BOUCHAYER : LES PERSONNES ÂGÉES SE REBIFFENT

BOUCHAYER : LES PERSONNES ÂGÉES SE REBIFFENT

BE.Piolle et Alain Dennoyelle Adjoint (VertsPG) au social avaient pris leur décision juste avant l’été espérant endormir les personnes âgées dans la chaleur de juillet. D’autant que certaines sont très âgées.

Ils ont supprimé fin juin la navette qui permettait à ces personnes qui ont du mal à se déplacer de partager quotidiennement un repas et sortir de l’isolement en se rendant à l’espace Personnes Âgées Bouchayer.
(http://www.ump38.fr/bouchayer-comment-la-municipalite-piol…/)

LES PERSONNES ÂGÉES NE LACHENT PAS

En plaçant des réunions fin juin et début juillet, ces élus voulaient décourager et user leur mobilisation. Pas de chance. Le DL du 6 août raconte que les personnes âgées ne lâchent pas.

Marie Louise ( 78 ans) : SEULE JE PARLE AUX MURS….

Intellectuellement très alerte , Marie Louise, 78 ans, demeurant rue Rhin et Danube explique au quotidien « je n’ai pas de famille, je n’ai pas d’amis, j’ai per­sonne.Je suis malade du cœur donc je ne marche que très peu. ça m’empêche de faire mes courses. »
Depuis l’annonce de la suppression de la navette le 11 juin dernier par la mairie, Marie ­Louise est démorali­sée ; lundi, une amie a fait le déplacement jusqu’à chez elle pour l’emmener jusqu’à l’EPA afin qu’elle sorte ».

« Toute la journée entre quatre murs, ça ne marche pas.Je leur parle , mais j’ai peu de réponse  » plaisante encore Marie Louise.

Alain CARIGNON S’ÉTONNE que la MUNICIPALITÉ TRAHISSE SES ENGAGEMENTS

Ces personnes ont été soutenues par Alain Carignon, Ancien Maire de Grenoble étonné « que la municipalité Piolle trahisse son engagement 90 qui était de tout faire pour maintenir à domicile les personnes âgées ».

V.BARBIER (REP) a INTERPELLÉ le CONSEIL MUNICIPAL

Au Conseil Municipal Vincent Barbier (REP) est monté au créneau le 20 juillet au moment du débat sur le budget social pour dénoncer cette régression du service. Il a détaillé avec précision le plan diabolique mis en place pour tromper les personnes âgées.
(http://www.ump38.fr/social-a-grenoble-pendant-les-discours…/)

Un jeune de 20 ans : le CARACTÈRE HUMAIN de l’ACTION PUBLIQUE

Un jeune de 20 ans,bénévole dans une association d’accompagnement des personnes âgées, avait estimé qu’Eric Piolle « oublie le caractère profondément humain de l’action publique ».

Annie LACHAT: MÊME LE PERSONNEL EST RÉDUIT

Malgré cette mobilisation la municipalité Piolle continue à vouloir asphyxier ce service. « Depuis la suppression ef­fective de la navette le 30 juin, on est moitié moins à table, s’attriste Annie Lachat. Même le personnel s’est réduit : il n’y a plus qu’un seul agent, à mi­ temps. Et puis la directrice va prendre sa retraite en novem­bre… Alors on se demande si l’espace va durer. Ça nous angoisse ! » (DL du 6 août).
(http://www.ump38.fr/bouchayer-a-grenoble-lemouvante-lettre…/)

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE (VERTS/PG) CONTINUE de MENTIR

La municipalité Piolle continue à mentir. Au DL (6/8) elle explique « que cette suppression n’a aucun lien avec une quelcon­que économie ».

Au Conseil Municipal du 20 juillet Eric Piolle avait répondu en comptable à Vincent Barbier en détaillant le coût qu’il jugeait prohibitif du transport des personnes âgées à l’espace Bouchayer…

Photos:

1/ Pas de chance pour la municipalité Piolle (Verts/PG) qui pensait les asphyxier, les personnes âgées de Bouchayer se rebiffent

2/ L’engagement 90 de la liste Piolle est piétiné par cette mesure

3/ Marie Louise ( 78 ans) explique avec humour que laissée seule elle est contrainte de parler aux murs

4/ Alain Carignon ( ici place aux Herbes) s’étonne que la municipalité trahisse son engagement de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.

5/ Vincent Barbier (REP) ( ici avec B.Cadoux et N.Béranger) est monté au créneau au Conseil Municipal du 20 juillet pour défendre le service. Eric Piolle lui a répondu que c’était trop cher.

6/ Un jeune de 20 ans, bénévole pour le maintien à domicile des personnes âgées a fait la leçon à E.Piolle qui «  »oublie le caractère profondément humain de l’action publique ».

Pas de chance pour la municipalité Piolle (Verts/PG) qui pensait les asphyxier, les personnes âgées de Bouchayer se rebiffent
L'engagement 90 de la liste Piolle est piétiné par cette mesure
Marie Louise ( 78 ans) explique avec humour que laissée seule elle est contrainte de parler aux murs ( photo le DL)
Alain Carignon ( ici place aux Herbes) s'étonne que la municipalité trahisse son engagement de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *