E.PIOLLE (Verts/PG) à « OUEST FRANCE »:  » ON N’EST PAS LÀ POUR GÉRER « 

La photo symbolique de Grenoble prise à l'hôtel de ville et diffusée par Stéphane Echinard, le Dauphiné Libéré

La photo symbolique de Grenoble prise à l’hôtel de ville et diffusée par Stéphane Echinard, le Dauphiné Libéré

« Une politique cohérente dans tous les domaines ( !) qui facilite l’émergence d’un nouveau modèle , on est là pour ça «  déclare sans rire Eric Piolle ( Verts/PG)à Ouest France ( 9/6/16). Ajoutant «  on n’est pas là pour gérer même si on ne s’extrait pas de la réalité de la gestion ».
Quand il soutient les luttes contre la baisse des services publics, campe avec « Nuit Debout » et en parallèle ferme des bibliothèques et des Maisons de quartier dans des territoires en difficultés il pratique une politique «  cohérente » qui » facilite l’émergence d’un nouveau modèle ».

<< affolement-chez-piolle-tout-doit-disparaitre/

CEUX QUI S’OPPOSENT à PIOLLE :  » UNE DYNAMIQUE(!) DE REPLI D’EXTRÊME DROITE »

Ou bien s’agit-il  seulement de cet aspect très secondaire , traité avec mépris , des décisions prises à l’emporte pièce parce « qu’on n’est pas là pour gérer »?  Des décisions qui ont un peu d’impact sur la vie quotidienne des Grenoblois et sur l’image de la ville.
Mais Eric Piolle poursuit dans son délire. Face à ses décisions politiques  « deux choses émergent : une dynamique de replis sur soi d’extrême droite ( !) et un pôle de transformation positive » ( re sic). ( Ouest France).

Il est sur la ligne d’Antoine Back ( extrême gauche ) pour qui l’extrême droite est la cause de la dégradation de Grenoble.

<< /pour-a-back-vertspg-cest-lextreme-droite-qui-degrade-grenoble/

L’INTERSYNDICALE CGT,FO, SUD et « NUIT DEBOUT » PASSENT à L’EXTRÊME DROITE

Ainsi l’intersyndicale CGT,FO et Sud de la ville de Grenoble se bat contre la casse du Maire et «  veut contrer sa désinformation » ou bien «  Nuit Debout « – avec laquelle il campait il n’y a pas si longtemps émerveillé par la hauteur de vue de la bouillie extrémiste-  qui dénonce «  les coups de Piolle «  sont ils rangés dans le «  repli sur soi de l’extrême droite «  avec l’opposition municipale et les Républicains de Grenoble ? Le PS aussi au passage .

le titre de "Ouest France " est dubitatif...

le titre de « Ouest France  » est dubitatif…

 

QUE FAUT IL CROIRE D’ERIC PIOLLE: CE QU’IL FAIT ou ce QU’IL DIT? 

Malgré ce fiasco et la pauvreté crasse de sa défense , dans le DL,  Eric Piolle explique aussi qu’il va faire la leçon aux candidats à l’élection présidentielle pour leur dire ce qu’ils doivent faire. On imagine que Larrouturou ou Cécile Duflot ne lui demanderont pas de comptes. Mais les autres lui poseront peut être la question posée par Alain Carignon dans un tweet  « Que faut il croire d’@EricPiolle ce qu’il fait ?(bibliothèques, maisons de quartiers fermées) ou ce qu’il dit ?(défense du service public) »

<< /economies-pour-alain-carignon-la-mairie-devrait-montrer-lexemple/

 » ON VIT UNE EXPÉRIENCE POLITIQUE RICHE » ( E.PIOLLE)

« on vit une expérience politique riche «  estime encore Eric Piolle dans «  Ouest France » . A voir les réactions qui s’accumulent pour dénoncer l’incompétence, l’imprévoyance, la légèreté  et la suffisance de la municipalité ,Il n’y a bien qu’Eric Piolle  qu’elle enrichit cette «  expérience ». Pas Grenoble ni les Grenoblois.

http://www.pressreader.com/france/ouest-france-saint-lô-coutances-cherbourg/20160609/textview

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *