UNE RENTRÉE SOUPE à la GRIMACE pour Eric PIOLLE (Verts/PG)

ENCORE 110 PLACES de STATIONNEMENT SUPPRIMÉES bd Maréchal LECLERC
ROMS AU RONDEAU: L'EXTENSION du CAMP SE POURSUIT

 

La photo du « Dauphiné Libéré  » de ce matin ne trompe pas: Eric Piolle (Verts/PG)  effectue une rentrée soupe à la grimace.Raide comme un passe lacets, visiblement bloqué dans ses dogmes il participait à la rentrée scolaire  avec son Adjoint Fabien Malbet tout aussi contracté.

La révélation de leurs mauvais coups de l’été par  » Grenoble, le Changement » ( un post qui a été très suivi par les Grenoblois) a fait mal à la municipalité.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/08/29/rentree-de-e-piolle-vertspg-12-mauvais-coups-de-lete/

WANTED: ILS ONT RUINÉ GRENOBLE

La campagne d’information  » Wanted, ils ont ruiné Grenoble » expliquant que la ville est devenue la première de France de sa catégorie pour l’impôt sur les ménages, les dépenses de fonctionnement et la dette a marqué les Grenoblois. D’autant que la gauche et les Verts/Ades n’ont pas contesté les données catastrophiques.

http://www.republicains38.fr/lr-a-loffensive-wanted-ils-ont-ruine-grenoble/

UNE CENTAINE D’ACTEURS CULTURELS ONT ENVAHI L’HÔTEL de VILLE

Mais Eric Piolle a été accueilli à la rentrée par une centaine d’acteurs culturels qui ont envahi l’hôtel de ville pour dénoncer  l’«incompréhension » et la « sidération » du monde artis­tique. « Tout ceci est un énor­me gâchis, humain, relation­nel et artistique » ont déclaré les porte parole du Tricycle et du Syndicat national des arts vivants (Synavi),Gilles Arbona,Hélène Gratet ,Bernard Garnier soutenus par Armel Gueguen, Alain Klingler, Daniel Martin, Jean Caune…

« C’est tout le monde des arts qui est inquiet, pas seulement les gens du théâtre. Tous ceux aussi par exemple qui fréquentent des bibliothè­ques et lisent encore de vrais livres en connaissent l’impor­tance » .

<< theatre-une-petition-demande-a-e-piolle-vertspg-de-revenir-sur-sa-decision-brutale/

UNE BAISSE DE 5 % de la FREQUENTATION DU PERI-SCOLAIRE

Ils ont remis symboliquement les clefs à Eric Piolle qui a refusé les photographes puisqu’on ne voit aucune image…Bref c’est la Bérézina pour la municipalité d’extrême gauche qui ferme les bibliothèques, une maison de quartier, réduit la santé scolaire et fait payer le soutien scolaire aux familles ! on apprend d’ailleurs ce matin dans les chiffres annoncés par la municipalité au DL qu’elle espère ainsi faire baisser de 5% la fréquentation du péri-scolaire.

UNE PERMANENCE ANTI-PIOLLE OUVERTE TOUS LES JOURS

Il y a donc toutes les raisons objectives et d’humanité à se rendre à la permanence Anti-Piolle qui a été ouverte par les Républicains de Grenoble: tous les jours de 9 H à 12 H et de 14 H à 18 h, le samedi matin de 9h à 12 H les grenoblois qui veulent manifester leur mécontentement peuvent se faire connaitre.

9, place Paul Vallier à Grenoble tel 04 76 54 03 53

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *