EXCLUSIF: La VÉRITE sur la DÉLINQUANCE à VILLENEUVE, VILLAGE OLYMPIQUE, ABBAYE, MALHERBE…

un lanceur d'alerte à l'intérieur du système Piolle nous a adressé le compte rendu intégral du CLSPD dont même le Conseil Municipal n'a pas connaissance !

un lanceur d’alerte à l’intérieur du système Piolle nous a adressé le compte rendu intégral du CLSPD dont même le Conseil Municipal n’a pas connaissance !

Élisa Martin (PG) promène le « Dauphiné Libéré »  avec les « médiateurs de nuit » à Villeneuve et au Village Olympique décrivant un spectacle de Bisounours apaisé comme la ville du même nom. ça donne lieu à une page du DL.(9/4/16)

Mais elle a visiblement caché à la journaliste Eve Moulinier le relevé des dernières réunions du Comité Local  de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de ces secteurs. Un relevé qui est aussi caché aux élus et à la population afin que la réalité de la situation de ces quartiers soit bien tenue secrète. Un lanceur d’alerte intérieur au système nous a adressé le document.

C’est une autre description que celle d’Elisa Martin en direction de la presse. Nous publions les extraits qui – même s’ils ne disent pas tout – concernent la délinquance et les incivilités prégnantes dans la ville:

-Trident/ LA BRUYERE:

La Metro souhaite la poursuite de passages police ciblés sur le stationnement afin de pouvoir effectuer la collecte des ordures (!)

-Eclairage public VN secteur Arlequin: Plusieurs acteurs du quartier, notamment les médiateurs de nuit, ont noté l’obscurité de ce secteur créatrice d’un sentiment d’insécurité.

Arlequin : Des vols de matériel sur le chantier signalés en décembre.

2 interpellations au 30 Galerie de l’Arlequin  depuis le dernier Clspd.

40 % des LOCATAIRES VEULENT PARTIR de l’ARLEQUIN

– 120 Arlequin: Occupations significatives devant le hall avec des allers et venues dans les parties communes. Trafics perdurant en période nocturne comme diurne. Information d’ACTIS sur l’année 2015 : Sur 70 ménages dans la montée : 17 demandes de mutation en cours en fin décembre 2015 et 9 demandes de mutation abouties en 2015. Entre les mutations et les demandes de mutation, Actis note un taux de demande de mutation et mutation proche de 40% en 2015. Ceci est très élevé souligne le bailleur. ( Président d’Actis Eric Piolle NDLR)

GEANTS/SAULES

Au 14 Verderet, il est précisé que les dégradations légères viennent d’adultes qui sont locataires de la montée.

-40 Géants: Le même scooter est garé régulièrement dans les parties communes.
-50 Géants : La situation reste aléatoire : occupations non continues plutôt des allers et venues. Des dépôts au 6ème étage notés par les CDN.

  • 2 interpellations Police Nationale devant le 50 pour stupéfiants depuis le dernier Clspd.

– 12 Constantine (1er étage) et galerie Baladins (vers le 85)
Problèmes de trafics sur la coursive au 1er étage (devant l’association Osmose).

8 VOITURES BRÛLÉES AU VILLAGE OLYMPIQUE DÉBUT JANVIER

Village Olympique/Vigny Musset

-8 incendies de véhicules sur le VO constatés tout début janvier. Ce quartier est plus impacté que d’autres sur la commune par ces faits.

-12 Dodero, local du rdc ( mis à la disposition de la Ville) a fait l’objet d’une intrusion. Des individus s’y regrouperaient en soirée et l’occuperaient sans droits ni titres.

-3 Lachenal : Plusieurs voisins se plaignent des faits concernant un appartement de la montée. Des personnes extérieures nombreuses viendraient quotidiennement se fournir en stupéfiants dans cet appartement et produisent des troubles.

VILLAGE OLYMPIQUE / VIGNY MUSSET

-7 Gervasotti Moindres salissures et regroupements dans le hall et la montée semble-t-il. La SDH précise que les occupations se tiendraient désormais plutôt dans les caves.

-42 Duhamel : Occupations en soirée dans le hall et les montées (traces significatives)

– 8 Kogan et 19 Duhamel : Sur les étages supérieurs de ces deux tours et notamment au 8 Kogan les rassemblements restent réguliers journée ou soirée. Des traces d’occupation fraiches sont d’ailleurs relevées par les CDN. ACTIS ( Président E.Piolle NDLR) précise que sur le 8 Kogan des groupes sont présents dès le début d’après midi

 -Copropriété vers le 20 Kogan : Rodéos de voitures et dégradations de véhicules avec tentatives de vols signalés par des habitants. Un groupe vient régulièrement et tente de fracturer les voitures.

– Occupations du hall du 26 Kogan (après midi ou soirée) signalées à plusieurs reprises.

témoignage sur "Grenoble, le changement" . C'est "calme" pour E.Martin

témoignage sur « Grenoble, le changement » . C’est « calme » pour E.Martin

PLACE des GÉANTS: TRAFICS QUOTIDIENS DIURNES et NOCTURNES

GEANTS/SAULES

-Verderet : Selon la SCIC persistent des occupations aux 4/6.

-50 Géants : des groupes sont bien présents aux abords sur l’espace public impliqués dans une activité de vente de stupéfiants et en lien avec d’autres points du secteur (coté Arlequin et Constantine) et le quartier de l’aigle.

– 12 Constantine et galerie Baladins (vers 85) : Problèmes de trafics quotidiens diurnes et nocturnes. Hall régulièrement très sale. L’état de saletés des escaliers les rend peu praticables. La situation se dégrade. Cette montée est devenue la plus problématique du secteur.

ARLEQUIN : DES « JEUNES » IMPOSENT LEUR LOI AUX ENTREPRISES

LA BRUYERE / ARLEQUIN

-La bruyère : des occupations illicites d’appartements se poursuivent .

-Chantier du 50 Galerie de l’Arlequin  :

La Métropole fait part de soucis de sécurité liés à des menaces grandissantes. Bouygues craint pour son personnel.
Echos de pressions exercées sur des jeunes du quartier, embauchés sur les chantiers en suivant la voie réglementaire, par d’autres individus du quartier souhaitant prendre leurs places. Noter qu’Eiffage, à l’opposé de Bouygues et en dépit des alertes, avait embauché sur le chantier du 40 Galerie de l’Arlequin des individus qui avaient obtenu le poste suite à des pressions. Certaines de ces personnes arrivant en fin de contrat semblent désormais exercer des menaces sur le chantier du 50.

-Galerie technique et souterraine de l’Arlequin

Selon les éléments de l’unité cadre de vie: vandalisme, dégradations (vitres, extincteurs, portes, caméras) et intrusions régulières en soirée ou nocturne.
– 120 Arlequin: Occupations et trafics illicites.  Le trafic se déplace entre l’espace public situé vers l’opticien, le 120 GA et le 110 GA. Dépôts (tas de quasi un mètre) et détritus très importants sur la mezzanine.

-130 Arlequin : La prévention spécialisée fait part de son désarroi au vu de la difficulté à identifier les jeunes filles, a priori mineures, présentes sur ce lieu et à obtenir des éléments.

ABBAYE/CHATELET

-4,6 Rivail (Cosinus): Dégradations régulières notamment dans les garages.
– 3 Suzanne Buisson (derrière la PUV) et 2 Bonnevay : Ces montées cristallisent les occupations, saletés et dégradations.

JOUHAUX : LA SITUATION  » SE TEND et SE DÉGRADE »

– 3 du 140ème RIA
Squats et vandalisme au niveau des halls d’entrées et des cages d’escalier. Sur la tour du 3 RIA, la situation se tend et se dégrade. Les occupations débutent dès 10,11h.Lors de sa visite la Police Municipale  y a retrouvé un couteau semblant appartenir à un jeune majeur puis a effectué au cours de la journée en lien avec la PN une interpellation d’un individu en deux roues aperçu devant la tour.

-76 Jouhaux : des occupations récentes de la montée signalée.  (Actis Président E.Piolle NDLR)

TEISSEIRE

– 10 La Fourcade : Le guet aux abords semble avoir repris.

-23 Paul Cocat , 51Manteyer, 16 Cocat et 128 Jouhaux: Cependant, au 23 Cocat selon d’autres acteurs du quartier le trafic continue.

MALHERBE: « TENSIONS SUR LES ESPACES PUBLICS  »

7 -Gymnase Malherbe, avenue J.Perrot  Problèmes d’intrusions de jeunes d’une part et de comportements incivils d’adultes alcoolisés à proximité d’autre part.

– 17 malherbe départ d’incendie volontaire. Occupations de hall dans les fins de journée (18h/19h).
-Place Dullin : Tensions sur les espaces publics au vu de remontées d’habitants (rodéos, incendies de poubelles et de voitures répétés créant une ambiance négative) Squats persistants dans les montées notamment aux 6 et 8 Dullin.
-Federico Garcia Lorca : Incendies de véhicules. Problématiques de véhicules stationnés en soirée autour desquels se déroulent des trafics selon des habitantes.

LA BRUYERE / ARLEQUIN: « HAUSSE DES VOLS à l’ARRACHÉ »

– « Les résidences 2000 » rue du Trident (nord-est du parc J.Verlhac ):Vers les 12, 13, 14 rue du Trident, la copropriété informe le SPD le 18/01 d’une soudaine hausse de vols à l’arraché de personnes âgées ainsi que de vandalismes de véhicules. Les faits se déroulent entre 16h et 18h de façon répétée.

<< agglo-apaisee-63-de-delinquance-a-grenoble-par-rapport-aux-villes-comparables/

-Eclairage public VN secteur Arlequin: Les luminaires dégradés ont été réparés.

– Occupations informelles de logements et tentatives d’effractions en vue d’occupation. Ceci semble se déployer également vers le 30 Galerie de l’Arlequin  selon la SDH.

2) Intimidations sur le chantier. Pressions liées à des questions d’embauche.

3) Vols d’aluminium sur le chantier.

  • Taux de mutations et demandes de mutations avoisinant les 40% pour cette montée sur 2015.

Dépôts et détritus très nombreux sur la mezzanine 1er étage à proximité de l’ascenseur.

-130 Arlequin : Des locataires ont évoqué en janvier des soupçons de prostitution d’adolescentes de 14/15ans.

-Noter que des coups de feu ont été tirés en l’air fin janvier sur la place des Géants. Un homme a été interpellé.

CONSTANTINE et BALADINS:  » PROBLEMES de TRAFICS sur la COURSIVE »

-Verderet : la vente de stupéfiants se poursuit.

– 12 Constantine et galerie Baladins (vers 85) Problèmes de trafics sur la coursive et dans le hall. Hall régulièrement très sale. Dégradations importantes. Les individus aperçus régulièrement par la PN en décembre et janvier sont des jeunes hommes majoritairement mais non exclusivement du secteur et âgés de 17 à 29 ans.

(Echo remonté d’une prostitution d’adolescentes de 14/15 ans sur ces lieux évoqué en Clspd de janvier) .

-Local du 12 Dodero :Départ d’incendie le 8/01. L’incendie n’a pas entrainé de dégâts majeurs. Les occupants étaient des jeunes hommes de 16 à 22 ans du VO, habitants ou fréquentant souvent le VO.

-Parking P.Gaspart : :La propreté urbaine aborde de nouveau la question de tas de détritus et de bières liés à des regroupements en après-midi.

-3 Lachenal: Des occupations en soirée dans les coursives et le hall incluant la présence de chiens. Ceci est lié aux allers et venues chez une locataire.

-24 Turc, 12 Turc, 14 Turc: des traces (salissures) d’occupations irrégulières constatées par les CDN, CDN présents depuis la fin décembre au niveau des montées ACTIS du secteur.

-7 Gervasotti : Reprise en mi-janvier des occupations de jeunes de 17 ans à 22 ans dans le hall, parfois les montées et les caves, en fin de journée et soirée et ce de 18h à 23h : salissures et bruits.

– Tour du 8 Kogan :Très régulièrement des traces d’occupations (salissures récentes et dégradations).Portes quasiment toutes saccagées.

-Copropriété vers le 20 Kogan : Plainte pour des occupations devant et dans le hall du 26 Kogan entre 19h et 22h.

-MDH/MJC Abbaye : Le 18/01, la MJC indique que le nouvel espace jeunes a été dégradé ce qui fait deux intrusions de suite en 2 weekend.

-Petite Unité de vie Bonnevay pour personnes âgées : Des pierres ont été jetées sur la porte d’entrée et la baie vitrée du RDC. Vitre de la porte d’entrée cassée et baie vitrée abîmée. Devant l’ascenseur de la PUV et sur la terrasse, un groupe s’est installé à la mi-janvier : leurs présences devant l’ascenseur inquiètent des résidents et des familles n’osant pas prendre l’ascenseur. Cette inquiétude est aussi prégnante chez une partie du personnel.

-1 et 3 Suzanne Buisson (derrière la PUV): Le 1 est fermé et le 3 occupé par un ménage. Les occupations ne se cristallisent plus sur cette adresse mais la montée du 3 reste dans un état très dégradé. Un groupe similaire s’est déplacé sur Bonnevay.

-6 Bonnevay : Regroupements réguliers engendrant des nombreuses salissures et dégradations.

– 4 et 6 Rivail, le Cosinus: Rassemblement abusif et vandalisme sur les halls, les cages d’escaliers et les garages.

JOUHAUX : « OCCUPATION et VANDALISME »

-ACTIS évoque des regroupements de collégiens dans les halls du 76 et 78 Jouhaux.

– Occupations et vandalisme sur les deux tours au niveau des halls d’entrées et des cages d’escalier. Incendie volontaire dans la nuit du 18/01 au niveau des circulations de cave en Rdc sur la tour du 5 rue du 140 éme RIA.

TEISSEIRE: « DES COUPS de FEU à PLUSIEURS REPRISES »

-EHPAD Delphinelle Rue Kaunass :

Le 27/12 : nouvelle intrusion. Le 21/01 : une dame âgée rendant visite à son compagnon à l‘EHPAD s’est faite bousculée indiquant que des individus tentaient de la faire tomber.

-32 Manteyer (SCIC Habitat): Garages dont les clefs et les accès ont été modifiés de façon informelle par des inconnus.

-128 Jouhaux: Dégradations nombreuses dans cette montée .

-5,7 Dubois fontanelle : Occupations régulières engendrant des salissures en soirée.

-20/01 avenue Paul Cocat : un individu tirait des coups de feu à plusieurs reprises. Pas de blessé. Le conflit intrafamilial pourrait être partie lié à des enjeux sur le contrôle de trafics de stupéfiants.. Autre coups de feu entendus la même semaine sur Cocat.

Paul COCAT:  » REPRISE LIÉE AUX TRAFICS de STUPÉFIANT »

-23 Paul Cocat : Reprise observée par divers acteurs du quartier depuis début Janvier des occupations visibles diurnes et nocturnes liées aux trafics de stupéfiants sur les abords et dans les parties communes.
Les montées du 2, 4, 6, 8, 9, 11,13, 15, 17, 19 et 21 Cocat semblent aussi de temps à autre impactées par cette problématique. Idem pour l’angle sur les espaces extérieurs proches du 51 Manteyer. Au 9 Cocat plus particulièrement cela prend de l’ampleur. Les présences liées aux stupéfiants étaient peu ou moins visibles depuis la fin septembre (meurtre par balle d’un jeune homme dans la même rue).

MALHERBE: « UN GÉRANT ÉVOQUE UN VIF SENTIMENT D’INSÉCURITE »

– Simply avenue J.Perrot : Le gérant rappelé fin janvier par le SPD note que le début d’année est plutôt calme. Suite aux braquages de 2015, les horaires ont été décalés : ils sont moins matinaux ; aucun salarié ne débutant vers 5h.(!)

-Commerce Biocoop, avenue Jean Perrot  : Le gérant évoque dans un courrier au Maire de fin décembre un sentiment vif d’insécurité lié aux groupes présents à proximité et au trafic.

GYMNASE MALHERBE: « INSÉCURITÉ GRANDISSANTE LORS des ENTRAÎNEMENTS »

-Gymnase Malherbe, avenue J.Perrot : L’US volley a envoyé fin décembre un courrier à la direction des sports et au Maire se plaignant d’une insécurité grandissante lors des entraînements.

2) Demandes du club : barreaudage et fermeture des accès 1er niveau (vitres cassées, trous bouchés par du scotch). Souhaits de prises de contacts Police Municipale  avec le gymnase les mercredis et samedis et de sensibilisation des groupes d’adultes alcoolisés.

-15, 17, 19 et 23 avenue Malherbe: Point abordé par 1 habitant lors de l’UQ malherbe : ce Mr évoque des « squats » dans ces montées.

-Louis Jouvet: Le syndic a adressé un courrier fin Janvier à la police municipale « pour alerter sur des intrusions dans les 22 et 24 L. Jouvet ».

-Federico Gracia Lorca : La copropriété se plaignait de trafics et de saletés sur le parking.

-Place Dullin : Les 4, 10 et 1 de C. Dullin concentrent les problèmes d’occupations en soirée et de dégradations des parties communes.

E.PIOLLE PRÉSIDENT d’ACTIS INCAPABLE de FAIRE RESPECTER le VIVRE ENSEMBLE

Ces extraits des réunions du Comité Local  de Prévention de la Délinquance ( CLSPD ) donnent un aperçu de la vie quotidienne dans la ville apaisée d’Eric Piolle (Verts/PG) président d’Actis, l’organisme HLM incapable de faire respecter le vivre ensemble. Ce qui ne l’empêche pas évidemment de continuer à bétonner dans ce sens.

En promenant au propre comme au figuré Eve Moulinier ( le DL) à Villeneuve , Elisa  Martin estime « C’est plu­tôt calme. Le vrai gros problème du quar­tier, c’est la crise économique. La pauvreté grandit. Même pour ceux qui ont un travail, la vie est très dure.» (9/4/16)

E.MARTIN (PG) : L’EXPLICATION SOCIALE pour ALIMENTER la CULTURE de l’EXCUSE

Toujours le déni de réalité et l’explication sociale qui permet d’alimenter la culture de l’excuse. Ainsi le jeu de la victimisation peut être pratiqué comme si dans notre République ceux qui bénéficient d’un logement social ne bénéficiaient pas aussi  de l’accès gratuit à l’école et aux soins, aux services publics nombreux, aux loisirs sportifs ( quand le gymnase ne brûle pas).

 » NOUS AVIONS ALERTÉ LA MUNICIPALITÉ des TENSIONS… »

Dans la tournée avec le Dauphiné Libéré on entend le coordonnateur du service médiation Denis Setboune se sou­venir de 2010, des semaines qui ont précédé les émeutes : « Nous avions alerté la muni­cipalité des tensions, bien avant les événements. On sentait qu’il allait se passer quelque chose et qu’il suffirait d’une étincelle… C’était de l’ordre du ressenti. Mais on n’a pas trop été écoutés. »

<< daech-a-villeneuve-la-municipalite-piolle-seme/

Juin 2011 la municipalité Destot/Safar s'incline devant les délinquants. Juillet 2011 le quartier s'embrase quand il voit la police

Juin 2011 la municipalité Destot/Safar s’incline devant les délinquants. Juillet 2011 le quartier s’embrase quand les voyous voient la police

DESTOT/SAFAR (PS) N’AVAIENT PAS VOULU PORTER PLAINTE QUAND un POLICIER AVAIT ÉTÉ MENACÉ…

La municipalité Destot/Safar (PS) n’avait pas voulu porter plainte en juin 2010 quand des policiers municipaux ont été menacés par une arme à feu et  avaient du rebrousser chemin. Un mois après ,étonnés de voir la police poursuivre l’un des leurs, les délinquants embrasaient le quartier.

<< emeutes-de-villeneuve-la-vraie-histoire-dun-echec/

… LA MUNICIPALITÉ PIOLLE (Verts/PG) CONTINUE à FERMER LES YEUX

La municipalité Piolle (Verts/PG) poursuit dans le même aveuglement en continuant de regarder ailleurs, en cachant les faits et sa politique produira les mêmes résultats.

<< kevin-et-sofiane-le-proces-de-villeneuve-naura-pas-lieu/

Pourquoi , pas plus que  Destot/Safar , ne rend elle pas publics les comptes rendus du du Comité Local  de Prévention de la Délinquance ( CLSPD ) auxquels n’ont même pas accès les conseillers municipaux ?

<< a-carignon-10-mesures-pour-faire-redemarrer-grenoble/

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *