GRENOBLE: LA MASCARADE des FAUX CITOYENS CONTINUE

SORTIE des ÉCOLES: les AGENTS de SÉCURITÉ SUPPRIMÉS à la RENTRÉE
ABBAYE-JOUHAUX : E.PIOLLE FERME AUSSI la CHAUFFERIE
La fausse attention de E.Piolle face aux faux citoyens membre de son comité de soutien qui lui pose la question que tous les grenoblois se posent à Grenoble ( on entend que ça): que va devenir l'Orangerie ?

La fausse attention de E.Piolle face aux faux citoyen Guillaume Laget,  membre de son comité de soutien qui lui pose la question que tous les grenoblois se posent à Grenoble ( on entend que ça): que va devenir l’Orangerie en 2020 ?

Hier soir au Conseil Municipal c’était une ex-élue de gauche qui portait la deuxième question publique des  » citoyens Indépendants » au Maire de Grenoble!

Le Maire avait de quoi être mis en difficultés (!) puisqu’il s’agissait d’approuver la décision d’imposer la zone 30 partout, d’accélérer sa mise en place et de s’étonner que l’instauration des vignettes payantes qui vont pénaliser des milliers d’automobilistes parmi les plus modestes ne soit pas encore effective!

Autant de mesures qui ont rencontré 70 % d’opposants sur les 10 000 internautes qui se sont prononcés sur le site du « Dauphiné Libéré »

<< zone-30-partout-71-des-votants-disent-non-a-e-piolle-vertspg/

70% des Grenoblois votent contre mais les citoyens " indépendants" demandent comment on peut appliquer la mesure plus vite...

70% des Grenoblois votent contre mais les citoyens  » indépendants » demandent comment on peut appliquer la mesure plus vite… ( DL)

E.PIOLLE VA SUPPRIMER AUSSI LA SÉCURISATION des ENFANTS à la SORTIE des ÉCOLES

Ce même Conseil Citoyen « Indépendant « a également un projet de sécurisation devant l’Ecole Jules Ferry dans le cadre des budgets participatifs qui – quel hasard !- ne met pas en cause la suppression à la rentrée scolaire des agents en gilets jaunes qui assurent la … sécurité des enfants sur les passages protégés à la sortie des écoles. Il est vrai qu’elle a été décidée par E.Piolle par mesure d’économie

LA PREMIÉRE QUESTION « INDÉPENDANTE » ÉMANAIT d’UN MEMBRE du COMITE de SOUTIEN!

On se souvient que la première question était toute aussi délicate pour E.Piolle puisqu’elle était posée par un membre de son comité de soutien et concernait l’avenir de l’Orangeraie , un bâtiment abandonné par la municipalité Destot/Safar (PS) comme tout le patrimoine de la ville. Guillaume Laget proposait – quelle audace- qu’il soit utilisé comme lieu ouvert et convivial dédié à l’échange de savoirs et de pratiques écologiques. Bien entendu sans un mot sur le financement de sa restauration par la ville dont c’est le devoir, renvoyé après 2020 .

<< piolle-son-citoyen-independant-est-vert-membre-de-son-comite-de-soutien/

 » LES CITOYENS NE SONT PAS INDÉPENDANTS, C’EST UNE MASCARADE »

Richard Cazenave a lancé au Conseil Municipal « Ces citoyens ne sont pas indépendants, c’est une mascarade » car en effet celle-ci doit cesser.La réponse de E.Piolle renvoyant à l’Assemblée Nationale ou ses amis Verts offrent en effet un spectacle de dignité qui force le respect (!) était particulièrement à côté de la plaque.

Grenoble n’est pas l’Union Soviétique. Les Rouges/Verts  ne peuvent pas continuer à fermer le dialogue en échangeant entre eux, excluant tous les sujets qui fâchent.

<< con-citoyen-de-piolland-label/

LE RÉEL EST REJETE EN PÉRIPHÉRIE du CONSEIL MUNICIPAL

Au moment ou la ville explose au propre comme au figuré, alors qu’elle est reconnue comme ruinée puisque ses impôts locaux sont les plus élevés de France pour les villes de 100 à 200 000 habitants, qu’elle est aussi première de sa catégorie pour les dépenses de fonctionnement et la dette par habitant, « bénéficie » d’une délinquance de 63 % supérieure à la moyenne des villes et enregistre une chute d’attractivité qui produit 600 commerces à vendre sur son territoire , Eric Piolle ne peut pas continuer à vivre dans sa bulle gaucho, rejetant le réel dans la périphérie du conseil Municipal.

<< /agglo-apaisee-63-de-delinquance-a-grenoble-par-rapport-aux-villes-comparables/

LA COMÉDIE a TROP DURÉ

La comédie à trop duré. Il doit y mettre fin et les vrais dossiers de Grenoble doivent être mis sur la table du Conseil Municipal dans un débat qui permette à plusieurs options d’être présentées. La base de la démocratie.

<< les-citoyens-de-e-piolle-vertspg-proposent-de-nouvelles-taxes/

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *