E.PIOLLE: « L’IMMENSE MAJORITE des MESSAGES C’EST: ON VOUS SOUTIENT »

Place Grenette: CŒUR de VILLE, CŒUR de MÉTROPIOLLE
Rue Hébert: il MANQUAIT DÉJÀ 3 ARBRES, PIOLLE en LIQUIDE 3 AUTRES !

«Dans la rue, je reçois des encouragements. L’immense majorité des messages, chaque jour et même plusieurs fois par jour, c’est : “(…) on vous soutient, continuez” affirmait encore Eric Piolle (Verts/PG) dans le DL (24/9/16).

http://www.republicains38.fr/n-reux-vertsrhone-alpes-eric-…/

Le même jour, le même journal rendait compte de l’assemblée des habitants du quartier Alliés-Alpins pendant laquelle E.Piolle a été invectivé toute la soirée par un quartier entier très remonté et mobilisé comme partout dans Grenoble

TOUS MOBILISÉS CONTRE LA MUNICIPALITÉ

Une « salle comble, certains habitants étant même debout » Tous mobilisés contre le Maire auquel un habitant a lancé sous les applaudissements « Comment pouvez¬ vous, un an après l’annonce de la fermeture du centre social des Alpins pour 2017 et après la fermeture de la halte¬ garderie, fermer aussi cette bibliothèque ? » racontait le DL.

« UNE VILLE APAISÉE, C’EST UNE VILLE QUI DÉVELOPPE LES ESPACES COLLECTIFS »

Une autre : « on veut des livres tous les jours, la fête des Tuiles, c’est un seul jour!». Un autre père de deux enfants, a voulu témoigner de «l’attachement très fort des gens à cette bibliothèque. Les enfants y apprennent le goût de la curiosité et de la rencontre». Invectivant le maire Éric Piolle, il a ajouté « une ville apaisée, c’est aussi une ville qui développe les espaces collectifs et de rencontre. »

« VOUS NOUS LAISSEZ TOMBER »

Très applaudi par toute la salle, selon le DL un grenoblois a exprimé un sentiment de mise à l’écart du quartier. « Vous nous laissez tomber ! On a l’impression d’être un non¬ quartier ! « .

BIBLIOTHÈQUE, PARC PUBLIC, ZONE d’ACTIVITÉS: L’OEUVRE de la MUNICIPALITÉ CARIGNON

la bibliothèque l'Alliance créée par la municipalité Carignon : elle est menacée par la municipalité Piolle

la bibliothèque l’Alliance créée par la municipalité Carignon : elle est menacée par la municipalité Piolle

Eric Piolle ferme – entre autres- la bibliothèque de l’Alliance, celle de la ville qui fonctionne le mieux avec 90 000 prêts et 2 500 adhérents par an créée par la municipalité Carignon entre Alliés Alpins et la Capuche, au cœur d’un parc public et à proximité d’une nouvelle zone d’activités. La municipalité de droite promouvait -alors- un urbanisme équilibré.

E.PIOLLE: CE MÉCONTENTEMENT « CE N’EST LE FAIT QUE de QUELQUES UNS »

Ce mécontentement, cette colère des Grenoblois « ce n’est le fait que de quelques uns, ce n’est que l’écume » estime Eric Piolle dans son interview au DL. Ce qu’il fait «génère un peu plus de frustrations qu’ailleurs «. Simplement. Oh ces grenoblois frustrés! Qui ne voient pas le phare qui les conduit. Ils se reconnaîtront ces beaufs de tous les quartiers qui n’admettent pas la dégradation de la ville, la baisse de la valeur de leurs biens, la suppression des services de proximité et le matraquage des tarifs
http://www.republicains38.fr/grenoble-la-revolte-contre-le…/

E.PIOLLE: « ON PASSE LA VAGUE »

E.Piolle continue à nier la réalité avec une mauvaise foi ou une inconscience qui inquiètent. Qualifiant de « conservatisme qui émerge « toute contestation et affirmant toujours cynique :« on passe la vague » ( !). En passant signalons lui qu’une « vague » ce n’est pas seulement « quelques uns… »

Enumérant les « avancées « : l’esplanade, la presqu’ile, l’espace public (mais oui il ose) le logement, la pollution… comme si c’était vrai.
http://www.republicains38.fr/esplanade-a-grenoble-ps-verts…/

LA PRESSE NATIONALE INQUIÈTE POUR GRENOBLE

Le Monde, L’Express même Libération sur la culture, France 2 le service public de télévision,tous les journaux nationaux s’inquiètent de la dérive Grenobloise. « Que se passe t il à Grenoble » titrait le quotidien de gauche du soir. « Piolle dans la tourmente » pour l’Express. « Eric Piolle ferme des bibliothèques, supprime des assistantes sociales  » annonçait David Pujadas au 20h.

E.PIOLLE PRIS à PARTIE à CHACUNE de SES SORTIES

A Grenoble Eric Piolle a été hué par les commerçants lors de leur fête annuelle. A chaque assemblée d’Unions de Quartiers la saleté de la ville, l’insécurité, sa bétonisation qui se poursuit au détriment de la qualité de la vie, la fausse co-construction, l’absence de concertation reviennent, comme une rengaine répétée à des autistes.

STATIONNEMENT: E.PIOLLE RÉCUSE LES 70% de VOTANTS 

Même le Comité de Liaison des Unions de Quartiers (CLUQ) a été contraint d’imposer une consultation pour tenter de faire respecter l’un des engagements qu’Eric Piolle a trahi, celui concernant le stationnement. Malgré près de 70 % de votants qui lui ont réclamé son application, dans le cadre d’un scrutin faussé et au rabais, Eric Piolle se protège derrière la barrière infranchissable des 20 000 votants qu’il a lui même érigée!

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/16/alain-carignon-eric-piolle-doit-respecter-le-vote-des-grenoblois/

R.AVRILLIER (Verts/ADES) C’EST LA FAUTE DU CLUQ SI LES 20 000 SUFFRAGES NE SONT PAS ATTEINTS! 

Et il se trouve au passage les Verts/Ades de Raymond Avrillier et de la famille Comparat pour accuser le CLUQ d’être responsable du fait que le seuil n’a pas été atteint à cause du thème choisi ! ( site Ades 21/10/16). Le dogmatisme tourne au déni et au délire permanent. Il est impossible qu’une majorité d’élus se tienne longtemps sur une ligne aussi sectaire, idéologique et minoritaire. Eric Piolle doit redescendre sur terre et passer les portes. Sous peine de les prendre dans la figure.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/01/les-elus-vertsades-une-pme-familiale-sur-le-modele-le-pen/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *