V.COMPARAT (Verts/Ades) DEMANDE à PIOLLE de MIEUX COMMUNIQUER

E.PIOLLE FERME des SERVICES de BASE aux GRENOBLOIS
JOUHAUX/TEISSEIRE : E.PIOLLE REFUSE UNE ÉQUIPE de FOOT!

« Ils espèrent que la mairie de Grenoble commu­niquera mieux » en 2017 déclarent les groupes Verts/Ades/PG à l’occasion de leurs voeux selon le Dauphiné Libéré ( 11/1/17).

Vincent Comparat le Président de l’Ades, « expert « choisi par la municipalité pour des missions, père de Laurence Comparat Adjointe au Maire (Verts/Ades), co-présidente du groupe majoritaire, compagnon de Maryvonne Boileau élue responsable de la politique de la ville et Présidente de Grenoble Habitat devenu le premier constructeur social de Grenoble, tenait en effet conférence de presse avec quelques comparses.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/01/les-elus-vertsades-une-pme-familiale-sur-le-modele-le-pen/

LA CRITIQUE de la MÉTHODE PIOLLE POUR FAIRE OUBLIER LE FOND

Cette critique de la méthode Piolle a aussi pour objet de faire oublier le fond. Si des bibliothèques ferment ou des services de proximité, si les familles sont matraquées par les nouveaux tarifs ou la sécurité devant les écoles abandonnée, c’est un problème de communication.

 

la conférence de presse de Vincent Comparat (Verts/ades) et quelques comparses: il souhaite une meilleure communication de Piolle...

la conférence de presse de Vincent Comparat (Verts/ades) et quelques comparses: il souhaite une meilleure communication de Piolle…

LE DÉBAT AVEC UNE VINGTAINE de BIBLIOTHÉCAIRES…

D’ailleurs s’agissant des bibliothèques  « qu’il y ait un débat avec la vingtaine des bibliothécaires (sur 160) qui s’inquiète, c’est normal. » Il s’agit pour lui de stigmatiser une minorité car « le débat » (qui n’a pas lieu) concerne 20 postes,donc sous entendu  des intérêts seulement corporatifs. Est ainsi évacué l’essentiel : la question de l’égalité des chances dans les quartiers concernés victimes de ces fermetures. Toujours les méthodes Avrillier/Comparat qui ont fait tant de mal à Grenoble.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/12/28/bibliotheques-nous-vous-demandons-un-moratoire-sur-le-depecage/

LE COUP de PIEDS de L’ÂNE D’AVRILLIER/COMPARAT

Le coup de pieds de l’âne à Piolle, venant d’eux est savoureux. Le clan Verts/Ades constitue le noyau dur de la municipalité et il est le plus intransigeant et sectaire sur tous les dossiers. Sur chaque sujet il cherche à tromper les Grenoblois par des méthodes  toujours utilisées, dignes des républiques populaires comme on le voit avec le régime  des pétitions censurées et les fausses concertations.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/11/25/petitions-des-bibliotheques-le-sabotage-de-la-municipalite-piolle/

L'opération au Palais des Sports financée par le contribuable contre l'état d'urgence voulue par les ultras ( ici Raymond Avrillier avec E.Plenel ce jour là dans les coulisses) aura coûté très cher en termes d'image

L’opération au Palais des Sports financée par le contribuable contre l’état d’urgence voulue par les ultras ( ici Raymond Avrillier avec E.Plenel ce jour là dans les coulisses) aura coûté très cher en termes d’image

http://grenoble-le-changement.fr/2016/02/29/piolle-plenel-et-mediapart-sur-le-dos-du-contribuable-grenoblois/

LA PRISE EN CHARGE des FRAIS d’AVOCATS d’AVRILLIER (Verts/Ades) EST MAL PASSÉE

La dernière opération de Raymond Avrillier en décembre contraignant la majorité à lui voter la prise en charge de ses frais d’avocat pour attaquer l’opposition en plein plan d’austérité n’a pas servi la municipalité ; Elle s’est inclinée devant son « parrain » comme l’a qualifié « Libération ». En terme de « communication » on fait mieux!

http://grenoble-le-changement.fr/2016/12/26/un-cadeau-de-noel-de-piolle-verts-a-r-avrillier-vertsades/

LA QUESTION de la SINCÉRITÉ DU SCRUTIN de MARS 2014 EST POSÉE

En évoquant la forme et des maladresses d’Eric Piolle , Vincent Comparat n’améliore rien. Les deux élus ostracisés qui viennent de quitter la majorité après avoir refusé de voter le budget ont été révélateurs d’un malaise que la com’ ne peut pas résoudre: la trahison des promesses .

Une trahison qui s’achève par un mal plus profond; La question de la sincérité du scrutin de mars 2014 est désormais posée. La blessure qui en résulte ne peut pas se soigner par des expédients. Elle est morale.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *