ALPEXPO : NOMMÉ EN JANVIER 2016, LICENCIÉ EN DECEMBRE…

NOTRE DAME : "ILS SAVENT QUE MON COEUR VA FLANCHER..."
VOEUX: C.FERRARI (PS) FAIT INTERVENIR SON SERVICE D'ORDRE

» Alpexpo n’a plus, depuis quelques jours, de directeur commercial. Christophe Conte, qui avait rejoint l’équipement début 2015, « est parti » a confirmé, hier, le président de la structure, Claus Habfast (Verts/PG) . Selon plusieurs sources, C. Conte ne serait pas simplement “parti” mais aurait été licencié. Un point que C. Habfast n’a pas confirmé hier. Ni commenté. « Ce n’est pas à moi de dire quoi que ce soit. C’est un non­événement. Dans une société commerciale, des cadres arrivent, d’autres partent ». Si le licenciement du directeur commercial d’Alpexpo était confirmé, cela poserait, n’en déplaise au président d’Alpexpo, des questions » écrit le DL ( 14/1/17)

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/28/alpexpole-salon-semicom-europa-quitte-grenoble-pour-munich/

K.HABFAST (Verts/PG) REFUSE TOUTE EXPLICATION 

Ainsi l’information que Grenoble le Changement a publié le premier (6/1/17) se trouve confirmée. Klaus Habfast fidèle à l’opacité du système refuse de donner aucune explication. On se souvient que lors de nos précédentes révélations il menaçait même de saisir la justice! Le contribuable doit pourtant savoir le coût de l’opération Conte.

ET MENACE DE LA JUSTICE QUICONQUE EN PARLERAIT ! 

C’est une manie chez les Rouge/Verts d’instrumentaliser la justice et de le faire aux frais du contribuable: Raymond Avrillier (Verts/Ades) ne vient il pas de faire prendre en charge ses frais d’avocats par le Conseil Municipal afin d’attaquer… l’opposition ?

http://grenoble-le-changement.fr/2016/12/26/un-cadeau-de-noel-de-piolle-verts-a-r-avrillier-vertsades/

UNE ARRIVÉE ANNONCÉE EN FANFARE

Klauss Habfast était plus disert en janvier dernier lorsqu’il recrutait Christophe Conte: « Alpexpo a un nouveau directeur commercial : Christophe Conte  a en effet rejoint la Société d’économie mixte (Sem) en janvier dernier. » est son brillant parcours était rappelé en long en large et en travers (DL du 6/2/16)

ALPEXPO NE PAIE NI SON LOYER, NI SES DETTES, NI SES TRAVAUX! 

Aujourd’hui silence radio.Circulez  y a rien à voir. Alpexpo fait du bénéfice (!) sans payer ses dettes, en étant exonéré de loyers et de charges des travaux que la SEM devait rembourser. Klaus Habfast est Président et Directeur Général , donc mandataire social de la société, dans une situation de conflit d’intérêts permanent puisqu’il est aussi Vice Président de la Métro aux grands équipements, donc responsable de ceux qui doivent être intégrés à l’agglomération .

http://www.republicains38.fr/alpexpo-f-hugele-ps-et-k-habfast-vertspg-devraient-demissionner/

LE PARQUET N’A JAMAIS OUVERT D’INFORMATION JUDICIAIRE

La gestion des élus Verts/Ades/PG est une gabegie et se déroule dans l’obscurité la plus complète. S’agissant d’Alpexpo, ce bateau ivre qui navigue encore aux frais du contribuable, elle est bien dans la continuité de la municipalité Destot/Safar (PS) .Malgré de multiples saisines le parquet n’a jamais voulu ouvrir d’information judiciaire sur cette gestion à laquelle, par la présence de Pierre Kermen (Verts/Ades) la municipalité actuelle a déjà participé jusqu’en 2008.

http://www.republicains38.fr/a-masset-ex-sg-dalpexpolouverture-dune-enquete-judiciaire-une-bonne-nouvelle/

LE TRANSFERT à la MÉTRO POUR NOYER LE DEFICIT

En s’arc-boutant sur les méthodes du passé , en essayant de transférer l’équipement à la Métro afin de brouiller les pistes et noyer les déficits dans un espace plus large, la municipalité Piolle trompe le contribuable. Klauss Habfast, pas plus que son prédécesseur Alain Pilot (PS), ne dispose des qualités pour diriger un tel équipement : sa culture de bureaucrate et son sectarisme appliqué à un secteur économique sont  totalement inadaptés.

http://www.republicains38.fr/alpexpo-le-titanic-de-lunion-de-la-gauche-devant-la-metro/

BÉTONNER UN PEU PLUS LE SUD EN CONSTRUISANT SUR ALPEXPO

Dans l’état financier ou se trouvent la ville et la Métro, la solution n’est évidemment pas de transférer l’équipement dune collectivité à l’autre, de réduire le palais des expositions à la dimension de celui de Chambéry et de densifier encore le sud de Grenoble en construisant des logements sur la partie libérée comme l’a confirmé Maryvonne Boileau (Verts/Ades) au dernier Conseil Municipal.

A.CARIGNON : CONFIER ALPEXPO A UNE GESTION PRIVÉE

Alain Carignon et les collectifs de citoyens ont proposé que cet espace soit mis sur le marché, bloqué au POS en vocation exposition et congrès afin de dégager une recette substantielle  ( 30 M€ ?) facteur  de création d’emplois puisque l’investisseur privé devrait engager des travaux .C’est évidemment la solution la plus raisonnable, la plus sérieuse et la plus efficace pour les finances de Grenoble et l’économie locale.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/06/01/alpexpo-alain-carignon-veut-une-rupture-avec-leconomie-mixte/

LE RECRUTEMENT/LICENCIEMENT de C.CONTE: UNE PANTALONNADE

La nouvelle pantalonnade du recrutement/licenciement de Christophe Conte par Klauss Habfast devrait inciter la municipalité Piolle à admettre qu’elle fonce dans le mur. Compte tenu de sa cécité sur tous les sujets, parce que   K.Habfast est si content de jouer un rôle local dans un domaine qu’il ne connait pas, elle devrait normalement s’obstiner dans l’erreur.

Sur le dos des Grenoblois et de l’activité économique de la ville.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *