CENDRIERS de PIOLLE: ENCORE 5 500 € EN FUMÉE

GRENOBLE STREET POURRIE : de Grenette à Victor-Hugo (épisode 8)
GRENOBLE BRÛLE AUSSI À CÔTÉ DE LA MC2
A.Back ( extrême gauche) jouant les Marie Antoinette ouvrière et faisant sa pub' pour installer des cendriers à 400 € pièce

A.Back ( extrême gauche) jouant les Marie Antoinette ouvrière et faisant sa pub’ pour installer des cendriers à 400 € pièce

Avec force publicité l’année dernière à la même époque ,Antoine Back le Conseiller municipal ( extrême gauche ) se faisait photographier en bretelles en train d’installer 15 cendriers à 400€ pièce dans les rues de la ville. Il s’agissait d’amuser la galerie pendant que la saleté s’accumulait, les poubelles débordaient et les détritus s’entassaient dans les fontaines et dans les parcs.

<< grenette-victor-hugo-chronique-ordinaire-temps-de-piolle/

Au nom de cela municipalité Antoine Back avait promis un bilan 6 mois après afin de poursuivre l’expérience en lien avec une entreprise « éco-capitaliste « de l’Aveyron pour laquelle les employés municipaux devaient récolter la cendre…Les agents de la propreté urbaine n’ayant rien d’autre à faire dans Grenoble comme chacun le sait et le voit tous les jours.

<< salete-de-grenoble-un-lundi-comme-un-autre-au-centre/

LE FIASCO EST COMPLET, SANS APPEL

Bref le fiasco est complet. Les cendriers abîmés, tagués, porteurs d’auto collants en tout genre ont contribué à l’embellissement de Grenoble!  Mais aussi à l’accroissement de la saleté puisqu’ils ont attiré les mégots autour d’eux . Au détour d’une phrase ( DL du 18/2/16) Lucile Heureux une Adjointe (Verts/PG) à… l’espace public, qui conserve son titre malgré la dégradation que tout le monde constate de ce même espace public ( si souvent privatisé ) a avoué que «l’efficacité du dispositif à ses limites » (!).

ENCORE UNE PUBLICITÉ MENSONGÉRE

C’est la manière avec laquelle la municipalité Piolle reconnait son échec total et la dépense inutile, la publicité mensongère d’Antoine Back dans une ville ruinée ou tout devrait être fait à l’économie. Une délicatesse d’expression qui en dit long sur ses mensonges. Son refus d’avouer la vérité devant une réalité est maladif : les Rouge/verts grenoblois veulent absolument qu’elle plie devant eux.

<< pas-de-pere-noel-pour-les-finances-de-grenoble/

Il ne leur reste plus qu’à se couvrir le visage de cendre pour se mortifier d’avoir mal agi…

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *