GRENOBLE: La GUÉRILLA URBAINE a DÉJÀ COMMENCÉ

PIOLLE(Verts/PG) : SES TOTEMS S'EFFONDRENT et SONT DANGEREUX pour les PASSANTS
COMMERCES, CENTRE VILLE : LA DÉLINQUANCE C'EST 'NORMAL'

Ce dernier week end Grenoble a été à nouveau le théâtre d’affrontements entre les délinquants et la police. Depuis un an personne n’ignorait qu’avaient été entreposées sur les toits de Mistral des pièces de tôle, d’énormes barres de chantier pesant chacune une trentaine de kilos, ainsi qu’une dizaine de blocs de béton.

<< grenoble-les-toits-de-mistral-equipes-de-blocs-de-beton/

Ils ont été utilisés ce week end puisque les maîtres du quartier étaient mécontents qu’à l’occasion d’une intervention des pompiers appelés par une forte odeur de gaz au 76 avenue Rhin et Danube , ceux ci ont découvert deux fusils dans un local du 5 eme étage du HLM dont E.Piolle (Verts/PG) est le président contraignant les gardiens de la paix à intervenir.

UN GUET-APENS TENDU AUX POLICIERS

Afin de protester contre l’intrusion de la police dans le quartier, une heure plus tard, les po­liciers ont  été amenés à revenir dans le secteur après qu’un déclenchement d’alarme leur eut été signalé au 88 rue Anatole­ France.

Un guet-apens leur était tendu par une dizaine de délinquants qui les ont bombar­dés de multiples projectiles tels que des pierres, des boules de pétanque ou encore des morceaux de dalle. Une autre bande jetait des projectiles du haut des immeubles voisins.(source Dauphiné Libéré )

LES DÉLINQUANTS COMME UN POISSON DANS L’EAU

Les policiers ont du se réfugier au milieu d’un parking et incendier un container à ordures pour empêcher la progression des assaillants. Grâce aux renforts arrivés sur place ils ont pu être dispersés, les délinquants  s’évanouissant dans le quartier sans être dénoncés afin de ne pas subir de représailles. Ce qui en dit long sur la situation du quartier à propos duquel la municipalité Piolle présentait récemment la énième continuation de la rénovation à succès déjà si souvent conduite par la municipalité Destot lequel  considère d’ailleurs que Mistral  est sa réussite !C’est dire son niveau de conscience politique.

<< mistral-a-grenoble-plus-degradee-en-2013-quen-2001/!

DES PROJECTILES EN BÉTON SUR LES TOITS

Les délinquants n’en avait pas fini: vers minuit ce soir la ils ont incendié une palette au milieu de l’avenue Rhin et Danube, obligeant les policiers à intervenir à nouveau.  A nouveau la cible de projectiles  ils ont pu mettre les agresseurs en fuite et monter sur le toit d’un bâtiment pour tenter de les interpeller. Ils y ont trouvé de nombreux projectiles prêts à être lancés, parmi lesquels des canettes de bières remplies de béton.

 

E.PIOLLE (Verts/PG) EST PRÉSIDENT de l’OPHLM QUI GÈRE CES IMMEUBLES!

Eric Piolle Président de l’Office HLM qui gère ces immeubles n’a rien vu depuis des mois et ne veut rien savoir. Comme M.Destot n’avait pas entendu les marteaux piqueurs qui perçaient les caves de Mistral afin de créer une galerie à partir de laquelle les dealers pouvaient surveiller leur trafic à l’aide de caméras de vidéo placées dans la rue !

<< une-cave-atelier-de-drogueun-souterrain-a-mistral-propriete-de-lophlm/

LA GUÉRILLA URBAINE A DÉJÀ COMMENCÉ à GRENOBLE

En réalité la guérilla urbaine a commencé à Grenoble mais le nom n’est pas prononcé. La jonction entre la délinquance et un communautarisme exacerbé est déjà  effectuée en connivence avec les élus et leurs opérateurs locaux. Mistral n’est pas une exception dans la ville puisque la situation se retrouve à des degrés divers dans de nombreux quartiers. A Villeneuve l’urbanisme catastrophique de Dubedout (PS) permet aux guetteurs de se placer aux postes clefs et de prévenir toute action de la police.

<< /policiers-agresses-bus-caillasses-voitures-brulees/

+63 % de DÉLINQUANCE PAR RAPPORT AUX AUTRES VILLES!

Mais au Lys Rouge, à l’Alma, à Tesseire, au centre ville, à St Bruno … partout dans la ville la délinquance prend le pouvoir: selon Bernard Cazeneuve, le Ministre de l’Intérieur de passage à Grenoble que ça ne dérange pas plus que ça, la délinquance dans la ville est de 63 % supérieure aux autres villes comparables.

<< -apaisee-63-de-delinquance-a-grenoble-par-rapport-aux-villes-comparables/

E.PIOLLE POURSUIT LA FUITE EN AVANT de DESTOT/SAFAR (PS)

Au lieu de chercher à maîtriser l’existant par une prévention et une répression accrues la municipalité Piolle poursuit la fuite en avant de Destot/Safar (PS): pas loin de Mistral et du Lys Rouge, cours de la Libération/Anatole France elle multiplie la construction de HLM, densifie à mort, supprime les derniers jardins qui demeuraient.

<< grenoble-les-habitants-sopposent-a-la-destruction-de-jardins/

La municipalité Carignon reconnaissant la densité de Mistral et du cours de la Libération avait préféré faire un investissement lourd pour l’avenir en accroissant le parc Bachelard de 5 hectares de façon a créer de la respiration supplémentaire dans ce quartier aussi. Une politique équilibrée malheureusement abandonnée depuis 20 ans.

Décidément MM Destot et Piolle conduisent bien la même politique  qui donne les mêmes résultats. Mais chaque fois la délinquance à Grenoble franchit un degré supplémentaire.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

9 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *