COLLÉGE INCENDIÉ à VILLENEUVE: E.PIOLLE NIE L’INSÉCURITÉ

LÉGISLATIVES: LENDEMAIN de FÊTE et GUEULE de BOIS pour E.PIOLLE
JOURNÉE des TUILES de E.PIOLLE (Verts/PG) : UN CHAR ANTI-ISRAËL

A la suite de l’incendie criminel du collège Aubrac, une réalisation emblématique de la municipalité Carignon à Villeneuve, Eric Piolle (Verts/PG) a fait l’impasse sur les problèmes d’insécurité du quartier, la prégnance de l’économie souterraine et sa responsabilité dans la ghettoïsation du fait des attributions de logements.

Il a simplement insisté sur sa « compassion » – un sentiment qu’il exprime facilement- et s’est tourné vers le Conseil départemental de droite pour tout de suite politiser en évoquant la « reconstruction «  du collège comme si celle-ci avait déjà pris du retard! Circulez il n’y a rien à voir à Villeneuve. Une habitude pour la chasse gardée électorale.

S.LARABI (Verts): « LA DERNIÈRE GRANDE INFRASTRUCTURE DU QUARTIER »(!) 

Sa candidate battue aux élections législatives, Soukaïna Larabi soulignant, elle, avec maladresse les fautes de la municipalité en rappelant que le collège….  « c’était la dernière grande infrastructure qui res­tait au sein du quartier » . Effectivement après le départ des assistantes sociales du quartier sous la majorité PS/PC/Verts du département d’André Vallini (PS),  après la fermeture de la piscine couverte des Iris par la municipalité actuelle , le départ programmé du siège du CCAS par Eric Piolle il ne restait plus qu’un seul équipement important également installé par la municipalité Carignon, avec un choix architectural moderniste et audacieux: le collège Villeneuve. Il a brûlé. 

Plus les élus de gauche et Verts/Ades pleurent sur le quartier – la compassion- plus ils en suppriment des équipements.

A.CARIGNON:  » UNE RESPONSABILITÉ ÉCRASANTE de CEUX QUI GÉRENT DEPUIS 22 ANS » 

Alain Carignon,justement qui a exprimé aussi sa « tristesse » après s’être rendu sur place dimanche matin , a pointé les responsabilités dans un communiqué  «  la violence s’exerce au quotidien sur la majorité de la population pour lui imposer le silence qui permet à l’économie souterraine de prospérer. La responsabilité des élus qui gèrent Grenoble depuis 22 ans, attribuent les logements sociaux, refusent les caméras de vidéo-protection permettant d’identifier les coupables, privent la police municipale des moyens de défense, dénient toute responsabilité aux familles, est écrasante » .

JP BARBIER Président (LR) du DÉPARTEMENT: LA VIDÉO-PROTECTION A ÉTÉ REFUSÉE

D’ailleurs Jean-Pierre Barbier, Président (LR) du Conseil Départemental avait dénoncé «  un acte inacceptable, les forces de l’or­dre et les pompiers ont été caillassés, tout ceci sous l’œil passif de tout le monde. La sé­curité, c’est l’affaire de tous. » ( DL du 12/6/17)

Rappelant que la vidéo-protection avait été refusée dans le quartier aussi par ceux là mêmes qui sont victimes de cette délinquance.  « Peut-être a ­t ­on eu tort «  reconnait maintenant  Mme Saint Aman, la principale du Collége. Mais après le gymnase, la maison de l’enfance la Cordée, le siège du club de foot et à côté au Village Olympique, le Théâtre pourquoi le collège de Villeneuve aurait il été épargné?

INSTALLER LE SIÉGE de la POLICE MUNICIPALE à VILLENEUVE

Il faut noter que cette violence contre les symboles de l’émancipation républicaine intervient souvent en période électorale comme si le message était clair: le refus des valeurs qui fondent notre démocratie. Pour Alain Carignon une minorité «  veut imposer par la force sa contre-société ». 

Le devoir des démocrates est de défendre ces valeurs. Alain Carignon a saisi cet événement dramatique pour rappeler « nos propositions pour changer en profondeur. Pour donner un autre avenir à ce quartier il faut s’engager sur une nouvelle répartition avec le principe d’un tiers de propriétaires, un tiers de locataires et un tiers d’activités dont’l’implantation des services de la mairie et du Maire dans le quartier. Après ce nouveau drame la municipalité devrait transférer immédiatement le siège de la  police municipale de Hoche à Villeneuve – en lui donnant les moyens de défense et de surveillance – et renoncer à fermer le siège du CCAS qui est un nouveau signe d’abandon « .

E.PIOLLE (Verts/PG) : « DES POLÉMIQUES TRÉS DÉPLACÉES »

Eric Piolle continue de fermer les yeux et de se boucher les oreilles. Il a accueilli les propositions en parlant  » des polémi­ques très déplacées »  ( DL du 12/6/17) . Pourtant même aux Baladins ,à l’Arlequin au Village Olympique ses candidates aux législatives, Soukaïna Larabi/M.Boileau ont été placées derrière le candidat de JL Mélenchon et E.Martin, Raphaël Briot. Même le « Dauphiné Libérée sous la plume de Jean-Benoit Vigny titre:  » le choc, la consternation… et après? » . En effet.
Un double et sévère avertissement qui démontre que les mots de la »compassion » et les politicailleries municipales ne suffisent plus.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *