Maryvonne BOILEAU (Verts/Ades): « Le GRENOBLE/BASHING, ça MARCHE… »

PUNKS au CENTRE VILLE: E.PIOLLE NE RÉPOND PLUS
AGGLO: UN SQUAT PROVOQUE des BOUCHONS PENDANT 2 JOURS

« La raison est assez simple : parce que le “Greno­ble bashing”, ça marche » reconnaît l’une des vétérans de la municipalité Piolle (Verts/PG) qui a été de tous les coups depuis les années 70. Maryonne Boileau a été présidente de l’OPHLM sous Destot (PS) dans la période ou les quartiers se sont le plus paupérisés et communautarisés. Cette élue (Verts/Ades) qui appartient au clan Avrillier/Comparat est aujourd’hui présidente de Grenoble-Habitat.

LES GRENOBLOIS S’INSURGENT CONTRE la POLITIQUE de E.PIOLLE (Verts/PG)

En répondant à son ancien Mair, M.Destot,  au nom de E.Piolle elle commet une faute étonnante de la part de ces élus dogmatiques en admettant que la critique sur les méthodes et les objectifs de la municipalité Piolle rencontrent un large écho chez les Grenoblois. Car il ne s’agit évidemment pas de « Grenoble-Bashing » ! Les grenoblois n’ont rien contre leur ville. Ils aiment Grenoble. Ce qu’ils détestent c’est ce que la municipalité Piolle ,dans le prolongement parfait de la municipalité Destot, est en train d’en faire.

M.BOILEAU (Verts/Ades) SYMBOLE des POLITIQUES SUIVIES DEPUIS 20 ANS

Maryvonne Boileau est l’un des symboles de cette continuité des politiques suivies à Grenoble par la gauche et les Verts avec les résultats que l’on voit.
Et si pour elle « le plus dur des reproches est d’avoir trou­vé des finances qui n’étaient pas au meilleur de leur forme (!) malgré des impôts très élevés » (DL 19/2/16) elle omet encore le fait que ces impôts ont fait un bond de + 9% en 2008 après 13 ans de gestion PS/Verts, y compris avec elle. A cette date Grenoble est devenue la première ville de France pour l’impôt sur les ménages et n’a plus lâché la tête.
Avec l’absence de services que les Grenoblois voient tous les jours sur le terrain. Qui  justifient pleinement  un Piolle, un Destot et un Boileau/Bashing. Afin qu’ils cessent ou qu’ils partent.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *