VICTOR HUGO : LES TRACES DU CRIME NETTOYÉES D’URGENCE

CULTURE: la DÉMISSION INÉLUCTABLE de Corinne BERNARD ( Verts/Ades)
PARC, TERRAINS de FOOT, de PÉTANQUE, de BASKET...TOUT DOIT DISPARAITRE

 

Les souches ont été arrachées aussi vite que les arbres ont été massacrés. Les 11-12-13 janvier le massacre, le 19 le nettoyage, pour une fois quelle étonnante efficacité !

Alors pourquoi l’inefficacité constatée chaque jour dans le traitement des problèmes des grenoblois ?

IL Y AVAIT URGENCE … POUR EUX

Parce que quand on veut on peut et là ils voulaient. On comprend pourquoi, là il y avait urgence … pour eux. Leurs urgences ne sont pas celles des grenoblois ! Il leur fallait au plus vite faire disparaitre les traces du crime.

POUR QUE LA TRISTESSE NE DEVIENNE PAS COLÈRE

Les grenoblois s’arrêtaient médusés devant les souches et avaient les larmes aux yeux. Les éliminer au plus vite avant que la colère ne prenne le pas sur la tristesse, c’était plus qu’urgent pour Piolle et les Verts / Rouges. Pas sûr que cela suffise, la douleur des grenoblois est profonde, les nombres de vues de nos articles sur ce massacre le prouvent.

Nous partageons leur tristesse et leur colère.

>>> ALLER VOIR GRENOBLE EN DEUIL PLACE VICTOR HUGO

>>> ALLER VOIR IN MEMORIAM NOTRE BELLE PLACE VICTOR HUGO

ET POUR CACHER LE MENSONGE.

Mais il y a une autre raison, bien plus importante pour eux encore : qu’on ne puisse plus constater la coupe saine de la quasi-totalité des souches. Quelques rares souches malades, il y en avait, celles là ont été laissées en évidence bien plus longtemps que les autres. Là aussi on comprend pourquoi …

Pour visualiser les photos en grand, cliquez sur l’une d’elles pour activer le diaporama.

PRÉCÉDENTS ARTICLES

>>> VICTOR HUGO : LES TRISTES ARBUSTES DE E. PIOLLE

>>> A. BACK (EXT GAUCHE) BRANDIT LA PHOTO QUI MENT

>>> LES MARRONNIERS EMPÊCHAIENT DE FERMER LA PLACE VICTOR HUGO

>>> MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE PLACE VICTOR HUGO

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *