CHORIER-BERRIAT: E.PIOLLE (Verts/PG) FERME le DERNIER LIEU de MIXITÉ SOCIALE

E.PIOLLE (Verts/PG) PROTÈGE les ENFANTS de la PUBLICITÉ AGRESSIVE...
Rue du VIEUX-TEMPLE: " MON FILS de 10 ANS S'EST OUVERT la TÊTE CONTRE CE PANNEAU..."

CHORIER-BERRIAT: E.PIOLLE (Verts/PG) FERME le DERNIER LIEU de MIXITÉ SOCIALE

Alors que Berriat se paupérise et se communautarise a vitesse grand V, que se poursuit la bétonisation à marche forcée, que la délinquance violente présente de graves dangers pour la population, la municipalité Piolle s’attaque au Centre Social Chorier Berriat, le dernier lieu public de mixité sociale.

(http://www.republicains38.fr/grenoble-le-quartier-berriat-…/)

LA LOGIQUE COMPTABLE des ROUGE/VERTS !

La logique de comptable prévaut. L’Association doit perdre 50 000€ – le tiers de sa subvention- parce qu’elle exerce une activité pluridisciplinaire, qu’elle s’adresse à toutes les générations qui se retrouvent et se mélangent!

« UNE VOLONTÉ DE MUNICIPALISATION »

Or les doctrinaires de la municipalité Piolle ont édicté que seul le nombre d’enfants accueillis devait être pris en compte. Le président de l’association, Bruno Fave, a dénoncé une volonté de «municipalisation». Avec un seul critère en effet plus besoin d’associatif.

« ILS BOUSILLENT L’ESPOIR QUE L’ON A MIS EN EUX »

Selon Place Gre Net qui assistait à la table ronde organisée par l’association un membre a résumé l’opinion sur la municipalité Piolle: «Ils bousillent l’espoir que l’on a mis en eux !»

(http://www.republicains38.fr/st-bruno-e-piolle-pris-a-part…/)

« AVEC E.MARTIN, C’EST LA PREMIÈRE FOIS QU’ON A AFFAIRE à des ÉLUS AUSSI DOGMATIQUES »

Le plus choquant, pour le président , reste le «dialogue de sourds» avec l’élue Élisa Martin. C’est la pre­mière fois que nous avons af­faire à des responsables aussi dogmatiques. »

(http://www.republicains38.fr/rentree-a-grenoble-1-e-piolle…/)

CO-CONSTRUCTION: POUDRE AUX YEUX

Car comme d’habitude la « co-construction » a été « de la poudre aux yeux » dénonce t il. Ajoutant même « nous aurions gagné beaucoup de temps s’ils n’avaient pas fait croire aux différentes maisons des habitants que nous pouvions faire quelque chose. »

« J’ATTENDAIS AUTRE CHOSE d’UNE ÉQUIPE CENSÉE PRIVILÉGIER l’ASSOCIATIF »

Décidément on se demande si Pascal Clouaire l’Adjoint (faux citoyen) a tout et rien va pouvoir poursuivre en toute impunité son discours d’enfumage sur la participation à la grenobloise?

(http://www.republicains38.fr/participation-les-grenoblois-…/)

« J’at­tendais autre chose d’une équipe dont la philosophie était censée privilégier l’asso­ciatif et l’alternatif » lâche encore Bruno Fave dans le DL.

« NOUS DEVONS PROCÉDER à des LICENCIEMENTS »

« les activités périscolaires ont été abandonnées… Si la situa­tion ne change pas, nous de­vrons procéder rapidement à des licenciements», prévient aussi le président d’une association qui compte six salariés et plus de 650 adhérents. (DL 8/12/15).

Dans une agglo ou le chômage a augmenté de + 9,5% l’année dernière. Merci M.Piolle.

(http://www.republicains38.fr/grenoble-vent-de-panique-chez…/)

LE PETIT LIVRE ROUGE de F.MALBET (Verts/PG)

Face à cette situation la municipalité reproduit inlassablement son discours se croyant encore au temps du petit livre rouge: tout est fait dans «la plus grande transparence et avec un vrai souci d’équi­té» n’hésite pas à dire Fabien Malbet Adjoint (Verts/PG) dans le DL. La réalité lui importe peu.

ça passe ou ça casse…

Au contraire, Elisa Martin qui mène le bal reconnait, elle, que « si cela grince un peu » ça doit tout de même passer. On connait l’expression  » ça passe ou ça casse ».

Que la municipalité Piolle ne s’y trompe pas. En imposant ses décisions unilatérales à tous ses interlocuteurs avec ses mensonges grossiers de concertation, que ce soit l’économie, la culture, les quartiers, l’associatif ou le sport, ça va casser.

Photos:

1/ Semaine morte pour le Centre Social Chorier Berriat étranglé par la municipalité Piolle (Verts/PG) Photo GLC

2 et 3/ Toutes les générations, la mixité sociale, c’en est trop pour la municipalité Piolle ( photos DL)

4/ Bruno Fave Président de l’association ( photo Matthieu Place Gre Net)

5/ Comme toute la ville le quartier Berriat se paupérise avec la mort des commerces ( photo GLC)

6/ Le quartier ST Bruno déjà victime d’une délinquance violente et du trafic de drogue ne mérite pas de voir son dernier lieu public de mixité sociale fermer ses portes. (photo DL)

7/ Comme partout dans Grenoble la saleté domine: ici place St Bruno. (photo GLC)

8/ Comme partout aussi trottoirs et chaussée sont dégradés dans l’indifférence municipale créant un sentiment d’abandon peu propice au respect de l’espace public . (photo GLC)

Semaine morte pour le Centre Social Chorier Berriat étranglé par la municipalité Piolle (Verts/PG) Photo GLC
Toutes les générations, la mixité sociale, ç'en est trop pour la municipalité Piolle ( photos DL)
Toutes les générations, la mixité sociale, ç'en est trop pour la municipalité Piolle ( photos DL)
Bruno Fave Président de l'association ( photo Matthieu Place Gre Net)

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *