EAUX CLAIRES: DE L’IDÉOLOGIE VERTE AU QUARTIER POUBELLE

Fermeture d'A.SEMBAT: "Le risque du plus grand plan social Isérois" selon la CCI
ALCOOLISATION au CENTRE-VILLE: la POSTURE du DÉNI n'était PLUS TENABLE !

« Je n’ai jamais vu une ville aussi sale ».

caniveaux-mal-entretenus-et-dechets Voici ce qu’une résidente du quartier Saint Jean nous écrit à propos de l’état de la ville.

« Je vous envoie quelques photos, prises à l’angle des rues Irvoy et Charles Lory, ainsi que sur le trottoir du Boulevard Joseph Vallier. »

« Il faut savoir que la poubelle de ville qu’il y avait à l’angle des rues Irvoy et Lory  a été enlevée en raison de « l’incivilité des riverains » (dixit les services de la ville suite à mon courrier),  poubelle transférée 200 mètres plus loin ! Cherchez l’erreur… »

comme-partout-en-ville-salete-et-herbes-follesIci, pas besoin de commentaire, et certainement pas du «Tout va très bien Madame La Marquise !» servi à longueur de journée par notre bien aimé tyran sans charisme.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/09/14/salete-de-grenoble-piolle-fait-sa-rentree/

Quelques jolies photos des rues de Grenoble

dechetterie-a-ciel-ouvert

reliefs-de-repas

herbes-folles

non-pas-un-champ-a-la-campagne-juste-lavenue-jean-perrot

magnifique-figuier

trottoirs-salles-et-ou-pepinieres

parc-social-de-la-ville-a-labandon

Il a foutu le camp, le temps du lilas…

 

« Nous autres maires, nous remédions aux nids-de-poule ou nous n’y remédions pas. La piscine est soit ouverte, soit fermée, et on répond à un appel d’urgence ou on n’y répond pas. »

Michael Nutter, ancien maire de Philadelphie

Visiblement, Monsieur Piolle ne répondra pas à l’appel des citoyens, les mauvaises herbes poussent désormais à travers les dalles.

Une désorganisation des services, un bras d’honneur aux perspectives d’avenir en termes de gestion, une incompétence à peine assumée ont conduit Grenoble à cette situation déplorable.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/29/eaux-claires-le-quartier-exaspere-par-la-delinquance-et-la-salete/

ET SI PIOLLE COMMENÇAIT PAR LE COMMENCEMENT: LA SALUBRITÉ PUBLIQUE

Avant de jouer à l’apprenti sorcier de la fausse démocratie participative, peut-être devrait-il commencer par le commencement, à savoir maintenir la salubrité publique ? Voici un reproche de moins que nous aurions à lui adresser.

Tout ce que l’on peut espérer, c’est ce « rire vert », cette espèce de chuintement cynique avec lequel répondent les équipes de Piolle face à l’indignation citoyenne.

UNE NUÉE INFORME et TOXIQUE EMBAUME PEU à PEU NOS RUES

Celui qu’on entend bien trop souvent pour nous signifier qu’ils sont au pouvoir et que l’on ne pourra rien y changer.

Ayons confiance, il leur faudra bien plus qu’un compost de plastique et de verre pour faire germer enfin une bonne idée. Ce serait peut-être trop demander à la moitié d’un mandat déjà qualifié de désastreux dans la France entière.

Une nuée informe et toxique embaume peu à peu nos rues. Souffler une bonne fois pour toutes sur ces années de misère et en désincruster nos pierres, telle sera notre première tâche.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/23/lexpress-eric-piolle-dans-la-tourmente/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *