E.PIOLLE A PIQUÉ ILLÉGALEMENT 350 000 € dans la POCHE des GRENOBLOIS

MOUVEMENT CITOYEN et SOLIDAIRE : CE SOIR DÉBAT à VILLENEUVE
ALLIANCE : LES BIBLIOTHÉCAIRES DÉNONCENT les FAUX CITOYENS

Piteusement Eric Piolle a du soumettre au Conseil Municipal du 10 avril le remboursement aux grenoblois de leur abonnement stationnement résident qu’il avait augmenté jusqu’à + 150 %. Le Tribunal Administratif l’a condamné suite à un recours contre cet abus. La délibération honteuse précise qu’Il doit rembourser 350 000 € à ceux dont le tarif a augmenté et… 28 000 € à ceux dont le tarif avait baissé !

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/10/stationnement-e-piolle-condamne-a-rembourser-4-600-grenoblois/

E.PIOLLE AVAIT PRÉSENTÉ L’OPÉRATION COMME UN « TARIF SOLIDAIRE » (!) 

Car la municipalité Rouge/Vert, dans la tromperie permanente,  avait présenté cette hausse comme un « tarif solidaire »(!). Elle permettait seulement de remplir les caisses. Mais pour se donner un alibi le tarif baissait très légèrement pour un très petit nombre de Grenoblois passant de 12 à 10 € ! Le tour de passe passe était joué.

EN 4 ANS IL RÉDUISAIT ENCORE de 2,6 M€ le POUVOIR D’ACHAT des GRENOBLOIS 

Sur une année la hausse représentait 700 000 € de recettes supplémentaires et la baisse 48 000 € à la charge de la ville. Si le tribunal n’y avait pas mis fin les gros malins piquaient 650 000 € d’impôt déguisé supplémentaire dans la poche des Grenoblois. Multipliés par les 4 années de mandat ou elle s’appliquait il s’agissait de réduire encore de 2,6 M€ le pouvoir d’achat des grenoblois.

Dans une ville qui est déjà la première de France de sa catégorie pour l’impôt sur les ménages !

http://grenoble-le-changement.fr/2016/06/20/destot-ou-piolle-ps-ou-vertsades-qui-a-ruine-grenoble/

LA MUNICIPALITÉ POURSUIT DANS LA FUITE EN AVANT BUDGÉTAIRE

Cette recette était budgétée dès 2017 dans le budget -et pour les années suivantes-  mais Eric Piolle n’a pas encore daigné informer les grenoblois des modifications que sa perte entrainait.  Il a d’ailleurs osé faire appel de la décision du tribunal malgré le fait que celui-ci ne soit pas suspensif du remboursement ! A partir de quelle date la municipalité Piolle en terminera avec les tricheries, les mensonges et la fuite en avant budgétaire ?

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/15/alain-carignon-le-budget-de-grenoble-est-devenu-faux/

GRENOBLE A UN BESOIN URGENT DE RÉFORMES de STRUCTURES

Grenoble a un besoin urgent de réformes de structures comme le proposent Alain Carignon et différents collectifs qui ont fait connaître des solutions concrètes permettant d’éviter de faire appel au portefeuille des  Grenoblois en assurant, voire élargissant les services de proximité grâce à des recettes nouvelles par une autre gestion du patrimoine abandonné. La municipalité Piolle poursuit dans le rabotage comptable et l’endettement inconsidéré : + 53 % en 3 ans!

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/18/grenoble-oui-au-second-souffle/

TOUS LES EXPÉDIENTS CONDUISENT DANS L’IMPASSE

La pantalonnade des tarifs de stationnement démontre que les expédients conduisent la municipalité dans l’impasse. Poursuivre dans les dérives de la municipalité Destot/Safar ne fait que rendre les solutions à appliquer encore plus lourdes et difficiles.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/16/grenoble-le-rouge-aussi-pour-ses-finances/

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *