FINANCES: AFFOLEMENT CHEZ PIOLLE,TOUT DOIT DISPARAITRE

ÉCONOMIES: POUR Alain CARIGNON la MAIRIE DEVRAIT MONTRER L'EXEMPLE
JEAN PERROT: la LIBRAIRIE PAILLET TOMBE à SON TOUR

Juste avant l’été afin de minimiser les possibilités de protestations Eric Piolle (Verts/PG) annonce des mesures qui sont à l’opposé de ce qu’il prône. Finie les flonflons de la  fête des Tuiles ( 500 000 €) terminé les bobos du Street Art Fest ( 250 000 €), place à l’austérité.

Après les + 19 % sur la taxe sur le ramassage des ordures, les + 150 % pour l’abonnement résident ( 2,5M € de recettes ponctionnées), les + 55% sur la location des… vélos, la facturation d’un jour sur deux du soutien scolaire, l’augmentation du tarif des bibliothèques, des piscines (avec la fermeture des Iris à Villeneuve) voilà qu’il s’attaque aussi à la santé scolaire. Les personnels qui s’occupent de la prévention, de la san­té et du social des écoliers grenoblois, de la peti­te section au CM2 devraient être réduits selon les syndicats (CGT, FO et Sud).

Il supprime aussi 14 postes qui assuraient la sécurité des enfants à la sortie des écoles.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/06/08/e-piolle-la-comptabilite-publique-nous-bloque/

Les charges de fonctionnement ont explosé à Grenoble y compris sous la gestion PS/Verts/Ades

Les charges de fonctionnement ont explosé à Grenoble y compris sous la gestion PS/Verts/Ades

FERMER des BIBLIOTHÈQUES et VENDRE des BASES de PLEIN AIR

E.Piolle voulait aussi fermer des bibliothèques, vendre deux bases de loisirs et de plein air. “On n’a pas été élus pour ça!”  a lancé affolé (DL du 9/6/16) un membre de la majorité municipale grenobloise!  On le comprend.

H.SABRI ( Verts/Ades): « On ne mène pas une politi­que de droite »

« On ne mène pas une politi­que de droite.  En revanche, c’est vrai, on est là dans une politique d’austérité » a répondu Hakim Sabri l’Adjoint (Verts/Ades) aux Finances (DL du 8/6/16). C’est vrai. Il ne mène pas une politique de droite car elle  conduit  des politiques de progrès et à Grenoble elle l’a prouvé.

http://www.republicains38.fr/grenoble-le-modele-grec-deric-piolle-vertspg/

+ 17 % D’IMPÔTS POUR FAIRE FACE AUX DÉPENSES

Il faudrait augmenter encore les impôts de 17 % pour faire face à la dépense a chiffré l’Adjoint aux Finances. Ce n’est pas qu’il ne veut pas. Il ne peut pas. Grenoble est la première de France des villes de 100 à 200 000 habitants pour l’impôt local. Mais elle est aussi la première de cette catégorie pour les dépenses de fonctionnement et la dette!

LES + 9 % D’IMPÔTS DE 2009 ONT ÉTÉ DILAPIDÉS EN 4 ANS PAR DESTOT/SAFAR (PS)

Cherchez l’erreur? 21 ans de gestion de gauche et Verts ont ruiné Grenoble. Les amis de Piolle (Avrillier, Boileau, Fristot, Girod de l’Ain, Kermen Verts/Ades) dont la plupart siègent encore ont co-géré Grenoble avec Destot (PS) jusqu’en 2008 aggravant les dépenses et la dette. En 2009 Destot/Safar (PS) ont soldé par + 9 % d’impôts ces années folles, une manne payée à la sueur du front des grenoblois qu’ils ont dilapidé en 4 ans. En effet depuis 2014 le compte de gestion de Grenoble est à nouveau négatif.

http://www.republicains38.fr/dette-impots-fonctionnement-grenoble-au-plus-mal/

E.PIOLLE (Verts/PG) A ACCRU LA DETTE, PERDU des RECETTES, AJOUTÉ des DÉPENSES

Depuis 2 ans Piolle a augmenté la dette, perdu des recettes (JC Decaux) ajouté des dépenses (fête des tuiles, street art…) et aujourd’hui au lieu d’effectuer des réformes de structures il  procède à un « rabotage comptable sans cœur ni âme » commente Alain Carignon.

Alain CARIGNON PROPOSE des SOLUTIONS POUR l’AVENIR de GRENOBLE

Alain Carignon qui saisit cette occasion pour montrer qu’une autre voie est possible et propose des solutions qui reposent sur son expertise, la confrontation de ses idées avec des cercles de citoyens et donnent l’espoir aux Grenoblois.

 

 

 

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *