« PLAN LUMIÈRE » à GRENOBLE: LA NUIT ENVAHIT LA VILLE

Le « plan lumière » a pour objet de plonger Grenoble dans le noir. Comme toute la com’ d’Eric Piolle (Verts/PG) il s’agit toujours d’annoncer le contraire de ce que l’on réalise.

Comme l’a montré photos à l’appui un habitant du quartier de Bonne, la municipalité Rouge/Verts est en train de réduire de moitié l’éclairage public. Alan Confesson un conseiller municipal d’extrême gauche met en oeuvre avec cynisme des mesures drastiques habillées par la sauvegarde de la planète qui a toujours bon dos. Qui oserait vouloir l’abîmer?

http://grenoble-le-changement.fr/2016/02/14/3479/

En attendant certains soirs Grenoble déjà dangereuse devient un véritable coupe gorge. Dans une ville ou le Ministre de l’Intérieur a osé faire savoir que la délinquance est de 63 % supérieure aux villes comparables, les habitants auraient besoin d’un renfort de lumière pour sortir le soir.

http://grenob<< agglo-apaisee-63-de-delinquance-a-grenoble-par-rapport-aux-villes-comparables/

Dans le cas contraire ils se calfeutrent chez eux et n’osent pas sortir.

La municipalité Piolle a retiré au service public GEG la mise en place d’un « plan lumière » pour le confier à Bouygues/Vinci (17 M€). Peut être Alan Confesson n’aurait pas pu raconter ses sornettes avec le contrôle du service public? Le choix des opérateurs privés s’expliquerait aussi pour cette raison?

<< geg-la-municipalite-piolle-vertspg-attribue-17-me-a-bouyguesvinci/

Les grenoblois qui paient les impôts les plus élevés de France aimeraient simplement bénéficier d’un éclairage public correct, du ramassage des ordures, du minimum de propreté de la ville et de mesures contre l’insécurité endémique.

Et si  Eric Piolle (Verts/PG), le phare de l’occident dont nous bénéficions comme Maire, grâce auquel nous entrons dans le XXI eme siècle, sans lequel notre regard n’aurait jamais pu apercevoir un tel horizon – grâces lui soient rendues – pouvait seulement nous assurer d’abord ce service minimum que nous payons ?

http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/26/2591/

Premier pour l'impôt, dernier pour les services de base

Premier pour l’impôt, dernier pour les services de base

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *