« GRENOBLE, le CHANGEMENT », PREMIER SITE D’OPPOSITION GRENOBLOIS pour « Place Gre’Net »

François Tarantini avec Pierre Streiff Président du bâtiment à la manifestation pour réclamer du travail

François Tarantini avec Pierre Streiff Président du bâtiment à la manifestation pour réclamer du travail

« Grenoble, le Changement » est bien devenu la première page FB d’opposition de Grenoble  selon le site d’information en ligne « Place Gre’Net » qui a mené l’enquête. Ces  » 6700 abonnés  » sont un  » chiffre élevé pour une page qui occupe clairement une niche politique en Isère « .

LES SITES ANTI-PIOLLE FLEURISSENT

Loin derrière figure en deuxième « Grenoble en colére »  ( 2200 abonnés ») puis Grenoble se dégrade » (500 abonnés)   » Eric Piolle démission  » ( 500)  » le compte Twitter « Piolle Déception  » (411 abonnés  ou “followers ), la page  « Pour la démission d’Eric Piolle » ( 90) oubliant malheureusement de citer les dernières nées , qui ne sont pas les moins percutantes et drôles,  » Le Rassemblement des Pouilleux  » et « Piolland ».

GLC: REGULARITE, SÉRIEUX, IMAGES, CHIFFRES, REFERENCES

Florent Matthieu le journaliste parle de  » niche » mais oublie d’expliquer que l’intérêt de « Grenoble, le Changement  » tient surtout  à la régularité et au sérieux des informations apportées: images, chiffres, références . A sa réactivité lorsque l’actualité l’exige. Les posts ne sont pas un simple partage  d’infos reprises ailleurs, ils livrent des faits et une analyse .

28 000 personnes ont été touchées par ce post sur le massacre de la place Victor Hugo

28 000 personnes ont été touchées par ce post sur le massacre de la place Victor Hugo

LA VRAIE RAISON de l’ABATTAGE des MARRONNIERS PL VICTOR HUGO

Ainsi nous avons traité de l’abattage des marronniers de la place Victor Hugo qui a soulevé une immense émotion mais nous avons donné la grille de lecture en expliquant pourquoi la municipalité Piolle  avait conduit cette opération si brutalement : les marronniers étaient un obstacle à son projet de fermeture de la place au stationnement et à l’accès voiture.

(http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/14/1643/)

LE COMMERCE dans l’AGGLO: 29 000 EMPLOIS MENACES

Ou bien si nous traitons largement de la mort du commerce Grenoblois, c’est bien entendu parce qu’elle éclaire de façon crue les conséquences de la politique Grenobloise mais aussi parce que dans l’agglomération ou le chômage explose ce secteur représente 29 000 emplois.

(http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/09/commerces-quand-sarretera-la-chute/)

Pour ne citer que deux exemples.

"on a pas été aidé , on a été baladé " écrit ce commerçant cours Jean Jaurés en déposant son bilan pendant les travaux du Tram: l'agonie du commerce a commencé avec l'indifférence de la municipalité Destot/Safar (PS) et s'accélère avec les mesures annoncés par E.Piolle

« on a pas été aidé , on a été baladé  » écrit ce commerçant cours Jean Jaurés en déposant son bilan pendant les travaux du Tram: l’agonie du commerce a commencé avec l’indifférence de la municipalité Destot/Safar (PS) et s’accélère avec les mesures annoncés par E.Piolle

LES INTERNAUTES ONT DROIT au DÉBAT

Pour nous les internautes sont des adultes qui ont droit au débat, ce qui signifie leur apporter la thèse opposée à celle de la municipalité Rouge/Verts avec le maximum de faits qui permettent de la justifier.

 » NOUS SOMMES d’ABORD des LANCEURS d’ALERTE »

François Tarantini explique sur Place Gre’Net :« Nous ne voulons pas publier une suite de Posts. Nous sommes d’abord des lanceurs d’alerte sur ce qui va mal. Aucun de nous n’est élu, aucun de nous n’est financé par une collectivité locale, ni employé par un groupe d’opposition municipal à Grenoble ou dans l’agglomération. Nous consacrons du temps à notre ville par conviction. »

 » UNE BASE de DONNEE de la REALITE GRENOBLOISE »

 « L’écho grandissant que nous rencontrons et la remontée des informations sont tels que nous constituons une véritable base de donnée de la réalité Grenobloise. Nous allons donc formuler publiquement des propositions citoyennes afin de chercher à peser sur la municipalité Piolle et faire naitre un débat sur de vraies alternatives, parce qu’à Grenoble le débat n’a souvent lieu qu’entre ceux qui pensent la même chose. »

LA TOILE: UNE TUILE pour E.PIOLLE (Verts/PG)

L’enquête de Place Gre’Net démontre que la toile est une vraie tuile pour Eric Piolle (Verts/PG): toute sa com’ sans contenu, son marketing séquencé et ses plans médias  se fracassent sur la réalité Grenobloise. Personne ne marche à ses éléments de langages façonnés par les communicants.

L’HISTOIRE de GRENOBLE a ÉTÉ DÉTOURNE par UN RÉVISIONNISME LOCAL

"Un révisionnisme local" explique François Tarantini a gommé le formidable héritage d'Alain Carignon qui fait la force du Grenoble d'aujourd'hui.

« Un révisionnisme local » explique François Tarantini a gommé le formidable héritage d’Alain Carignon qui fait la force du Grenoble d’aujourd’hui.

Un François Tarantini qui explique aussi à Place Gre’Net que  » l’histoire de Grenoble a été détournée par une sorte de révisionnisme local. Le fait que Grenoble soit une ville ruinée après 20 ans de gestion de gauche et des Verts accélère cette prise de conscience.

BEAUCOUP ADHÈRENT à l’ANALYSE et à la VISION D.A.CARIGNON

 » Dans notre collectif beaucoup adhèrent à l’analyse et à la vision du Grenoble de demain d’Alain Carignon. Nous l’interrogeons souvent et il est très disponible, passionné par Grenoble » .

F.TARANTINI DÉMONTE les MANIPULATIONS de la MUNICIPALITÉ…

Il démonte aussi les manipulations utilisées par la municipalité pour essayer de s’opposer à cette vague par la création de pages anonymes probablement fabriquées sur fonds publics tels  » Grenoble tu l’aimes  » qui a tout de suite dérapé avec des procédés dignes du régime de Vichy ou  » Grenoble en débat  » version sur le Net du bulletin municipal.

(http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/02/grenoble-en-debat-la-manipulation-piolle-tourne-au-ridicule/)

….  » QUI A MIS EN PLACE de FAUX COMMENTATEURS »

« Pendant un temps la municipalité a mis en place des faux commentateurs. » explique François Tarantini à Place Gre’Net. Leurs profils étaient récents, très succincts mais ils produisaient pour chaque post des photocopies adaptées au sujet d’articles de presse des années 80 provenant visiblement des archives de la Mairie. (…) Bien entendu rien n’est prouvable mais il est évident que cette réplique s’est effectuée sur fonds publics et mise en place avec le réseau Rouge/Verts bien connu de l’ADES et l’extrême gauche grenobloise » .

Eric Piolle y est allé avec les gros sabots habituels des agitateurs grenoblois qui officient depuis des décennies: malheureusement avec les moyens du pouvoir ça fait plus de bruit et de mal.

(http://www.republicains38.fr/r-avrillier-vertsades-colistier-de-piolle-des-methodes-de-voyou/)

l’article de Place Gre’Net est accessible sur son site (payant) (http://www.placegrenet.fr/2016/01/13/piolle-bashing-opposants-se-dechainent-facebook-twitter/73263)

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *