DEMAIN,VOEUX de PIOLLE à l’ANCIEN MUSÉE: ET LA SÉCURITÉ?

LANOYERIE: FAIRE et DÉFAIRE AVEC L'ARGENT des AUTRES
LA GUÉRILLA URBAINE S'INSTALLE DANS LES QUARTIERS

Même les vœux rentrent dans le rang ! Jusque là les Rouge/verts grenoblois inventaient le banquet républicain dans le parc Paul Mistral avec multiples  animations en direction des enfants. Comme chacun sait ce sont les meilleurs prescripteurs des parents. Eric Piolle avait donc appliqué un marketing éprouvé pour ses voeux afin de faire venir les parents de la génération 30/40 ans qui ne se déplacent jamais pour ce type de manifestation.

VOEUX: E.PIOLLE (Verts/PG) NE SAVAIT PAS QU’EN JANVIER, C’EST L’HIVER 

Quoi de mieux qu’un vin chaud, un buffet convivial et des bambins réjouis autour d’un ludique approprié et évidemment intelligent pour éveiller les consciences .Mais tout à leur com’ et à leur quête de voix nos Rouge/Verts ont oublié un détail . Les vœux se déroulent en janvier . C’est l’hiver. Il fait froid.Les enfants prescripteurs n’ont pas réussi à attirer les parents dans le froid ou sous la pluie du parc Paul Mistral. La santé des enfants a primé et les vœux en plein air ont été une catastrophe.

IL PASSE du PALAIS des SPORTS ( Destot) à L’ANCIEN MUSÉE 

Après avoir mis fin en fanfare aux vœux de Destot en musique au Palais des Sports , Eric Piolle se rabat maintenant place de Verdun sur l’ancien Musée abandonné.

Le pauvre Olivier Bertrand ( Verts/Ades) converti en chef des fêtes et cérémonies continue à prendre les grenoblois pour des zouaves de seconde zone. Près avoir vanté pendant 2 ans les vœux de la nouvelle ère voulus par le Grand Timonier afin de renouer avec le peuple, la sobriété et la sincérité,  voilà que le transfert dans « ce nouveau lieu pour les vœux, c’est avant tout pour “donner du sens”à l’événement».  (DL du 12/1/17)

Jusque là les vœux de Piolle n’avaient donc aucun sens. Nous sommes d’accord.

Les Verts ne savaient pas que janvier c'était l'hiver

Les Verts ne savaient pas que janvier c’était l’hiver

CABINET de PIOLLE:  » JUSQUE LA DES VOEUX UN PEU HORS SOL » (!) 

Un autre collaborateur du Maire,  anonyme, cité par Stéphane Echinard ( DL) en vient même à englober les vœux de Destot et ceux de Piolle pour expliquer « Jus­qu’ici, les vœux grenoblois ont toujours été un peu hors­ sol. Un concert époque Des­tot, des animations et un dis­cours sur les marches de l’hô­tel de ville depuis le début du mandat… » . Merci pour ceux qui se sont fait avoir à les écouter. Mais là, « on voulait quelque chose en rapport avec un projet, avec une envie, avec un événe­ment de l’année à venir ». (!).

A ces explications on peut parfaitement  juger de la crédibilité de leurs parole. Les Grenoblois ont en effet très envie de « la Biennale de Grenoble ».

A MI-MANDAT PIOLLE N’A NI BILAN NI CAP 

Et qu’est-ce que c’est que l’antienne que vous entendez répéter par tous à longueur de propos, l’élément de langage distribué à tous les perroquets municipaux par Erwan Lecoeur le communicant ? L’idée de génie qui permet de tout rassembler en un seul slogan ? Ce qu’Eric Piolle va décliner sur tous les tons ? « L’année de transition» qui accompagne la « ville de transition » .

Si les bibliothèques ferment, la santé scolaire est réduite, les services municipaux supprimés, si on interdit la dernière entrée de Grenoble et si l’économie et l’emploi régressent ? Si la ville n’est pas entretenue, si ses arbres sont abattus sans ménagement , si l’insécurité progresse, s’il faut contraindre des personnes âgées de quitter leur résidence faute de la mettre aux normes de sécurité ?

http://<<<notre-dame-ils-savent-que-mon-coeur-va-flancher/

 » LA TRANSITION » COMME LA SAIGNÉE du MALADE IMAGINAIRE

« La transition« évidemment. Comme  la saignée du Malade Imaginaire,  elle a réponse à tout et à tous. De façon subliminale elle fait aussi référence à « la transition écologique «  qui est également le sésame pour imposer toutes les contraintes. Le mot n’a que des avantages.

Il s’agit toujours, dans cette culture d’essence totalitaire, de faire accepter des souffrances aujourd’hui afin de préparer un monde meilleur pour après demain. Des difficultés dont ceux qui nous exhortent de les accepter s’exonérent eux mêmes. Dans ce monde nouveau par exemple on imagine que la vente depuis un paradis fiscal de logiciels à des banques pour sécuriser leurs investissements financiers aura disparu. En l’attendant Eric Piolle demeure bien actionnaire à Singapour d’une société de ce type dont son épouse est cadre dirigeant.

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

UNE EXPOSITION IMPOSÉE AUX GRENOBLOIS et PAYÉE PAR EUX

Les grenoblois vont donc retrouver les vœux les plus ringards qui soient avec une exposition imposée aux grenoblois qui s’y rendront car en même temps  sera présentée « la Biennale de Grenoble », sur le thème …  des “villes en transition”.:  « Un très très gros truc», selon Olivier Bertrand qui est donc aisément impressionnable.  En  mars, sur quatre jours, avec des ateliers, des débats, du local et de l’international, un parrain qui s’appelle… Nicolas Hulot, une marraine qui sera Laurence Tubiana révèle « le Dauphiné Libéré « .

On connait le premier, la seconde était chargée des négociations climatiques jusqu’à la cop22. Elle a débuté sa carrière – si on ose dire- à la Ligue Communiste Révolutionnaire. ça crée des liens et des habitudes en matière de conduite des peuples. « Du lourd » en effet comme dirait Olivier Bertrand. Pensez donc, un colloque. C’est exactement ce que les grenoblois réclament à cor et à cri.Leur  » envie ».

IL S’AGIT D’ÉCHAPPER AU BILAN 

A mi-mandat il s’agit seulement pour la municipalité Piolle d’échapper au bilan. De créer un rideau de fumée en parlant d’autre chose. On croirait revivre les beaux jours de Grenoble Factory ! Quand M.Destot et J.Safar (PS) en fin de mandat et à bout de souffle faisaient payer par le contribuable une propagande totalement déconnectée des réalités. La municipalité Piolle en est déjà là, mais à mi-mandat.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/20/grenoble-factory-e-piolle-recommence-du-destot-place-de-verdun/

AVEC A.CARIGNON DES VOEUX SECTORIELS,  PERMETTANT UN DIALOGUE AVEC TOUS LES ACTEURS

Plutôt que tous ces expédients, ces jongleries et ces mensonges les élus de  gauche et  Verts/Ades ceux du Parti de Gauche feraient mieux de renouer avec la transparence et le sérieux de la méthode de la municipalité Carignon à laquelle M.Destot a mis fin pour offrir un concert annuel avec l’argent qu’il n’avait pas. Alain Carignon organisait pendant les 12 années de son mandat des vœux sectoriels qui permettaient successivement à tous les acteurs de la ville (social, santé, sport, culture, quartiers, personnel communal…) d’établir un bilan annuel et de discuter des perspectives en cours avec le Maire.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/08/27/ils-ont-ruine-grenoble/

Il y a des bâches sur les bordures du toit de l'ancien Musée de peinture et les normes de sécurité ont limité le public: quand est il pour les voeux de E.Piolle?

Il y a des bâches sur les bordures du toit de l’ancien Musée de peinture et les normes de sécurité ont limité le public: quand est il pour les voeux de E.Piolle?

ILS PRÉFÈRENT LE BLING BLING des CONCERTS et des JEUX

Ses successeurs ont préféré le bilng bling des concerts et des jeux, du marketing et de la com’ parce qu’ils seraient bien en peine de faire face aux acteurs de la ville qu’ils ont tous trompés ou pénalisés. Il est plus facile de les contraindre à défiler devant une exposition muette.

S’agissant de l’ancien Musée de Peinture une autre question se pose : ce bâtiment abandonné depuis 20 ans est dans un état lamentable, il y a des bâches sur le  toit et il faudrait 2,5 M€ de travaux pour le remettre en état. Pour les utilisateurs des salles la municipalité à édicté des normes de sécurité très contraignantes, limité le nombre de personnes et l’utilisation des salles.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/02/19/ancien-musee-place-de-verdun-on-peut-se-demander-si-je-ne-suis-pas-responsable-des-20-annees-perdues/

LES NORMES de SÉCURITÉ SONT ELLES RESPECTÉES pour les VOEUX du MAIRE? 

S’applique t-elle ces régles à elle-même ou bien, comme lorsqu’il organisait ses vœux en plein air parc Paul Mistral en oubliant que  janvier était en hiver , Eric Piolle a t il oublié que l’ancien Musée de Peinture était lui aussi devenu quasi dangereux pour un nombre trop importants de participants?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *