Alain DONTAINE (PG): « SOIT ÉRIC S’EST FOUTU de MA GUEULE, SOIT CORINNE M’A BAISÉ »

AFFOLEMENT: E.PIOLLE (Verts/PG) APPELLE LES ÉLUS PS AU SECOURS
GRENOBLE: les CHAUSSÉES LES PLUS DÉGRADÉES de L'ISÈRE

La municipalité Piolle est offusquée par les affiches «Wanted » qui désigne les élus qui ont ruiné Grenoble. Ce n’est pas des manières. La vie politique doit être plus policée quand il s’agit de leur petite personne. Eux ont le droit de disqualifier l’adversaire. Mais celui-ci n’a même pas le droit de leur demander des comptes sur leur bilan !

Alain DONTAINE (PG) SE DÉFINIT COMME « LE DINDON de la FARCE »…

Mais dans les débats  internes à la municipalité  on n’use pas de ces  délicatesse. Les mails échangés au sein de la municipalité ne sentent pas la rose. Ils ont été révélés par « le Postillon ». Ainsi Alain Dontaine le responsable du Parti de Gauche Grenoblois, proche d’Elisa Martin qui le console comme elle peut, se définit lui même dans la municipalité comme « le dindon de la farce ». On ne le lui fait pas dire. Mais il n’est pas le seul. Les Grenoblois qui ont voté Piolle ont le même ressenti.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/11/07/promesses-trahies-les-120-casseroles-de-e-piolle-vertspg/

… RIDICULISÉ PAR LE PLAN DE CASSE DU SERVICE PUBLIC

En effet chargé de mission par Piolle pour recoller les morceaux avec un milieu culturel vent debout contre les dikats de la délicate Corinne Bernard, l’Adjointe (Verts/Ades) aux cultures (!)  il a été ridiculisé par l’annonce du plan de casse du service public. .

http://grenoble-le-changement.fr/2016/09/03/e-piolle-jette-2184-signatures-tricycle-panier/

Alors qu’il tentait de renouer le dialogue avec le collectif du Tricycle auquel la municipalité a retiré la gestion et la programmation des Théâtres 145 et de Poche pour les reprendre elle même en mains, «le plan» actait ces faits. Pendant que Piolle envoyait ce pauvre Dontaine annoncer que tout demeurait ouvert, le plan Attila d’Odile Barnola  (la directrice de cabinet) se déroulait implacablement sans consultation de personne!

http://grenoble-le-changement.fr/2016/07/11/8856/

IL N’EST PAS EXCLU QUE PIOLLE NE L’AIT PAS LU NON PLUS

Il n’est pas exclu que Piolle ne l’ait pas lu non plus  comme E.Martin). Il pourrait avoir l’excuse de la bonne foi ! Mais Alain Dontaine n’exclut pas une autre hypothése « de deux choses l’une, écrit t il vengeur,  soit Eric s’est foutu de ma gueule soit il a laissé faire Corinne qui m’a baisé » .

http://grenoble-le-changement.fr/2016/09/28/e-martin-premiere-adjointe-pg-jai-valide-le-plan-sans-faire-gaffe-quelle-conne/

Dans les deux cas il ne lui donne tout de même pas un beau rôle. Mais on retiendra ce vocabulaire châtié qui sied à cette ultra gauche si sensible quand on lui demande des comptes. Elle est offusquée.

L’INÉVITABLE L.COMPARAT (Verts/Ades) et Béatrice BONACCHI AU CRÉNEAU 

Quand nous demandions aux élus PS et Verts/Ades de s’expliquer sur leur bilan -les impôts les plus lourds de France, une ville dégradée, des services supprimés- en les désignant nommément, la municipalité avait organisé une indignation factice avec l’inévitable Laurence Comparat (Verts/Ades) et autres Béatrice Bonacchi corvéable à merci. Il était question de Trumpisation du débat. Après le résultat des élections américaines on ne sait d’ailleurs plus s’il s’agit d’une insulte.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/09/29/le-faux-reseau-citoyen-et-beatrice-bonacchi-trompent-les-grenoblois/

Mais que dire de Piolle, Dontaine, Corinne Bernard et Elisa Martin ?

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *