LE SCANDALE des VILLAS ACQUISES IL Y A UN AN

E.PIOLLE (Verts/PG) PROMET LA PROSPÉRITÉ SANS TRAVAIL ...
ARÉA SPONSOR d'E.PIOLLE (Verts/PG) et de la "VILLE de TRANSITION"...

On campe avenue de Valmy sur les terrains municipaux avec la bienveillance Piollesque. Comme d’habitude une grande solidarité se manifeste, c’est à dire que certains accomplissent des gestes humanitaires mais le gros du problème est évidemment laissé à la collectivité : emplois qui n’existent pas, logements gratuits non plus, écoles qui débordent, intégration non programmée, droits et devoirs non enseignés.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/21/hlm-de-jouhaux-g-fioraso-ps-et-e-piolle-vertspg-se-renvoient-la-balle/

D’ailleurs le DL ( 22/2/17) raconte « Qu’est­-ce qui se passe ? », demande un cycliste d’un ton curieux. « Je suis passé par hasard mais je vais tâcher de revenir. Il faut être là », affir­me ­t ­il après s’être enquis de la situation.  C’est dire « la mobilisation ».

QUE DEVIENNENT LES VILLAS ACQUISES PAR NOS IMPÔTS ?

Il y a un an sous les applaudissements la municipalité Piolle (Verts/PG) lançait par la Métro l’acquisition de villas censées répondre aux besoins d’urgence des familles. Dans le cadre de la bureaucratie Piollesque les deux que nous connaissons, acquises en mars 2016, ont une destination qui reflète à la fois la gabegie, en même temps la fausseté de toutes ces mains sur le coeur et la démagogie des postures humanitaires des élus de gauche et Verts/Ades/PG de l’agglomération.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/01/les-elus-vertsades-une-pme-familiale-sur-le-modele-le-pen/

C.GARNIER et V.FRISTOT ( Verts/Ades) LOGENT ILS LEURS COPAINS ?

Ainsi avenue Léon Blum la villa avec jardin acquise est affectée dans des conditions d’une opacité totale. Ceux qui l’occupent sont effectivement des usagers du vélo -et à ce seul  titre méritent d’être logés- mais on se demande sur quel critère Christine Garnier Vice Présidente (Verts/Ades) de la Métro au logement et Vincent Fristot l’Adjoint (Verts/Ades) à l’urbanisme les ont choisi ? Par rapport aux familles qui campent à Valmy ou celles qui sont en attente d’un logement dument inscrites sur les listes d’attente.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/08/04/faut-il-rouler-en-velo-pour-beneficier-dune-villa-de-la-ville/

UNE VILLA OCCUPÉE SANS DROIT NI TITRE NI LOYER ?

Faute d’information publique il se murmure que la villa de l’avenue Léon Blum serait occupée sans droit ni titre, ni loyer  mais avec un accord tacite des élus Verts/Ades ce qui serait bien conforme à leur méthode. Des locataires sans loyer qui préfigurent l’emprunt sans dette inventé par Eric Piolle.

VILLA de la RUE ARGOUGES : MURÉE DEPUIS UN AN !

Mais il y a pire: depuis un an la villa acquise au 16  de la rue André Argouges est murée et il ne se passe rien. Dans le cadre d’une bonne gestion de l’argent public et de ce coeur en bandoulière prêt à saigner pour tout ce qui est humain les élus Rouge/Verts restent les bras croisés. Ils pleurent à longueur de journaux sur les « 14 000 demandeurs de logements », ils culpabilisent ceux qui s’opposent à la bétonisation mais pour ce qui dépend d’eux on constate leur efficacité !

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/24/betonisation-les-elus-de-gauche-et-vertsades-sur-la-defensive/

A voir chaque jour ce que cachent les proclamations de la municipalité Piolle en rapport avec la réalité des faits, les grenoblois sont confondus par tant de duplicité et de cynisme

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *