» Le POINT « : E.PIOLLE MULTIPLIE les MÉCONTENTS »

PIOLLE: SON CITOYEN "INDÉPENDANT" EST VERT, MEMBRE de son COMITE de SOUTIEN!
Grenoble Street Pourrie n°11: de la Mairie à Notre Dame

 

le Point Piolle va til trop loin mécontentsMême si l’analyse signée de Audrey Emery et Catherine Lagrange reprend très largement les éléments de langage imposés par la communication de la municipalité Piolle (Verts/PG) les pages du « Point » consacrées à Grenoble changent de ton par rapport au publi-reportage du même journal publié il y a un an qui n’était alors que l’intégrale de la propagande de Piolle.

« Vent de fronde à Grenoble » « Eric Piolle multiplie les mécontents » « Piolle va t il trop loin? » « Piolle imperturbable « « des patrons aux artistes ils sont nombreux à s’insurger » , l’hebdomadaire ne peut plus taire les effets d’une politique dogmatique aux effets désastreux.

 » les GRANDES ENSEIGNES NATIONALES QUITTENT l’AGGLOMÉRATION »

Logement? « un encadrement des loyers ajoutés à une fiscalité élevée fait peur aux investisseurs » ( Olivier Gallais président des promoteurs).Grenoble compte 9000 logements vacants

Emploi ? « les grandes enseignes nationales commentent à quitter l’agglomération Kaufman er Broad 30 emplois, Icade et 2 autres sont en train de suivre » ( O. Gallais )

 » LES PATRONS ONT SIFFLÉ COPIEUSEMENT PIOLLE  »

Commerce ?: « malgré nos avertissements la mairie n’a rien fait » « nous avons vécu les annonces de la mairie comme un coup de poignard dans le dos » (C.Hauffmann président des unions commerciales)

<< commerce-grenoblois/

Entreprises ? « en février les patrons ne se sont pas privés de siffler copieusement Eric Piolle lors de son arrivée à la CCI pour une réunion  sur l’attractivité du territoire « ( Le Point)

Sécurité ? « nous ne sommes pas assez nombreux et nous limitons nos interventions dans les zones difficiles « ( M.Brouillet délégué syndical police municipale)

<< insecurite-e-piolle-finance-une-etude-sur-la-victimisation/

ARTISTES:  » C’EST LA FRONDE la PLUS SURPRENANTE »

Culture « je ne vois pas comment la gestion par la ville serait moins coûteuse qu’une équipe de bénévole « ( Hélène Gratet le tricycle)

Artistes : « c’est la fronde la plus surprenante tant ces derniers attendaient autre chose » ( le Point)

Finances : « Grenoble est la ville de 100 000 habitants qui a les impôts locaux les plus élevés, une dette de 50 % supérieure à la médiane et une épargne négative ( E.Piolle)

DECAUX REMPLACÉ PAR de « VILAINS TOTEMS »

Publicité : La fin du mobilier Decaux « prive la ville de 650 000 € de recettes annuelles « et « a été remplacé par de vilains totems réservés à l’information municipale » ( le Point)

<< piollevertspg-ses-totems-seffondrent-et-sont-dangereux-pour-les-passants/

Métropole : « Christophe Ferrari (PS) aurait selon certains renoncé à batailler avec Piolle pour ne pas se fâcher avec les Verts « ( dont il dépend NDLR) ( Le Point)

<< metro-c-ferrari-ps-m-1-de-lagglomeration/

Les amis de Piolle: Larrouturou  » l’économiste  » dont les recettes miraculeuses ne sont appliquées par personne d’autre que Piolle, Meirieu ( Verts) Duflot (Verts) Mélanchon (PG) . Il est très ouvert.

les totems de Piolle sont dangereux

les totems de Piolle sont dangereux

LES PARRAINS AVRILLIER et COMPARAT SONT OCCULTÉS

Pour le reste « Le Point » fait une grande place à la com’ de Erwan Lecoeur sur les séminaires bucoliques de la municipalité oubliant de dire qu’y figurent Raymond Avrillier et Vincent Comparat les véritables parrains de la majorité. Ils ne font pas beau à voir dans le décor. Des  » séminaires » qui ont pour seul objet  de donner  les consignes aux élus de base déconnectés sur les coups des mois qui suivent.

<< rentree-a-grenoble-2-un-fonctionnement-corrompu-par-le-nepotisme/

LA COMPLAISANCE à l’ÉGARD du LOOK FORMATÉ et du SUPER MODESTE

Les journalistes s’étendent avec complaisance sur Piolle, son look formaté, lequel Maire « après seulement 5 heures de sommeil commence sa journée par 45 Mn d’appartement en regardant des documentaires « . On imagine parfaitement Piolle entre 5 heures et 5 h 45 du matin devant son documentaire! D’autant qu’il sacrifie aussi son déjeuner pour « une heure de foot ou de tennis »… (!)

http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/26/2591/

 » Le POINT  » GOBE L’INTÉGRALE du FAUX DISCOURS sur la PARTICIPATION CITOYENNE

Le « Point » gobe l’intégrale du faux discours sur « la participation citoyenne « usine à gaz construite pour retirer à tout citoyen normal la possibilité de donner son avis . La dernière pantalonnade étant le premier « citoyen indépendant » autorisé à s’exprimer devant le conseil municipal ,membre de son comité de soutien. Sur la question de l’avenir de l’Orangerie l’un des nombreux bâtiments du patrimoine municipal abandonné depuis des années. Pas sur les impôts, les déplacements, l’insécurité , l’attractivité ou la propreté qui sont des sujets qui n’intéressent pas les « citoyens ».

<< con-citoyen-de-piolland-label/

la mise en scéne du faux citoyen Guillaume Laget membre du comité de soutien...

la mise en scène du faux citoyen Guillaume Laget membre du comité de soutien dont le Maire a choisi même la question!

LES GRENOBLOIS EMPÊCHES de MODIFIER une DECISION PAR REFERENDUM

Pour le «Point « la question sur le référendum municipal ne consiste pas à observer qu’avec les règles établies aucune politique différente de celle de la municipalité ne pourra jamais être adoptée puisqu’il faut 20 000 suffrages minimum ! Il porte sur la légalité de l’opération soulevée par le faux GAM . Pourtant dés 83 et 86 deux référendums Grenoblois organisés par la municipalité de droite ont décidé du tramway et de la voie sur Berge. Avec les règles de Piolle ils n’auraient pas été adoptés. S’ils sont illégaux faut il revenir sur ces réalisations?

PERPETUER UNE METHODE QUI FERME le JEU

Il s’agit pour la gauche et les Verts de perpétuer la méthode qui permet depuis 21 ans (!) de n’avoir jamais de référendum permettant de rendre vraiment le pouvoir aux Grenoblois. Mais il est vrai que  le « Point » , pour expliquer cela,aurait du faire référence aux réussites de la droite . Mission impossible car la « participation des citoyens » par les mots  est culturellement une chasse gardée de la gauche et des Verts .

La photo qu'on ne verra pas dans " Le Point" : le siège de la société dont E.Piolle est actionnaire à Singapour

La photo qu’on ne verra pas dans  » Le Point » : le siège de la société dont E.Piolle est actionnaire à Singapour

RIEN SUR SINGAPOUR et les PARADIS FISCAUX

Il n’y a évidemment rien sur Singapour , la contradiction avec son programme contre les paradis fiscaux, sa signature de la charte Roosevelt s’engageant à ne pas travailler avec eux et la vente des logiciels à Guernesey et les Iles Caïmans , les subventions et avances publiques pour 3 M€ à une antenne Grenobloise de 10 salariés maintenue en perte. S’il s’agissait d’un Maire de droite…

http://grenoble-le-changement.fr/4524-2/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *