VILLAGE OLYMPIQUE : ABANDONNÉ PAR LES ÉLUS EN RASE CAMPAGNE

PALMARÉS UNEP: GRENOBLE LANTERNE ROUGE des VILLES VERTES
LA FÊTE POLITIQUE de E.PIOLLE QUI FAIT MAL AUX GRENOBLOIS

Le Village Olympique et Vigny-Musset sont situés  sur le territoire de la 3 ème circonscription ou Jean-Luc Mélenchon, Eric Piolle et Michel Destot s’affrontent demain dimanche dans un combat sans merci.  Ce dernier en est Député PS depuis 27 ans et le quartier s’est inéluctablement dégradé,  sous son regard indifférent.

Pendant son mandat de Député et de Maire le quartier n’a bénéficié sur 10 ans que de 4 % du programme de Rénovation Urbaine (ANRU), 96% concernant Villeneuve alors que le nombre d’habitants est identique.

E.PIOLLE (Verts/PG) ANNONCE ZÉRO % DE FINANCEMENTS POUR LE V.O.

Le second programme vient d’être lancé et Eric Piolle (Verts/PG) a annoncé lors de la dernière Assemblée des habitants du quartier que le V.O et Vigny-Musset passeraient à … 0% de financements aucun dossier structurant n’étant retenu.  Plus le temps avance, plus les habitants sont maltraités par la gauche et les Verts et plus ils en redemandent.

« UN APPEL AUX ÉLUS SENSIBLES à L’ÉQUITÉ »

L’un d’eux, militant de l’Union de Quartier, André Xiberas, vient de diffuser largement une lettre ouverte en forme « d’appel aux élus  sensibles à l’équité ».

Il rappelle que dès 2004 (!) une étude effectuée par de deux importants bailleurs sociaux estimait que «la création d’ascenseurs est techniquement et financièrement possible(…)  La ville de Grenoble, consciente des besoins en ce domaine, liés au vieillissement de la population et aux souhaits de certains locataires de vieillir dans leur quartier est très favorable à la réalisation de ce projet … »

M.DESTOT et les ÉLUS VERTS/ADES CONSCIENTS DEPUIS… 2004 REFUSENT EN 2017 

Les mots de Michel Destot et des élus Verts/Ades (V.Fristot, M.Boileau, R.Avrillier, P.Kermen…)  qui siégeaient dans sa majorité n’ont engagé que ceux qui les ont écouté.

En 2016 et 2017 -13 ans plus tard – le projet d’équiper d’ascenseurs deux « petits » immeubles de 4 à 5 niveaux et – sans lien obligatoire – surélever d’un niveau ces immeubles est relancé par les habitants, André Xibéras précisant que « les nouveaux appartements éventuellement créés participeraient ainsi aux financements des coûts, installation et fonctionnement, des ascenseurs ».

Ajoutant: «nombre d’échanges se sont tenus avec des élus et agents de Grenoble » aboutissant au fait que «techniquement les opérations, Ascenseur et Surélévation, seraient envisageables, un immeuble de logements sociaux pourrait être retenu et un immeuble issu d’une copropriété, l’une d’entre elles s’est d’ores et déjà exprimée » 

LA CHUTE DE LA VALEUR DES BIENS IMPOSE L’AIDE de L’ANRU

Compte tenu de la chute de la valeur des biens en particulier dans le sud de la ville, les opérations ont besoin d’un apport de l’ANRU. Un montant évalué à 3% maximum de l’enveloppe ANRU qui rénove les logements de l’Arlequin pour 90 300 € par appartement. N’est-ce pas le minimum auquel les habitants du village ont droit pour compenser la politique qui les a ruinés?  Il s’agit là d’un projet structurant, de véritable mixité sociale  pour tenter de maintenir des populations différentes alors que les déséquilibres sont déjà extrêmes.

Alain CARIGNON SOUTIENT LE PROJET

Dans une lettre distribuée aux habitants du Village Olympique, Alain Carignon, qui soutient le projet, avait insisté sur l’urgence de le retenir. Il est le seul homme public à s’être engagé autant pour le Village Olympique et Vigny-Musset.
De son côté André Xibéras détaille tous les éléments qui militent pour ce projet:

« -garantir la mobilité des arrière-grand-parents en difficulté, des grand-parents, petit-enfants à la main, des parents, enfants aux bras,

– éviter tout départ imposé pour défaut de mobilité,
– rendre plus attractif (1er pas !) le Village
– accroître la Mixité générationnelle, mais pas que …
-réduire l’écart qui sépare certains quartiers d’autres. »

SOUTIEN AUX CO-PROPRIETÉS, SERVICES, COMMERCES, COLLEGE…

Mais il ajoute que « ce projet, aussi important soit il pour le devenir du Village Olympique, n’est pas le seul dont ses habitants ont besoin ». Il y a aussi « le soutien aux copropriétés en difficulté et/ou en voie de l’être,le développement d’activités de services et commerces,la mise en valeur du collège via optimisation de ses surfaces et alentours… »,
Un quartier Grenoblois refuse de continuer à être abandonné. Du nord au sud de la ville, en passant par son centre, pendant que E.Piolle fait la fête, les habitants expriment leur colère, énoncent des propositions concrètes pour stopper les dérives.

LE SPECTACLE de la LUTTE ENTRE LES CANDIDATS de PIOLLE ET CEUX de MÉLENCHON

Au lieu de les entendre, la municipalité a préféré s’enfoncer dans les guerres internes, multiplier les affrontements et offrir aux Grenoblois le spectacle d’une lutte entre les candidats de Piolle et ceux de Mélenchon.

Au  territoire du Village Olympique et de Vigny-Musset, Soukaïna Larabi (candidate de E.Piolle) et Raphaël Griot (candidat de JL Mélenchon soutenu par E.Martin) n’apporteront rien de plus que M.Destot qui l’a prouvé en 27 ans.

LES HABITANTS ONT LE MOYEN de METTRE UN CARTON ROUGE DIMANCHE

Ils ont préféré faire la fête au jardin de ville et à Villeneuve jeudi soir avec des groupes de musique, en présence d’un people parisien, comme si l’élection était acquise, les habitants du quartier étant leur chair à canon.

Ceux ci disposent  d’un premier moyen de brandir dimanche un carton rouge à ces élus qui se moquent d’eux, de démontrer qu’ils ne sont pas dupes. Une jeune candidate d’opposition, Elodie Léger, ouverte et neuve se présente à leurs suffrages. Il faut saisir la main tendue.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *