ESPLANADE: HDZ CONSULTE, M.BOILEAU (Verts/Ades) DÉPOSE un PERMIS pour 8 BATIMENTS

HOCHE: FAUX VERTS , MÊME SUR LES PLANS de PIOLLE !
BEAUVERT: Les arbres (Verts ou PG ?) de Piolle

Le cabinet parisien HDZ amuse la galerie en se promenant dans la ville expliquant  « Grenoble Esplanade. Le projet commence avec vous «. Il a perçu 300 000 € pour cette opération et précise que «d’autres bons de commandes seront passés au cours des deux ou trois prochaines années à venir. » ( place Gre’Net) . Aucun cabinet Grenoblois n’était capable de faire ça…

Le choix de HDZ par E.Piolle (Verts/PG)  s’inscrit totalement dans le cadre de la lutte contre l’étalement urbain et l’obligation de vivre et de travailler à proximité des transports en communs. Il est parisien. Faites ce que je dis…

ESPLANADE: 233 LOGEMENTS POUR COMMENCER

Pendant que les panneaux et les feutres de HDZ vantent la fausse consultation on découvre que Maryvone Boileau Présidente (Verts/Ades) de Grenoble-Habitat, active retraitée qui renonce aux postes en présidant aussi la Mission Locale, qui  vient de prendre en charge la politique de la ville (au détriment de la pauvre M.Jactat qui n’a rien vu venir) et envisage de devenir Sénatrice en 2017 (!) a déposé  un permis de construire.

Il est affiché à l’esplanade sur les bâtiments de la ville: sur les 650 logements programmés dont 50% de HLM , Maryvonne Boileau a déjà déposé son permis pour 233 logements principalement sociaux.

E.PIOLLE PREND les GRENOBLOIS POUR DES CONS-CONSTRUCTEURS

Jusqu’à quand Eric Piolle va continuer de prendre les Grenoblois pour des cons-constructeurs comme s’étaient eux mêmes qualifiés les membres du collectif Rive Droite?

<< quais-la-revolte-dun-quartier-contre-e-piolle-vertspg/

En termes déontologiques un cabinet comme HDZ, même bien rémunéré, même parisien, peut il encore longtemps faire semblant de consulter sur un projet qui est non seulement ficelé, mais mis en oeuvre!

Comment la municipalité Piolle peut elle avoir le cynisme d’imposer cette double peine aux grenoblois: sa décision de bétonner l’esplanade contrairement à tous ses engagements et leur faire payer par leur impôt l’opération pour les enfumer?  ça fait beaucoup.

ICI TRIPATOUILLANT le CADASTRE, LA TRICHANT SUR LA CONSULTATION

Comment les Verts/Ades de R.Avrillier et V.Comparat qui ont donné des leçons depuis 30 ans peuvent ils par Maryvonne Boileau interposée conduire de l’Esplanade à la rue Raspail en passant par le cours de la Libération ou l’Abbaye et tous les quartiers de la ville, des opérations ici sans respect des règles, là en tripatouillant le cadastre, ailleurs en détruisant le patrimoine ou se cachant derrière une coûteuse fausse concertation?

<< labbaye-aussi-cest-non-a-la-betonisation/

M.BOILEAU (Verts/Ades) INTERLOCUTRICE QUASI UNIQUE des PROMOTEURS

Comment les mêmes expliquent ils qu’avec un opérateur quasi unique comme au bon vieux temps de l’économie soviétique les promoteurs sont contraints de négocier avec la seule Maryvonne Boileau , Présidente de Grenoble-Habitat pour pouvoir construire puisque toutes les opérations sont mixtes ? Ces négociations s’effectuent dans une opacité totale.

<< grenoble-la-municipalite-se-retracte-autour-du-noyau-dur/

Le dossier de l’esplanade est une triste pantalonnade à laquelle il faut s’opposer en signant la pétition. Mais plus globalement les pratiques et les objectifs de la municipalité Piolle en matière de densification soulèvent des hauts le coeur et suscitent une opposition qui monte de tous les quartiers.

<< /non-au-betonnage-de-lesplanade/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *