GRENOBLE, CRACHER SUR LA POLICE, ÇA CONTINUE

E.PIOLLE AFFECTE 300 000 € à HDZ POUR VENDRE la BÉTONISATION de L'ESPLANADE
"GRENOBLE, LE LABORATOIRE des KHMERS VERTS" ( Valeurs Actuelles)

Alors que les policiers municipaux s’estiment menacés dans leur sécurité et réclament à la municipalité – qui les leur refuse – les moyens de se défendre, E. Piolle ne fait effacer qu’une minorité des insultes envers la police que nous lui montrons. Chose que nous sommes obligés de faire pour qu’il les voie.

A quelques mètres de tags haineux que nous avions montrés place Saint Bruno commence la rue Abbé Grégoire qui en est entièrement recouverte (voir les photos) . Ceux là les Verts/Rouges les ont tous laissés, ils ne les voient que si nous les publions !

Une municipalité qui ignore les insultes envers la police est de-facto complice avec la délinquance et les minorités violentes (comme on l’a vu récemment avec les exactions de la cinquantaine de « manifestants » contre l’aéroport de Notre Dame des Landes).  C’est aussi une municipalité coupable de laisser les habitants et les commerçants subir la déshérence de leur quartier.

C’est anti-républicain en soi mais ça devient encore plus grave et intolérable avec cette insécurité dont sont victimes  les forces de l’ordre Grenobloises.

>>> ALLER VOIR les policiers grenoblois inquiets pour leur sécurité

ACAB = TOUS LES FLICS SONT DES SALAUDS

ACAB est devenu la marque commune des délinquants, des dealers, des groupuscules gauchistes. Tous veulent marquer ‘leur’ territoire. Tous veulent exclure les autres. Tous veulent dresser la population et en particulier les jeunes contre les forces de l’ordre. En laissant faire E. Piolle (Verts/PG) crée un climat nauséabond dans la ville où la différence entre l’ordre public et la délinquance n’existe plus.

Il y a une étrange connivence dans la haine de la police entre l’extrême gauche et l’économie qui n’est plus souterraine du tout et ne veut pas être dérangée.  Elle s’affiche dans les slogans qui couvrent la rue Abbé Grégoire et marquent aussi tout le quartier.

LA MUNICIPALITÉ NE VEUT PAS VOIR CE QUE TOUT LE MONDE CONSTATE

Quartier Saint Bruno quelques unes des inscriptions haineuses que nous avions montrées sur la place ou à la passerelle ont été effacées. Mais pas toutes, on se demande pourquoi et comment E. Piolle choisit !

>>> ALLER VOIR le non droit marque son territoire à la passerelle Berriat

acab saint bruno

place Saint Bruno pour la 3ème fois

Place Saint Bruno les dealers et les anarchistes se relaient pour insulter la police sur ce mur. Déjà 2 fois nous l’avons montré, jamais 2 sans 3 c’est revenu puisque la municipalité ferme les yeux sur le problème de fond.

Voir que, comme des milliers de grenoblois, E. Piolle et les Verts/Rouges nous lisent nous donne une petite satisfaction mais on déplore qu’il leur manque l’essentiel : vouloir voir la réalité et la gravité des problèmes qui minent la ville.

Des problèmes réels et graves qu’ils ont la charge de résoudre mais que volontairement ils ignorent !

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *