NOTRE DAME : AUJOURD’HUI à 16 H E.PIOLLE FAIT PRESSION sur les PERSONNES ÂGEES

APRES PIOLLE, P.KERMEN (Verts/Ades) APPELLE LA POLICE!
MASSACRE de GRENOBLE: il y a un an VICTOR HUGO, MAINTENANT LA SUITE

Les 36 résidents de Notre Dame au centre de Grenoble sont traumatisés depuis l’annonce par la municipalité que la maison va fermer du fait de l’absence de mise aux normes de sécurité depuis 20 ans.

« Au lendemain de cette réunion plusieurs personnes ont eu des malaises. Une résidente souffrant du coeur a été hospitalisée le matin du 6 novembre. Elle est décédée à l’hôpital quelques jours plus tard » écrivent notamment les familles Lafond, Gabolde et Monin à Eric Piolle.

UNE FORME de MALTRAITANCE MORALE

Avec une moyenne d’âge de 88 ans, une doyenne de 102 ans le malaise engendré est très fort. Depuis lors les résidents  subissent une forme de maltraitance morale car le choix de déménager à cet âge est souvent inenvisageable. Les propositions multiples incessantes qui leur sont faites les déstabilisent fortement.

Ainsi ces jours-ci une résidente qui a refusé la place qui se libérait à St Bruno a vu celle-ci affectée à une autre qui a accepté. C’est un stress supplémentaire de ressentir que peut être demain elle sera encore plus éloignée ou n’aura pas de solutions.

« ACCUEILLIE ICI et AIDÉE JUSQU’A MA MORT QUE JE SOUHAITE RAPIDE »

D’ailleurs  une résidente J.D. a écrit à Alain Denoyelle et Kheira Capdepon Adjoints (Verts/PG) au Maire « J’ai souhaité être accueillie et aidée jusqu’à ma mort… que je souhaite rapide »Aujourd’hui à 16 h Eric Piolle qui ne s’était jamais rendu à la Résidence Notre Dame va rencontrer les résidents pour accentuer la pression sur eux et les pousser à partir en expliquant – comme pour la fermeture des bibliothèques! – qu’il n’y a pas d’alternative.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/12/13/notre-dameune-residente-a-e-piolle-jusqua-ma-mort-que-je-souhaite-rapide/

E.PIOLLE : UNE FORME d’ABUS de FAIBLESSE

Cette visite aggrave l’angoisse de tous les résidents qui vivent des mois très difficiles. C’est une forme d’abus de faiblesse. Ce n’est pas de leur faute si les municipalités Destot/Safar (PS) et Piolle (Verts/PG) ont abandonné la résidence et se sont contenté de faire des déclarations  sur le social et la solidarité! Au contraire le budget 2017 baisse encore la subvention au CCAS: moins 0,6 M€!

http://www.republicains38.fr/grenoble-diagnostic-commun-sur-le-bilan-destotsafar-ps/

A.CARIGNON : UN PLAN de FINANCEMENT et UNE MISE AUX NORMES

Alain Carignon , Ancien Ministre qui a apporté son soutien aux résidents avait demandé dés le mois de décembre  à Eric Piolle de  » vite établir un plan de financement par tranches des travaux de mises aux normes, faire réaliser en urgence des ascenseurs et escaliers de secours extérieurs de façon à rassurer nos anciens sur leur avenir dans les lieux. Dans le cas contraire, après qu’une personne fragile soit déjà décédée à la suite de cette annonce  il est à craindre que le traumatisme créé continue à avoir des conséquences dramatiques. »

http://grenoble-le-changement.fr/testimonial/a-carignon-je-soutiens-les-residents-de-notre-dame/

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *