PIOLLE EXCLUT 2 ÉLUS de sa MAJORITÉ de TOUTES les RÉUNIONS

Parc Paul MISTRAL: UNE ALLÉE de LUMIÈRE FEND la NUIT
MARCHÉS GRENOBLOIS : la GRANDE DÉSORGANISATION

Ce week end à Autrans la majorité municipale Verts/Ades/PG se réunissait en séminaire : deux élus de la majorité en ont été exclus par Eric Piolle car ils se sont abstenus lors du vote du budget ! Par contre deux non élus qui jouent un rôle clef étaient invités : le parrain Raymond Avrillier (Verts/Ades) et Vincent Comparat  le Président de l’Ades

UN WEEK END FAMILIAL pour les ÉLUS VERTS/ADES

ça permettait à ceux-là également un week end familial avec Claire Kirkyacharian, Laurence Comparat , Maryvonne Boileau la compagne de Vincent…

Guy Tischer et Bernadette Richard-Finot (Parti de Gauche) , eux, désapprouvent les trahisons de ses engagements par Eric Piolle et la liste .
la famille Rapetout était en week end à Autrans sur fonds publics

la famille Rapetout, elle,  était en week end à Autrans sur fonds publics

LA MAJORITÉ A DÉCIDÉ D’ABANDONNER la CO-CONSTRUCTION…

Mais ils se sont aussi abstenus sur le budget parce que « Nous n’avions pas de documents sur lesquels on pouvait travailler » explique Guy Tischer, « l’engagement de la campagne municipale était de co-construire un budget avec les habitants, la majorité a décidé de procéder autrement » avoue t il au Dauphiné Libéré ( 10/1/16).

…MAIS E.PIOLLE CONTINUE à MENTIR AUX GRENOBLOIS 

C’est le moins qu’on puisse dire ! la fermeture des bibliothèques ne résulte d’aucune « co-construction ». E.Piolle impose son budget technocratique et comptable autant aux Grenoblois qu’à sa majorité municipale.  Mais c’est la première fois qu’officiellement l’acte de décès de la co-construction est établi par des membres de la majorité. Car E.Piolle continue à mentir sur ce point aussi voulant entretenir la fiction.

G.TISCHER et B.RICHARD-FINOT : UN SURSAUT D’HONNEUR

La position de Guy Tischer et de Bernadette Richard-Finot,  qui ont sursaut d’honneur par rapport à leurs promesses électorales,  permet de bien situer les autres membres de la coalition des élus Verts/Ades/PG qui privilégient la soupe municipale à une quelconque conviction. D’ailleurs avec mépris Alan Confesson (PG) affirme dans le DL (10/1/17) :  » ils ne sont que deux! « .

ENGAGEMENT N°8 : DES SCÉNARIOS pour le BUDGET
Laurence Comparat (Verts/Ades) va avoir de plus en plus de mal à  faire croire à la coalition Rouge/Verts qu’elles sont les «bonnes personnes, au bon endroit au bon moment» (!) comme elle le leur avait écrit.

Rappelons -toujours pour rire- s’agissant du budget que l’engagement N°8 intitulé (mais oui) : « débattre du budget avec les habitants » prévoyait que « chaque année la municipalité débattra du budget municipal en proposant plusieurs scénarios (!) dans chaque secteur et avant le vote du budget par le Conseil Municipal ».

AUCUNE ALTERNATIVE à la FERMETURE des BIBLIOTHÈQUES!

Les Grenoblois ont bien en tête les « scénarios » alternatifs aux fermeture des bibliothèques,  réduction de la santé scolaire ou de la sécurité à la sortie des écoles ou du choix qui leur a été donné de perdre la recette Decaux ou de conserver des maisons de quartier et l’accès aux services municipaux sans rendez-vous !

E.PIOLLE REFUSE le DÉBAT SUR LES REFORMES de STRUCTURES
Il aurait fallu alors débattre avec l’opposition : Alain Carignon et les Républicains, le collectif Grenoble le Changement ont proposé des réformes structurelles impliquant la vente du patrimoine non entretenu et dégageant des recettes nouvelles évitant de prendre encore dans le portefeuille des Grenoblois. E.Piolle préfère poursuivre une politique qui pénalise les Grenoblois et conduit la ville dans le mur.
UNE ESCROQUERIE POLITIQUE DONT S’ÉCHAPPENT 2 MEMBRES
Il  se trouve déjà deux membres de la majorité  ont un réflexe de dignité pour rejeter l’escroquerie politique que tout ça représente  laquelle dévalorise encore un peu plus la parole publique.
EXCLUS DE TOUTES LES RÉUNIONS de la MAJORITÉ MUNICIPALE
Pour le leur faire payer Guy Tischer et Bernadette Richard-Finot ont été exclus du séminaire d’Autrans mais aussi de toutes les réunions de la majorité municipale. Dans la grande tradition de l’extrême gauche la décision du Komintern local ne leur a pas été notifiée. Elle s’applique et ils doivent être coupés de tous contacts et informations. Ils n’en auront pas plus que les élus du Front National. Ils disparaissent de toutes les photos.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/09/29/riffifi-selon-le-monde-elisa-martin-pg-sanctionne-2-responsables/

E.MARTIN (PG) A ÉLIMINÉ DEUX CO-SECRÉTAIRES DÉPARTEMENTAUX

Elisa Martin (PG) avait procédé de même avec les deux co-secrétaires départementaux du Parti de Gauche qui avaient demandé un moratoire sur le plan de casse du service public. Suspendus, écartés, ils n’ont plus eu droit à la parole. Il n’est demeuré que ce pauvre Alain Dontaine (PG) a qui E.Piolle a fait croire qu’il pourrait jouer un rôle…
En conséquence Guy Tischer et Bernadette Richard-Finot ont décidé de quitter la majorité et de créer un groupe indépendant « Ensemble à gauche ».

A mi-mandat la débandade commence dans la maison Piolle qui ne tient plus debout. On voit mal comment ce qu’il en reste pourrait durer jusqu’en 2020.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *