CE SOIR MANIFESTATION DEVANT le CONSEIL MUNICIPAL à 18 H

Rue des ARTS...
EAUX CLAIRES: la BÉTONISATION FAIT PEUR

Tarifs de stationnement annulés et non encore remboursés comme le tribunal l’a demandé à Eric Piolle (Verts/PG) , fermeture des bibliothèques et en particulier Premol vidée un week end fin février par un camion de déménagement de location avec des déménageurs anonymes comme le font les patrons voyous avec les machines des usines qu’ils veulent fermer, poursuite de la bétonisation intensive du Sud avec encore 2000 logements dont près de 1000 logements HLM à Flaubert, comme si la ville était apaisée, aucune prise en compte de la perte des  1,4 M€ de recette supplémentaire attendue des nouveaux tarifs de stationnement dans un budget déjà en déficit, hécatombe commerciale qui se poursuit comme on le constate avenue Jean Perrot…. le conseil municipal de ce soir est représentatif de la municipalité: l’enfumage cache le vide et les mauvais coups.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/26/hecatombe-jean-perrot-apres-la-boulangerie-lauto-ecole/

Le ridicule, l'enflure et la provocation parmi les mamelles du Piollisme

Le ridicule, l’enflure et la provocation parmi les mamelles du Piollisme  ( titre du DL) 

TRANSFORMER LE PARVIS de L’HÔTEL de VILLE EN TIERS LIEU…

Les grenoblois sont invités à se rassembler devant l’hôtel de ville à partir de 18 h ce soir afin de transformer le parvis en  » tiers lieu » comme veut le faire Eric Piolle pour la bibliothèque Alliance. Lors du précédent conseil les manifestants avaient créé un tiers lieu « autour d’une table où trônait une vieille machine à écrire, on pouvait ainsi trouver, comme le détaille une agente, « un espace détente pour les CRS, un “dépose-matraque”, un espa- ce multimédia, un coin cuisine symbole d’une bibliothèque sans moyens et une petite bibliothèque » . (DL du 7/2/17)

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/20/mi-mandat-la-liste-des-120-tromperies-deric-piolle/

… POUR ENTRER DANS le XXI eme SIECLE 

C’est ainsi qu’on « entre dans le XXI eme siècle » selon la municipalité Piolle ! Puisque avec la mise à l’écart des bibliothécaires, c’est ainsi qu’elle définit l’avenir de  » l’Alliance » qui aura ce privilège octroyé par Sa Suffisance.

Ceux qui peuvent s’associer aux usagers des services publics supprimés ou réduits, aux professionnels communaux des équipements sont invités à être présents ce soir  afin de montrer aux Rouge/Verts grenoblois  qu’ils ne sont pas abusés par les opérations de com’ qui se multiplient ( biennale des villes en transition, quinzaine contre les discriminations, forum sur les droits…).

Car Grenoble ne « transite » pas mais prend la marche arrière, crée des discriminations et un recul des droits   en réduisant l’accès aux services . Les mots dont E Piolle couvre la ville , comme à son habitude, disent le contraire de ce qu’il fait.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/01/attention-ceci-est-une-publicite-payante-deric-piolle/

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *