GABEGIE : 200 M2 LUXUEUX pour des SERVICES de la MÉTRO

ESPLANADE A.FARCY et la BELLE ELECTRIQUE : la DÉSOLATION
"GRENOBLE à COEUR": UNE ALTERNATIVE à la FERMETURE de GRENOBLE

Christophe Ferrari Président (PS) de la Métro et sa Première Vice Présidente chargée de l’administration générale, Claire Kirkyacharian (Verts/Ades) ont loué de l’ordre de 200 M2 prestigieux au  2 eme étage, 1 bis rue Lesdiguières, à l’angle de la place de Verdun.

L’immeuble aux prestations haut de gamme figure parmi les prix les plus élevés au M2 : entre 4 et 5000 € suivant les étages. Le prix de la location qui n’est pas communiqué doit être à proportion.

Cet étage loge la direction de la santé, prévention et sécurité au travail de la Métro… Si chaque service est logé ainsi les coûts de fonctionnement de la Métro doivent exploser.

E.PIOLLE A ACQUIS LE SIÉGE D’UNE BANQUE 8 000 000 M€ POUR LOGER des SERVICES

Cette gabegie dans la gestion des fonds publics se retrouve à Grenoble ou Eric Piolle (Verts/PG) a acquis 8 M€ la siège du Crédit Agricole pour y loger des services municipaux y compris le siège du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) installé à Villeneuve par la municipalité D’Alain Carignon pour renforcer le quartier!

http://grenoble-le-changement.fr/2015/12/28/depart-du-ccas-la-municipalite-piolle-abandonne-villeneuve/

A.CARIGNON PROPOSE QUE LES SERVICES SOIENT INSTALLÉS DANS LES QUARTIERS

Aujourd’hui Alain Carignon et les Républicains Grenoblois proposent d’accentuer la revalorisation des quartiers par la présence des services publics municipaux et d’agglomération dans des appartements HLM transformés en bureaux ce qui permettraient de réaliser des économies d location et de vendre des M2 publics tout en requalifiant les quartiers en difficultés.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/18/grenoble-oui-au-second-souffle/

C.FERRARI, C.KIRKYACHARIAN, E.PIOLLE : la GABEGIE DE L’ARGENT PUBLIC

Christophe Ferrari, Claire Kirkyacharian, Eric Piolle continuent à faire le contraire comme si l’argent public était inépuisable. Avec des collectivités exsangues, qui ferment des bibliothèques et des services de proximité, aux impôts les plus élevés de France, poursuivre dans cette irresponsabilité et cette mauvaise gestion démontre un mépris total des habitants.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/16/grenoble-le-rouge-aussi-pour-ses-finances/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *