ESPLANADE à GRENOBLE: le BETONNAGE CONTINUE

ESPLANADE à GRENOBLE: le BETONNAGE CONTINUE

Les habitants de l’esplanade découvrent avec stupeur les mensonges de la municipalité Piolle (Verts/PG): le bétonnage du secteur continue.

Au lieu de 900 logements, la municipalité Piolle veut en construire 650 sur un espace plus réduit en portant à 50% la part du logement social :  » Alors que la ville explose, se paupérise et que la municipalité est dans l’incapacité de traiter les quartiers existants » a expliqué Alain Carignon, Ancien Maire de Grenoble.
(http://www.ump38.fr/a-carignon-ump-au-dl-certains-quartier…/)

 » LE PROJET NOUS A ETE PRESENTE DEJA TOUT FICELE »

« Le projet nous a été pré­senté déjà tout ficelé (…) Il s’agit d’un programme dense qui n’est pas pensé dans son ensemble» a affirmé Yves Delahaye pré­sident de l’union d’une qua­rantaine de commerçants et de professionnels ( Dl du 26/4).

 » LA CO-CONSTRUCTION N’EST QU’UNE ILLUSION »

Patrick Drahe co-président de l’Association des habitants du quartier Esplanade ajoute: « Le quartier compte environ 500 personnes, ce projet amènera sur 9 000 m2 le même nombre de personnes avec 50 % de logements sociaux ! La fameuse co­construc­tion n’est en réalité qu’une il­lusion ».

V.FRISTOT (verts/Ades):  » RENTABILISER » les TRANSPORTS AU DETRIMENT des HABITANTS

Le mécanicien du système local, l’Adjoint à l’Urbanisme Vincent Fristot (Verts/Ades) s’en tient aux dogmes. La densification? « la création de logements afin de rentabiliser le transport public  » (!) répond il.
(http://www.ump38.fr/grenoble-v-fristot-vertsades-letrange-…/)

LE DISCOURS DESTOT/SAFAR (PS) POUSSE à L’EXTRÊME

On pousse à l’extrême le discours Destot/Safar(PS) porté aussi par Ph. de Longevialle ( app PS) dans le mandat précédent: les habitants sont au service des transports publics et doivent souffrir pour les mériter. Ils n’ont pas le droit à  » l’étalement urbain » réservé aux élus. Quant à la  » rentabilité » des transports publics on sait ce qu’il en est.
(http://www.ump38.fr/ph-de-longevialle-app-ps-betonneur-jus…/)

V.FRISTOT ( Verts/Ades) NE DEBAT PAS AVEC L’ERREUR

D’ailleurs Vincent Fristot répond aux habitants qui protestent et réclament une co-construction qu’il n’y a pas débat: « c’est une politique que nous portons et assumons « . Fermez le banc.
(http://www.ump38.fr/grenoble-lextreme-gauche-verrouille-la…/)

A.CARIGNON:  » IL EST ENCORE TEMPS pour les GRENOBLOIS de SE DEFENDRE »

A l’occasion de ce nouveau dossier révélateur à la fois des méthodes et de l’idéologie qui préside aux décisions de la municipalité Alain Carignon a apporté son soutien aux habitants en expliquant:  » Il est encore temps pour que les Grenoblois se défendent s’ils veulent empêcher que soit étendue à toute la ville la situation dramatique que vit une grande partie de ses quartiers. Car la constitution d’un réservoir électoral, seul objectif de cette politique depuis 20 ans, ne fait qu’une victime: les populations concernées « .

Photos :
1/ Le projet de bétonisation de Destot/Safar (PS) porté par Ph.de Longevialle (app PS) de 900 logements à l’Esplanade.
2/ On n’a vu que du Vert dans la présentation du projet Piolle (Verts/PG) alors qu’il comporte 650 logements dans un espace plus réduit et 50 % de logements sociaux
3/ Les représentants des habitants, des commerçants et des professionnels ont découvert le pot au vert de la bétonisation forcée du quartier ( photo le DL) 
4/ Alain Carignon, Ancien Maire de Grenoble avait dénoncé l’opération de prestidigitation de E.Piolle qui consistait à annuler une opération pour réaliser la même en pire. Il espérait que les habitants ne verraient rien! ( photo le DL)

Le projet de bétonisation de Destot/Safar (PS) porté par Ph.de Longevialle (app PS) de 900 logements à l'Esplanade.
On n'a vu que du Vert dans la présentation du projet Piolle (Verts/PG) alors qu'il comporte 650 logements dans un espace plus réduit et 50 % de logements sociaux
Les représentants des habitants, des commerçants et des professionnels ont découvert le pot au vert de la bétonisation forcée du quartier ( photo le DL)
Alain Carignon, Ancien Maire de Grenoble avait dénoncé l'opération de prestidigitation de E.Piolle qui consistait à annuler une opération pour réaliser la même en pire. Il espérait que les habitants ne verraient rien! ( photo le DL)

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *