DÉLUGE DE DÉCIBELS AU JARDIN DE VILLE APAISÉ

GRENOBLE, UNE VILLE SALE POUR TOUS
PANAMA PAPERS: la TUILE de E.PIOLLE (Verts/PG)
le rapport décibels/public frôle l'infini, vidéos plus bas dans l'article

le rapport décibels/public frôle l’infini, vidéos plus bas dans l’article

Au plus haut de l’affluence moins d’une centaine de personnes ont assisté au déluge de décibels qui s’est tenu de 11h à 22h30 le samedi 9 avril au jardin de ville.

Fuyant les décibels, les riverains, les enfants, les familles avaient quant à eux été obligés de déserter les lieux. C’est la ville apaisée de Piolle.

on ne manque pourtant pas de salles de spectacles à Grenoble

on ne manque pourtant pas de salles de spectacles à Grenoble

Nous n’avons rien contre ce genre d’événements mais Grenoble ne manque pas de salles pour ça. On se demande pourquoi les grenoblois payent pour leur fonctionnement si c’est pour qu’ensuite E. Piolle fasse annexer le seul lieu véritablement familial du centre ville. Douze heures de décibels non stop au jardin de ville pour un public inexistant (moins d’une centaine de personnes au plus haut de l’affluence), le niveau de nuisances pour les riverains et les usagers n’a eu d’égal que leur absurdité !

On se demande aussi quels contrôles effectue la municipalité, tant sur le niveau des décibels que sur les horaires, l’événement n’ayant nullement été gêné pour se prolonger pleins tubes jusqu’à 22h30 au lieu des 21h annoncées.

Il est vrai que E. Piolle (Verts/PG) avait montré la voie début Décembre pour la réunion électorale des Verts/Rouges en présence de Cécile Duflot. Le jardin de ville avait été privatisé et le niveau des décibels avait ce soir là explosé tous les records !

>>> HIER SOIR AU JARDIN DE VILLE LE CHAPITEAU DES VERTS N’A PAS ÉCONOMISÉ L’ÉNERGIE!

DÉBUT D’APRÈS MIDI : DES DÉCIBELS, PAS DE PUBLIC

 

FIN D’APRÈS MIDI : + DE DÉCIBELS, MINUSCULE PUBLIC

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *