutiennent. Mais seulement pour la forme. Tous les réseaux sont éteints. Il n’y a pas de «fête«  au second tour avec Ludovic Bustos (PS) au micro pour le soutenir. Eric Piolle n’a pas digéré la défaite de ses candidats.

PAS de PRÉSENCE à la CONFÉRENCE de PRESSE ENTRE les DEUX TOURS

Les Insoumis ont expliqué au Dauphiné Libéré ( 15/6/17) que tout était calé : Eric Piolle devait venir à la conférence de presse avec Soukaïna Larabi et au dernier moment ils ont posé pour condition que les partisans de JL Mélenchon soutiennent MN Battistel la Députée PS sortante dans la 4 ème circonscription qui se trouve face à… l’opportuniste Fabrice Hugelé candidat «En marche» ( et actuel Vice Président (PS) de la Métro dans la majorité de Piolle !)  Allez comprendre.

Eric PIOLLE SE DONNE UN PRÉTEXTE pour ENTERRER R.BRIOT (France Insoumise) 

Pourquoi ne pas leur demander aussi de soutenir Véran (PS et En Marche) dans la  1 ère qui se trouve, lui, face à un candidat LR/UDI ?

Sans aucune éthique de conviction, toujours en titubant, Eric Piolle règle probablement  un compte personnel avec Fabrice Hugelé pour de sombres raisons internes et surtout se donne un prétexte fallacieux pour enterrer Briot. L’opération est réussie !

A QUOI ÇA SERT QUE MARTIN, CONFESSON et BACK SE DÉCARCASSENT…

On voit mal comment toute sa majorité pourrait accepter  d’Eric Piolle de tels manquements à la solidarité minimale. A quoi ça sert que les Elisa Martin, Alain Confesson, Antoine Back et quelques autres se décarcassent, défendent l’indéfendable (fermeture de bibliothèques, éclairage public à Bouygues/Vinci, suppression d’emplois…) supportent le joug d’une discipline de fer  qu’impose sans nuances Laurence Comparat (Verts/Ades) si ce n’est pas pour bénéficier en retour d’un minimum de loyauté électorale ?

CE DÉCHIREMENT VA CREUSER LA PLAIE

Ce nouveau fait du prince aura des conséquences d’abord électorales dimanche. Mais surtout ce déchirement public va creuser profondément  la plaie purulente qui gangrène la majorité Rouge/verts grenobloise.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *