« LE PLATEAU » à MISTRAL: des JOURS pour les FEMMES?

Le mardi et le jeudi la salle de musculation est réservée aux femmes nous apprend le DL (15/12/16) en présentant la « réussite » du « Plateau » l’équipement phare de Mistral qui fête ses 10 ans.

H.BOUZEGHOUD ÉTAIT SUR LA LISTE PS

L’équipement socio-culturel et sportif du quartier dirigé par Hassen Bouzeghoub qui figurait sur la liste Safar (PS) compte 10 permanents et recevrait de 4 à 500 personnes par jour.

BEAUCOUP DE CAILLASSAGES CES DERNIÈRES SEMAINES

Il serait un ilot de paix, de convivialité, de mixité et d’ouverture – si on en croit l’article et son dirigeant- dans un quartier qui n’a pas encore réussi sur tous ces critères si on mesure aux faits : ces derniers temps les caillassages de policiers et de bus rue Rhin et Danube ont plutôt augmenté.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/09/30/mistral-e-piolle-installe-des-grilles-de-protection-dans-les-appartements/

LE PLATEAU SERAIT ÉPARGNÉ

L’équipement lui même est épargné semble t il et n’est ni tagué, ni cambriolé, ni menacé contrairement à la quasi totalité des commerces qui ont tenté leur installation à Mistral.

« DES MÉTHODES AGRESSIVES … de la POLICE »

Il est vrai qu’Hassen Bouzeghoud n’a jamais condamné les violences ni dit un mot sur les trafics qui alimentent une forte économie souterraine qui fait vivre beaucoup de monde.

Au contraire en son temps il avait estimé que » les méthodes d’intervention (de la police) sont perçues comme étant agressives». Sur ce front là il semble que ce type de déclaration permette d’avoir la paix.

QUI DEMANDE LA SÉPARATION HOMMES/FEMMES ?

Est-ce que l’institution de jours séparés entre les hommes et les femmes pour la musculation a le même but ? S’assurer la paix. Répond elle à une demande à caractère confessionnel ?

Les municipalités Destot (PS) et Piolle (Verts/PG) cautionnent elles cette mesure ?

FAIBLE SUR L’ÉGALITE HOMMES/FEMMES

A l’occasion des 10 ans du Plateau samedi gageons que les élus répondront. On sait que sur l’égalité hommes/femmes également la municipalité Verts/Ades/PG est plutôt forte sur les déclarations et faibles sur les actes.

E.PIOLLE A LICENCIÉ UNE FEMME POUR METTRE UN VERTS/ADES

C’est au moment ou il signait une charte ( une de plus!) sur la promotion des femmes aux responsabilités à égalité avec les hommes qu’Eric Piolle avait licencié Valérie Dioré seule femme DG de  SEM pour mettre à sa place son ami Pierre Kermen (Verts/Ades)  ancienne tête de liste Verts à Grenoble.

http://www.republicains38.fr/e-piolle-vertspg-limoge-valerie-diore-en-faveur-de-p-kermen-vertsades/

AFFAIRE BAUPIN « OUI NOUS ÉTIONS AU COURANT »

Toute la Nomenklatura Verte locale avait aussi pratiqué l’omerta sur les accusations d’agressions sexuelles de Denis Baupin, Député et Vice Président de l’Assemblée Nationale, époux d’Emmanuelle Cosse ancienne secrétaire nationale et Ministre du Logement.
« Oui, nous étions au courant depuis presque un an »  avait avoué  Maryse Oudjaoudi la membre locale du bureau National des Verts dans le DL (10/5/16) .

http://grenoble-le-changement.fr/2016/05/10/verts-baupin-cosse-piolle-qui-savait-quoi/

DES ACCOMMODEMENTS AVEC LA LAÏCITÉ ?

Existe t il un accommodement avec la laïcité au Plateau ? Des concessions effectuées afin de s’assurer en échange des suffrages communautaristes ?
Décidément plus on entre dans le détail du fonctionnement du système Grenoblois plus les pratiques sont opposés aux déclarations.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *