GRENOBLE: A.MOYNE-BRESSAND RÉCLAME UN AUDIT de la CHAMBRE des COMPTES

PLAN LUMIÈRE: La NUIT à GRENOBLE Av. FELIX VIALLET
REFERENDUM: LE 22 JUIN 1983 , 53 % DE GRENOBLOIS RÉPONDAIENT "OUI" AU TRAMWAY

Le Député (LR)  de l’Isère, Alain Moyne-Bressand a saisi le 20 juin la Présidente de la Chambre Régionale des Comptes. Une nouvelle tuile pour la gauche et les Verts/Ades. En effet depuis plusieurs jours les parlementaires socialistes et la municipalité Piolle (Verts/PG) s’affrontent pour savoir lequel des deux parti a le plus ruiné Grenoble.

UNE LETTRE D’ALERTE DU PRÉFET : + 17 % D’IMPÔTS POUR COUVRIR LES DÉPENSES !

La ville est en effet dans le rouge à tous égards et le Préfet de l’Isère a lancé l’alerte le 24 mai dernier par une lettre qui fait froid dans le dos. En réalité pour mettre ses recettes en conformité avec ses dépenses Grenoble devrait augmenter encore ses impôts de + 17 % avait révélé l’Adjoint (Verts/Ades) aux Finances, Hakim Sabri!

<< destot-ou-piolle-ps-ou-vertsades-qui-a-ruine-grenoble/

PREMIÈRE DE FRANCE POUR L’IMPÔT SUR LES MÉNAGES

Or la ville ne le peut plus : elle est déjà – et de loin- la première de sa catégorie pour l’impôt sur les ménages. Eric Piolle qui avait fait la cigale depuis 2 ans en accroissant les dépenses et en réduisant les recettes pour des raisons idéologiques s’est trouvé fort dépourvu à l’approche de l’automne.

<< impots-dette-fonctionnement-grenoble-1-ere-de-france/

Malheureusement l’affolement a débouché sur le plan le plus bêtement comptable, le plus anti-social, le plus à l’opposé des engagements publics de la municipalité Piolle. Résultat, la ville est à la renverse.

<< piolle-le-veritable-calendrier-de-la-descente-aux-enfers/

La municipalité Destot/Safar (PS) a augmenté les impôts de près de 57 % en 14 ans mais son épargne nette est encore négative ! La ville est asphyxiée par les dépenses de fonctionnement ( + 15% que la municipalité Carignon !)

La municipalité Destot/Safar (PS) a augmenté les impôts de près de 57 % en 14 ans mais son épargne nette est encore négative ! La ville est asphyxiée par les dépenses de fonctionnement ( + 15% que la municipalité Carignon !)

M.DESTOT, G.FIORASO,J.SAFAR, J.CHIRON (PS) ONT RUINÉ GRENOBLE

Dans ce contexte Michel Destot, Geneviève Fioraso, Jérôme Safar, Jacques Chiron (PS) qui ont détenu les reines de la ville pendant 19 ans ont essayé d’échapper au jugement dernier et de fuir leur écrasante responsabilité dans la situation. Car si Eric Piolle l’a aggravée, évidemment  qu’ils sont coupables au premier rang. Ils ont ruiné Grenoble.

<< grenoble-diagnostic-commun-sur-le-bilan-destotsafar-ps/

A.MOYNE-BRESSAND: « TOUS LES CLIGNOTANTS ONT DÉPASSÉ LE ROUGE »

Dans sa lettre du 20 juin à la Présidente de la Chambre Régionale des Comptes, Alain Moyne-Bressand rappelle que  «ses collègues parlementaires socialistes demandent  un audit de la Chambre Régionale des Comptes à compter de l’année 2013», reconnaissant que «la situation de la ville s’est très dégradée» citant la lettre d’alerte du Préfet de l’Isère du 24 mai, Alain Moyne-Bressand explique que «tous les clignotants ont dépassé le rouge, qu’il s’agisse des impôts locaux les plus élevés de France, des dépenses de fonctionnement et de la dette par habitant».

« LES SIGNATAIRES DE LA DEMANDE D’AUDIT SONT LARGEMENT RESPONSABLES »

Pour lui «cette situation résulte aussi d’un temps long dont certains signataires de la demande d’audit sont largement responsables. Contrairement à leurs affirmation jamais Grenoble n’a été dans cette situation dans les années 95 puis qu’eux mêmes en prenant les reines de la ville n’ont pas eu à augmenter les impôts».

http://www.republicains38.fr/grenoble-j-nemoz-rajot-lr-ancien-adjoint-aux-finances-fustige-ses-successeurs/

« EN 2008 APRES 13 ANS de leur PROPRE GESTION ILS ONT AUGMENTÉ LES IMPÔTS de + 10 % »

«C’est seulement en 2008, après 13 ans de leur propre gestion que les Grenoblois ont subi une purge exceptionnelle de + 10 % de leurs impôts plaçant la ville en tête des grandes villes sur ce critère».

Alain Moyne-Bressand ajoute : «malheureusement  4 ans après l’épargne nette redevenait négative car cette manne, au lieu de s’accompagner de réformes de structures, a été absorbée par de nouvelles dépenses de fonctionnement»

Alain Moyne-Bressand avec Thierry Kovacs et Alain Carignon

Alain Moyne-Bressand avec Thierry Kovacs et Alain Carignon

« L’AUDIT de la CHAMBRE des COMPTES DEVRAIT ÊTRE ÉLARGI à CES ANNÉES, AU MOINS 2010 »

C’est pourquoi «  en conséquence l’audit de la Chambre Régionale des Comptes devrait être élargi à ces années, au moins 2010 , afin d’établir la co-responsabilité de ceux qui ont ruiné ensemble le chef lieu du département. La ville a en effet besoin d’une analyse complète afin que les Grenoblois puissent juger sereinement à la fois de la réalité de la situation de la ville, déterminer clairement a qui elle est imputable et connaître les réformes de structures qui s’imposent afin d’être redressée.»

Espérons qu’Alain Moyne-Bressand sera entendu de la Présidente de la Chambre Régionale des Comptes afin que la « co-construction » de la déchéance financière de Grenoble entre les élus PS et Verts/Ades soit clairement établie.

DE DESTOT (PS) à AVRILLIER (Verts/Ades) les ÉLUS RESPONSABLES DOIVENT RENDRE des COMPTES

Ceux qui ont tenu le haut du pavé, de Michel Destot (PS) à Raymond Avrillier (Verts/Ades) en passant par Jérôme Safar et Geneviéve Fioraso (PS)  qui donnaient des leçons de morale et de gestion camouflaient un véritable hold up sur les Grenoblois. Ils doivent maintenant rendre des comptes à ceux qui doivent payer la note de leurs tricheries.

Ils ont géré ensemble ou séparément Grenoble pendant 21 ans. Ils ne peuvent se défausser sur personne.

http://www.republicains38.fr/plan-de-e-piolle-vertspg-une-municipalite-mortnee/

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *