BERRIAT : TOUT EST à VENDRE

T.A: CE MATIN 300 GRENOBLOIS CONTRE LA FERMETURE de la VILLE
MOUVEMENT CITOYEN et SOLIDAIRE : CE SOIR DÉBAT à VILLENEUVE

L’agence bancaire située à l’angle du cours Berriat et du cours Jean Jaurès a fermé ses portes : Eric Piolle doit être satisfait lui qui combat les banques à Grenoble mais commerce depuis Singapour avec celles de Guernesey et des Ils Caïmans en expliquant que dans ce métier il faut aller « la où sont les clients » (!).

Cette agence avait subi nombre de bris de vitrines de la part de l’extrême gauche encouragée par la culture ambiante puisqu’Eric Piolle et Yann Mongaburu eux-mêmes avaient en leur temps lavé la vitrine d’une agence bancaire pour « nettoyer la finance« (!) . Le Mélenchonisme était déjà en marche.

LE COURS BERRIAT PAR EXTENSION de la PLACE ST BRUNO

Mais le cours Berriat est en train de subir une forte déflagration par extension de la place Bruno ou les bandes rivales s’affrontent et l’économie souterraine règne en maitre. La partie située entre le cours Jean Jaurès a longtemps résisté. Elle est devenue une place St Bruno-bis. Le cours Jean Jaurès lui même entre le cours Berriat et l’estacade change rapidement de visage. Et pas en bien.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/03/31/commerce-grenoblois/

Commerces fermés , communautarisés ou à vendre, appartements de même et baisse de valeurs des biens généralisée voilà ce que devient le quartier à l’image de Grenoble.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/03/28/commerces-centre-ville-delinquance-cest-normal/

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE OBSERVE LES BRAS CROISÉS

La municipalité observe le phénomène – si elle ne l’accompagne pas- les yeux fermés.  Au lieu de prendre des mesures d’urgence pour le tirer vers le haut par un urbanisme adapté elle poursuit inexorablement la politique de la municipalité Destot (PS) dont on a voit le résultat à Bouchayer-Viallet aux abords de la Belle Electrique !

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/23/esplanade-a-farcy-et-la-belle-electrique-la-desolation/

ELLE POURSUIT LA BÉTONISATION 

Le projet sur l’ilot Raymond relève de cette irresponsabilité par sa densité, son absence d’espaces verts. Les municipalités de gauche et  Verts font reposer leur bétonisation sur les parcs de la municipalité Carignon dans le quartier: Valérien Perrrin et De Marliave.

On se demande jusqu’à quel degré il faut descendre pour que la municipalité stoppe la dérive?

http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/09/commerces-quand-sarretera-la-chute/

Au lieu de faciliter le désenclavement, la possibilité de stationner parking Denfert Rochereau depuis le cours Berriat réalisée par la municipalité Carignon a été fermée.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *