ESPLANADE : « COMME UNE PHOTO QUI SE RÉVÈLE… »

HÉCATOMBE Jean PERROT: APRÉS LA BOULANGERIE, L'AUTO-ÉCOLE
DÉGRADATION: GRENOBLE TEL QUE L'AIME E. PIOLLE

«Comme une photo qui se révèle » voilà la métaphore utilisée par  Vincent Fristot l’Adjoint (Verts/Ades) fanatique à l’urbanisme pour faire le point de « l’avancée de la co-construction » sur le projet de l’esplanade ! (DL 22/2/17)

L’UNANIMITÉ DU QUARTIER A CONDAMNÉ la MASCARADE 

L’unanimité des associations de quartier, de commerçants, d’habitants a condamné la parodie et même « la bassesse » puisque la municipalité s’est livrée à des attaques en dessous de la ceinture pour essayer de disqualifier les représentants des habitants. Même « l’habitant », Modan Benyoub, membre du comité de soutien de Piolle désigné pour constituer une association « indépendante » afin d’applaudir la démarche exemplaire du Grand Timonier ne peut pas cautionner une telle pantalonnade.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/07/07/8576/

LA DISQUALIFICATION des REPRÉSENTANTS du QUARTIER a ÉCHOUÉ

La disqualification de l’adversaire chère au clan Avrillier/Comparat des élus Verts/Ades a échoué parce que MM Patrick Drahe et Yves Delahaye ont fait preuve de pugnacité et de dignité.  Dans le DL ( 18/1/17) Yves Delahaye, le président de l’Union des commerçants et professionnels de l’Esplanade ne s’était pas laissé faire face aux extrémistes que sont Vincent Fristot et Antoine Back (Verts/PG) s’affirmant « profondément choqué «  par leurs attaques   “mettant en cause ma probité et mon indépendance en tant que président de l’UCPE”. Des propos injustifiés, blessants, diffamatoires, voire insultants pour l’UCPE […] » à l’égard d’un homme qui travaille dans le quartier depuis 30 ans.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/19/esplanade-les-habitants-condamnent-la-bassesse-de-la-municipalite/

LA FICTION DES MARIONNETTES NE MARCHE PAS AU NIVEAU des QUARTIERS 

Quant à la création de marionnettes comme on en voit apparaitre au Conseil Municipal au titre des « conseils citoyens indépendants », il est plus difficile de faire vivre  cette fiction à l’échelle d’un quartier. Nos Rouges/verts n’ont pas changé de méthodes pour contourner la démocratie. Sauf qu’au pouvoir ça ne marche pas.

LE MARKETING de MANIPULATION de HDZ TOURNE dans le VIDE

Sur le fond HDZ, le cabinet parisien mandaté pour 300 000€ afin de conduire le marketing de l’opération continue dans la manipulation qui n’accroche sur rien. Baptiste Hernandez le directeur d’HDZ était aux côtés de Vincent Fristot pour meubler le vide de toute participation.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/04/24/esplanade-aujourdhui-bide-de-municipalite-piolle/

TOUTE L’OPÉRATION A ÉTÉ UN BIDE COMPLET MAIS COÛTEUX

La journée de lancement avait été un bide total malgré les petits fours et les jeux pour enfants, le ridicule de la consultation des habitants au hasard jusqu’à St Martin d’Hères pour leur demander s’ils étaient « pour ou contre » la construction de logements loin de chez eux a été abandonné en rase campagne, la maison du projet est fermée.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/05/17/esplanade-par-economie-e-piolle-devrait-stopper-la-mascarade/

Y.OLLIVIER (PS) DÉCOUVRE QUE PIOLLE CONSTRUIT  en ZONE INCONSTRUCTIBLE

Le Maire de St Martin le Vinoux, Yannick Ollivier, Vice Président (PS) de la Métro au projet métropolitain (!) a découvert par le journal que le projet de Vincent Fristot construisait jusque sur sa commune, devant la Casamaure, dans une zone inconstructible ! Il en a été courroucé.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/20/esplanade-e-piolle-veut-betonner-jusqua-st-martin-le-vinoux/

320 PLACES DE STATIONNEMENT GRATUIT SUPPRIMÉES EN PLEIN MOIS d’AOÛT 

En plein mois d’août la municipalité a supprimé 320 places de stationnement gratuites mais  maintenant, selon HDZ, « les usages du stationne­ment seront scrutés. » Ils peuvent l’être en effet. les salariés grenoblois qui ne trouvent plus de places gratuites vont stationner dans les rues de St Martin le Vinoux, perturbant les habitants.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/08/06/esplanade-le-projet-commence-avec-vous/

V.FRISTOT (Verts/ADES) : « TOUTE LA MATIÈRE ISSUE de la CO-CONSTRUCTION… » (!) 

Mais Vincent Fristot poursuit la mascarade et le mépris: « À partir de toute la matière issue de la co-construction, on va pouvoir rouvrir le champ d’association du public sur le plan guide. » affirme t il dans le DL. 

La construction des 650 logements a commencé sans aucune concertation depuis le mois d’août. C’était selon Eric Piolle  » une borne indépassable » . Nombre d’habitants de ces immeubles ne verront ni les montagnes ni le soleil contrairement aux engagements publics de Vincent Fristot.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/06/12/v-fristot-vertsades-stopper-lesplanade-berriat-abbaye-presquile/

50 % de LOGEMENT SOCIAL : LES FUTURS PROPRIÉTAIRES SPOLIÉS

Le taux de 50 % de logement social promet des lendemains qui déchantent aux  futurs propriétaires qui seront automatiquement spoliés sur la valeur de leurs biens comme c’est le cas partout dans tout Grenoble : depuis la Villeneuve jusqu’à De Bonne en passant par Vigny-Musset avec des taux de baisses différents tous les biens se revendent en dessous de leur prix d’achat : merci la gauche, merci les élus Verts et Ades pour votre soutien à ceux qui travaillent, ne se font pas supporter par la collectivité permettant à celle-là de consacrer à la solidarité ce qu’ils lui font gagner.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/23/logement-la-baisse-de-la-valeur-des-biens-atteint-un-point-critique/

« UNE PHOTO QUI SE RÉVÈLE « :  TIRÉE DANS LE NOIR PAR UN HOMME SEUL

« Comme une photo qui se révèle » les immeubles sortent de terre et la bétonisation de la ville se poursuit. « comme une photo qui se révèle » en effet : elle est toujours tirée dans le noir par un homme seul. Une bonne métaphore en effet de la méthode Piolle à l’esplanade.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *