PIOLLE SIGNE L’IMPOSTURE VERTE !

LA BIBLIOTHÉCAIRE QUI SOUTIENT les FERMETURES MEMBRE de la LISTE PIOLLE!
LES AGRESSEURS des 6 ÉTUDIANTS LOGÉS GRATUITEMENT par E.PIOLLE

Plutôt qu’agir pour l’écologie, E. Piolle (Verts/PG) fait disparaître les preuves de l’arnaque qui a servi aux Verts/Rouges pour prendre le pouvoir sur Grenoble. Les souches des arbres abattus, signes trop visibles de l’imposture verte – surtout depuis que Grenoble le changement, crime de lèse majesté, ose les faire voir aux grenoblois – sont escamotées et les arbres ne sont pas replantés. Le but : vite faire disparaître les preuves pour commencer, faire tomber dans l’oubli ensuite. M. Destot (PS) avait procédé de la même manière.

L’IMPOSTURE BOULEVARD GAMBETTA

On le constate Bd Gambetta, voir les deux photos ci dessus. Ailleurs aussi …

>>> BD GAMBETTA: OÙ SONT NOS ARBRES ?

L’ARNAQUE RUE LESDIGUIÈRES

Chapeau l’artiste de la fête des tuiles, certains croyaient avoir élu un maire écologiste, ils ont un magicien de foire qui fait disparaître les arbres de Grenoble. Et rue Lesdiguières, juste en face de ces deux photos c’est le lycée Champollion où une cour entière a été rasée de ses arbres et totalement bétonisée.

>>> ARBRES MASSACRÉS ET BÉTONISATION À CHAMPOLLION AUSSI !

LA FORFAITURE PLACE VICTOR HUGO

On se souvient avec quelle rapidité les traces du crime avaient été effacées place Victor Hugo ! Les grenoblois qui voient chaque jour la ville se dégrader par manque d’entretien, avaient été médusés par l’inhabituelle vitesse de réaction de la municipalité. Il faut dire qu’il y avait urgence … pour eux. C’était en janvier.

>>> VICTOR HUGO : LES TRACES DU CRIME NETTOYÉES D’URGENCE

Rebelote en mai : vite escamotée sous un gros caillou la trace d’un des cure-dents plantés par Piolle en remplacement des marronniers centenaires. Un vrai tour de prestidigitateur. Végétaliser la ville qu’il disait …

>>> MASSACRE DE VICTOR HUGO : LA SUITE

AU JARDIN DE VILLE AUSSI

Le ton avait été donné dès les semaines qui avaient suivies l’élection. E. Piolle (Verts/PG) avait rapidement escamoté deux tilleuls centenaires du jardin de ville qui reprenaient vie alors que M. Destot (PS) les avait brutalement raccourcis. Ils n’ont toujours pas été replantés mais la plantation d’un arbuste devant tous les médias à la Bastille, ça tout le monde l’a su …

>>> LES TILLEULS DISPARAISSENT, LE BÉTON PROGRESSE

M. DESTOT (PS) AVAIT MONTRÉ LA VOIE

Reconnaissons que l’imposture verte a commencée avant E. Piolle. En 15 années de présence à la mairie de Grenoble, dont 13 de co-présence avec M. Destot (PS), les Verts n’ont vraiment pas manqué de temps pour joindre l’écologie à la parole. L’écologie, ils l’ont enterrée sous le macadam place Saint Bruno et sous les pavés rue Saint Jacques, deux exemples parmi tant d’autres. Car partout c’est du béton à outrance que E. Piolle (Verts/PG) fait pousser, en parfaite continuité avec la politique d’asphyxie démarrée sous la municipalité PS/Verts de M. Destot (PS).

>>> BÉTONISATION: BIENVENUE À VILLENEUVE SUR PRESQU’ÎLE

Place Saint Bruno et rue Saint Jacques on se souvient pourtant que le candidat E. Piolle (Verts/PG) avait promis de planter 5000 arbres ! Des variétés rares, anciennes et locales qu’il disait, c’était quand l’écologie lui servait pour son élection. Place Victor Hugo il a remplacé les marronniers abattus par de vulgaires micocouliers de Chine. Très rare et très local en effet, l’imposture verte c’est jusqu’au bout !

>>> 650 LOGEMENTS: E. PIOLLE (VERTS/PG) VEUT BÉTONNER L’ESPLANADE

stop la piollution

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *