PRÉSIDENTIELLE : POUR QUI VOTE E.PIOLLE?

Rues J. PREVOST et de PARIS : les PROPRIÉTÉS PRIVÉES ENCORE DÉGRADÉES
FERMETURE de GRENOBLE : LA MUNICIPALITÉ MENT PAR AFFICHE

De déclarations contradictoires en slalom entre les inconvénients Eric Piolle cherche à semer le grenoblois sur son vote au premier tour de la présidentielle. La division de sa majorité entre les partisans de Benoit Hamon et ceux de Jean-Luc Mélenchon le place dans une position difficile d’autant que les couteaux sont tirés en interne. Personne ne peut prévoir la déflagration qui interviendra avant ou après la présidentielle dans la majorité municipale déjà au bord de l’explosion avec les mesures prises. Nombre d’adjoints au Maire ne cachent plus leur déception en ville ni leur jugement sur Eric Piolle lui-même .

E.PIOLLE : UN MÉPRIS PERSONNEL de JL MÉLENCHON

Eric Piolle de son coté n’a jamais caché son mépris personnel pour Jean-Luc Mélenchon. Le tribun qui parle tout de même un peu de la France, qui n’hésite pas à se dire patriote est aux antipodes du monde mondialisé et aseptisé du maire de Grenoble. Il est bien peu reconnaissant au leader de la France insoumise qui n’avait pas ménagé sa peine sur le plateaux de télévision en faveur de sa liste au moment des municipales. Avant la montée de JL Mélenchon dans les sondages il annonçait « plus que probable » que nous allions « à l’échec » à propos de sa candidature. (Gre News du 3/4/17) .

http://grenoble-le-changement.fr/testimonial/e-piolle-annonce-lechec-de-melenchon/

PEU de CAS d’E.MARTIN, A.BACK, A.CONFESSON…

Pas très bon camarade Eric Piolle. C’est faire aussi peu de cas de la Première Adjointe (PG) Elisa Martin et du noyau d’élus qui sont derrière le leader maximo : Antoine Back, Alan Confesson et quelques autres qui ont pourtant avalé leur chapeau sur nombre de dossiers impossibles (l’éclairage à Bouygues-Vinci, les bibliothèques, le plan d’austérité…) Ils comptent pour du beurre.

http://www.republicains38.fr/geg-la-municipalite-piolle-vertspg-attribue-17-me-a-bouyguesvinci/

IL PRÉFÈRE L’APPARATCHIK Benoit HAMON 

En fait il se reconnait mieux dans la candidature d’un apparatchik comme Benoit Hamon qui répète un catéchisme et emploie les mots qui font plaisir. Il est question de la transition écologique, de mettre fin à la croissance, de se passer des énergies fossiles, de conduire seuls une expérience que personne n’imite sur la planète comme on l’a déjà fait avec les 35 heures. Peu importe les dégâts, l’échec établi pourvu qu’on ait l’ivresse de croire à un nouveau monde. Et quand on aime on ne compte pas. Benoit Hamon distribue à tout le monde des cadeaux qu’il n’a pas les moyens de payer.

DEPUIS 3 ANS E.PIOLLE A AUGMENTÉ la DETTE de 53% 

ça n’effraie pas Eric Piolle et ses amis : depuis 3 ans qu’ils gèrent Grenoble, la ville  étant au sommet pour les impôts et les dépenses de fonctionnement ils ont trouvé une marge avec la dette. Elle a augmenté de 53 % ! Même l’ancien Adjoint aux Finances, Jérôme Safar avait déclaré à la fin de son mandat que la tâche du suivant serait de maîtriser la dette !

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/16/grenoble-le-rouge-aussi-pour-ses-finances/

Derrière Hamon on trouve donc une partie des proches et du clan des élus Verts/Ades tels Christine Garnier, Pierre Mériaux ,Yann Mongaburu.

IL VOULAIT LE RETRAIT DE JADOT, HAMON, MÉLENCHON au PROFIT de HULOT

Mais il est difficile de suivre le Maire de Grenoble. Dans un appel National lancé depuis … France Bleu Isère il avait appelé Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon et Benoit Hamon à se retirer en faveur de Nicolas Hulot.  Il s’en est suivi un silence gêné. Hulot, du fait de sa fondation « sponsorisée » par les grandes entreprises du CAC 40 ne peut être candidat à aucune élection car il ne supporterait pas le scanner ! Il sème chaque fois le doute afin de demeurer médiatiquement à la mode, préserver son fonds de commerce basé sur le catastrophisme sur lequel il vit depuis 20 ans, mais bien entendu ne franchit jamais le rubicon électoral. Il n’est pas bête.

E.PIOLLE PASSE de DUFLOT à HULOT PUIS AU VOTE BLANC ? 

D’autant plus difficile à suivre qu’Eric Piolle avait soutenu Cécile Duflot contre Yannick Jadot dans la primaire Verts. Ce n’est pas la plus modérée !

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/06/de-jl-melanchon-a-c-duflot-et-n-hulot-eric-piolle-titube/

Et puis le 7 mars dans une émission confidentielle sur BFM Business, il a finalement annoncé qu’il ne soutenait  personne au premier tour de la présidentielle. Une sorte de vote blanc.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/pourquoi-eric-piolle-n-apporte-t-il-aucun-soutien-aux-candidats-a-l-election-presidentielle-0703-921383.html

IRRITÉ PAR LA MONTÉE de JL MÉLENCHON DANS LES SONDAGES

On imagine qu’il est irrité de la montée dans les sondages de Jean-Luc Mélenchon. On peut penser qu’il aurait aimé être appelé lui-même comme recours. Comme il ne passe plus les portes et n’a aucune conscience de la réalité politique locale et nationale de sa situation si dégradée ceci est loin d’être impossible.

E.PIOLLE SE VOYAIT UN DESTIN NATIONAL …

On sait qu’il n’a pas répondu « non » à Gre News qui l’interrogeait sur «  Un destin national ?   » répondant au contraire « On verra bien. Ce n’est pas mon état d’esprit de faire des plans «.

Quant on connait son état d’esprit -justement- on sait que sa formulation négative est en général l’opposé de sa pensée véritable. Eric Piolle fait des plans. Mais il est le seul à croire qu’il intéresse quelqu’un.  Il ne peut même plus s’appuyer sur son ami Pierre Larrouturou ! Aujourd’hui il est plus proche du plongeoir que du tremplin avec son bilan à mi-mandat.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/22/e-piolle-ne-connait-plus-p-larrouturou-nouvelle-donne/

… IL EST DEVENU UN BOULET NATIONAL 

Son plan d’austérité et ses mesures emblématiques (bibliothèques, emplois, services de proximité…) ont produit une déflagration dans ses soutiens et dans le camp des Verts et de l’extrême gauche. Il met en oeuvre une politique qui est l’inverse de ce qu’ils plaident et entendent incarner. Eric Piolle est un boulet national pour eux. Ils cherchent plutôt à le faire oublier.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/20/mi-mandat-la-liste-des-120-tromperies-deric-piolle/

SINGAPOUR N’ÉCHAPPERAIT PAS AU SCANNER NATIONAL 

Et bien entendu pour avoir un destin national -outre le fait d’être appelé- il faut aussi être inattaquable. On voit mal Eric Piolle échapper à une série de questions sur ses actions à Singapour, le subventionnement de l’antenne locale de sa société sur fonds publics…. Il ne s’agirait plus de répondre à Gre News .

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

UN GRAND BOND EN ARRIÉRE

En tout cas à l’approche du premier tour de l’élection présidentielle dont les enjeux avaient été décrits comme si essentiels par Eric Piolle, les grenoblois ne savent pas pour qui leur Maire va voter ! Décidément la démocratie participative et la transparence à le grenobloise font encore un grand bond en arrière.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *