A 480: LA MUNICIPALITÉ PIOLLE (Verts/PG) RETARDE ENCORE L’ÉLARGISSEMENT

« le énième recours de R.Avrillier (Verts/Ades) démontre que ceux que  la municipalité Piolle a engagé contre l’élargissement de A 480 relèvent d’une opération politique très élaborée. En effet les 300 M € de travaux attendus par les entreprises pour réaliser cet élargissement figurent dans les accords entre le gouvernement et les sociétés d’autoroutes auxquels le représentant des Verts/Ades s’attaque » alerte Alain Carignon dans un communiqué publié par le « Dauphiné Libéré » du 5 août.

BOUCHON d’A 480 : PREMIER FACTEUR de POLLUTION de L’AGGLOMÉRATION GRENOBLOISE

L’ancien Ministre et ancien Président de l’Agglomération Grenobloise qui connait bien ces dossiers pour avoir  débloqué en son temps  l’autoroute Grenoble/Valence, lancé l’autoroute Grenoble/Sisteron stoppée au Col du Fau depuis son départ  rappelle que :
« La pantalonnade gouvernementale qui , après avoir promis de s’en prendre aux sociétés d’autoroutes et de faire baisser les péages, se termine par une prolongation des concessions et une augmentation des péages en échange de travaux ne doit pas nous faire oublier la situation catastrophique des contournements Grenoblois : A 480 est le 7 eme bouchon National, facteur de répulsion pour l’attractivité du territoire, de pénalisation pour les salariés et les entreprises et première source de pollution de l’agglomération grenobloise, en particulier facteur essentiel d’atteinte à la santé des riverains.

POLLUTION: la CARTE QUI ACCABLE E.PIOLLE (Verts/PG) et C.FERRARI (PS)

L’INCURIE DE CEUX QUI GÈRENT L’AGGLOMÉRATION DEPUIS 21 ANS !

« En acceptant  que l’élargissement  soit financé par les sociétés privées d’autoroutes  les élus socialistes qui gèrent l’agglomération depuis 21 ans reconnaissent leur incurie. En acceptant que la municipalité Grenobloise le mettre en cause, ils démontrent la paralysie de l’exécutif de la Métro » accuse Alain Carignon.

DES TRAVAUX INDISPENSABLES POUR FLUIDIFIER le TRAFIC et POUR L’EMPLOI

« Les diversions engagées par les spécialistes des coups tordus ne doivent pas tromper les Grenoblois ni détourner les responsables de l’essentiel : les travaux d’élargissement de A 480 ont pris un retard considérable, disqualifiant l’agglomération grenobloise. Même s’ils ne sont pas suffisants, ils sont indispensables pour fluidifier le trafic et relancer la création d’emplois privés. Tous ceux qui tentent de les repousser encore par des manœuvres dilatoires desservent l’intérêt public  » conclut il.

Le 5 ème et le 7 ème BOUCHONS de FRANCE SONT GRENOBLOIS

LE 7 EME BOUCHON FRANÇAIS: DE DESTOT (PS)  à PIOLLE (Verts/PG) , les VRAIS RESPONSABLES

En cette fin de vacances tous ceux qui doivent affronter le 7 eme bouchon Français ou les riverains qui en subissent les atteintes sur leur santé connaissent au moins les responsables: la municipalité Destot/Safar (PS) hier et aujourd’hui le couple formé par Eric Piolle (Verts/PG) qui commande, avec Christophe Ferrari (PS) en exécuteur, secondés par Raymond Avrillier (Verts/Ades) qui vient de se rappeler au bon souvenir des coups tordus.

On comprend pourquoi l’agglomération Grenobloise recule en attractivité et en emplois.

http://www.republicains38.fr/la-metro-est-en-train-de-decrocher-selon-les-organisations-economiques/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *